WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Livre Poker - "Harrington on Cash Games, Volume I" de Dan Harrington et Bill Robertie

Livre Poker - "Harrington on Cash Games, Volume I" de Dan Harrington et Bill Robertie 0001

Après avoir abordé les concepts qui régissent les tournois de No Limit Hold'em, Dan Harrington et Bill Robertie aborde dans leur livre "Harrington on Cash Games, Volume I" un tout nouveau sujet: les parties de cash game de No Limit Hold'em.

Dire que le livre à succès Harrington on Hold'em a changé la vision que l'on avait des tournois de poker serait un fait tout simplement logique. Les deux premiers volumes (publiés en 2004 et 2005) sont toujours placés en tête de la liste des meilleures ventes de livres sur le poker et tous les livres parus au delà de cette date ne font que confirmer cette vérité .

Le succès d'"Harrington on Hold'em"

En fait, certains pourraient être en désaccord et dire que Harrington on Hold'em a eu un impact non seulement sur les tournois mais aussi sur le poker en général. Dans un monde du poker entièrement dominé par d'autres sources d'information (forums, videos, podcasts), l'écriture de ces deux livres confirme une certaine évidence: les conseils sont mieux véhiculés via des ouvrages.

Après le succès qu'a rencontré "Harrington on Hold'em", Dan Harrington et Bill Robertie ont continué leur travail avec deux ouvrages supplémentaires sous le nom d'"Harrington on Cash Games", pour alors insister sur le fait que le cash game "est plus difficile à maîtriser" que les tournois. Comme

on peut le prévoir, ces deux nouveaux livres abordent des sujets similaires à ceux approchés dans les ouvrages précédents: se créer une organisation intelligente, donner des explications claires avec des mains et des problèmes en guise d'illustration. Cet article se concentrera essentiellement sur le Volume 1. Cependant, je vous conseillerais, sans aucune réserve, d'ajouter ces deux opus à votre librairie de joueur de poker.

Le Volume I et II a lire ensemble

Publiés simultanément, ces deux volumes sont faits pour être lu l'un après l'autre, et pour ceux qui rencontrerait une certaine difficulté psychologique à ingurgiter près de 800 pages d'affilées, le style lisse et soigné sera un atout non négligeable qui vous permettra de passer un moment beaucoup plus agréable. Ces livres ont été écrits pour le grand public, mais les auteurs estiment que leurs lecteurs seront déjà familiers avec les bases du No Limit Hold'em. En fait, le lecteur type se caractérise par un joueur qui "a apprit à jouer au No Limit Hold'em après l'explosion du poker dans le monde " en 2002-2003, qui "a déjà joué un sit and go online mais aussi joué quelques tournois multi-tables" et pourquoi pas quelques tournois lives. En supposant qu'un joueur avec ce profil s'intéresse maintenant aux parties de cash game, les derniers ouvrages d'Harrington et Robertie lui seront d'une grande aide.

Volume I: Les principes de base du cash game

Le Volume 1 débute avec une introduction et pointe ce qui différencie les parties de cash game des tournois, en concluant avec une main tirée de l'émission "High Stakes Poker". La première partie intitulée "Les idées basiques" couvre des concepts essentiels comme le calcul des côtes, les outs, le montant des mises (les value bets, bluffs etc.) et bien d'autres idées abordées dans les livres "Harrington on Hold'em". La deuxième partie du volume est baptisée "Les éléments des parties de cash game No Limit" alors que les parties 3 à 5 présentent le style tight-agressif qui est un style préconisé par les auteurs surtout dans le secteur de jeu preflop et postflop.

Harrington et Robertie insiste sur le fait que le "cash game et les tournois ne peuvent pas être appris que sur des principes de base". Les deux auteurs introduisent néanmoins quelques idées essentiels pour qu'un joueur se sente à l'aise lorsqu'il s'assoit à une table de cash game. Beaucoup de ces idées sont présentes dans la partie "Les éléments des parties de cash game No Limit", comme l'élément essentiel que représente la taille de votre tapis de départ.

L'importance de la taille du tapis de départ

Lorsque vous jouez avec un gros tapis (100 blindes ou plus), certains facteurs sont primordiaux pour les joueurs étrangers au cash game et plutôt familiers aux tournois à structure rapides. Comme l'indique les auteurs de ces livres, la "valeur des mains varient" énormément lorsque vous jouez ou non à des parties de cash game deep stack. Ce qui veut dire que la différence entre une forte main forte et un main marginale "se réduit en fonction de la taille de votre tapis". Les côtes implicites représentent également un facteur important lors d'une partie deep-stack, ce qui permet à des joueurs de rentrer dans plus de mains - incluant ainsi des mains que la plupart des joueurs jetteront dans des parties à plus petits tapis ou dans la majorité des tournois- dans l'espoir d'attraper le tapis entier d'un joueur, ce qui est en fait, "l'objectif de ce type de jeu deep-stack" .

Les auteurs citent souvent l'expression "Petite main, petit pot; grosse main, gros pot" ce qui fait écho au principe de la "taille des tapis" épousé par David Sklansky et Ed Miller dans "No Limit Hold'em Thoery and Practice (2006). Chaque joueur doit être conscient de son taux d'implication dans un pot, lorsqu'il mise ou paye tout au long de la main pour ainsi encourager ou éviter tout implication dans un pot.

Varier son jeu

D'autres idées suivent ensuite ce raisonnement déjà énoncé par les auteurs auparavant :"la plupart des joueurs joue la plupart des mains de la même façon". Alors que certains sont conscients de jouer constamment de la même façon, le montant des mises est souvent le principal souci. En d'autres termes, "ne pensez pas qu'un adversaire soit un magicien avant qu'il l'ai prouvé".

De la même manière, Harrington et Robertie recommandent de varier votre jeu afin "de se rendre illisible et inclassifiable". Come cela est suggéré dans "Harrington on Hold'em", les lecteurs sont encouragés à assigner des pourcentages à leur jeu "dans le but de varier stratégiquement leur style de jeu ". Ainsi, les auteurs nous recommandent d'utiliser la deuxième aiguilles de notre montre pour nous aider à donner un côté "aléatoire à notre jeu" (ce qu'un humain a du mal à faire en général). Ces principes qui permettent de donner un côté "aléatoire et de "balancier" sont beaucoup plus appropriés dans un jeu preflop et au flop, mais pas nécessairement à la turn ou à la river.

L'idée de "diversifier ses mises" rentrent également en considération dans ces ouvrages, comme essayer de donner une image un peu fou-fou en ainsi donner l'impression de jouer de "façon bizarre et non profitable". L'un des passages les plus importants de ce volume 1 vient au cours d'une discussion sur le 'metagame' et sur l'analyse d'une main d'"High Stakes Poker" pour illustrer leur point de vue.

En plus de ces analyses occasionnelles tirées d'"High Stakes Poker" et des scénarios plus traditionnels, chacune des trois parties consacrées au jeu tight-agressif culmine avec "les problèmes" que l'on peut rencontrer avec certaines mains de cash game (online ou live) lorsqu'elles sont analysées dans leur contexte. Bien que ces parties se concentrent principalement sur le jeu preflop et postflop, un certain nombre de ces 60 mains analysées le sont jusqu'à la river. Comme cela était encore le cas dans "Harrington on Hold'em", ces discussions sont très intéressantes. Bien sûr, pas tout le monde sera d'accord avec tous les conseils énoncés. Cependant, ces exemples concrets ont pour but de donner une approche compréhensible et claire sur les parties de cash game.

Comme cela a été dit précédemment, ces deux volumes ont été écrits pour être lu ensemble, donc les joueurs devront aller jusqu'à la fin du volume II pour avoir accés à la discussion complète sur le jeu tight-agressif. Le second volume aborde les tells, les discussions à la table, et la lecture du jeu de l'adversaire (partie 8); en énonçant également quelques stratégies de jeu loose-agressif (Partie 9), la gestion de bankroll et ses impacts (PArtie 11) et pour conclure avec un interview du spécialiste de cash game et 2ème du Main Event des WSOP 1979, Bobby Hoff.

Chacune de ces parties feront l'objet d'un article complet sur le Volume 2 à paraître dans maintenant deux semaines.

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?