Polar: Alexis Laipsker veut "séduire les passionnés et ceux qui ont abandonné la lecture"

Laipsker

Désormais directeur du Club Montmartre, Alexis Laipsker a plus d'une corde à son arc. L'ancien grand manitou de la communication de PokerStars France a profité du retrait temporaire de l'opérateur pour se lancer dans un projet auquel il pensait depuis longtemps, écrire un livre de fiction.

"Après l'aventure PokerStars, je savais que j'allais avoir un peu de temps libre, c'était le bon moment pour ce nouveau challenge", confirme Alexis Laipsker avant de nous parler de son affaire où deux flics remontent la piste d'un crime sanglant et énigmatique.

Il y a quelques jours, l'ancien directeur de La Maison Du Bluff nous présentait donc son premier roman dans son antre située à quelques encablures Place de Clichy. Alexis Laipsker se lance dans le polar et joue dans la cour des grands d'entrée en étant édité par Michel Lafon.

"Séduire les passionnés de thriller mais aussi celui qui a abandonné la lecture"

"Je suis fier d'être signé dans cette prestigieuse maison d'édition, c'est un privilège et j'ai eu beaucoup de plaisir à écrire pour un roman. Je fonctionne à l'envie et je voulais raconter une histoire, il fallait que cela sorte... je crois que j'ai une histoire assez visuelle, c'est validant et valorisant quand on te dit que tu vas être publié", reconnait Alexis avant de nous dévoiler la genèse de "Et Avec Votre Esprit" qui sort dans toutes les bonnes librairies le 27 février au prix public de 18,95€.

Laipsker kakimono

"Je sentais que je tenais les bons ingrédients d'un polar, je tenais une belle histoire pour embarquer le lecteur de la première à la dernière page. Je souhaite séduire les passionnés de thriller mais aussi celui qui a abandonné la lecture... mon obsession c'était de raccrocher ce public aussi", indique Laipsker qui a donc misé sur une écriture en mode "train en marche, avec de nombreux retournements et des cliffhangers".

"Un peu Tristan Clemencon qui se serait reconverti dans la police"

Une fois le canevas trouvé, Alexis a écrit son ouvrage en 45 jours. "Ce n'est pas une performance, je ne me suis pas forcé, il y a eu beaucoup de spontanéité dans l'écriture. J'ai visualisé les scènes, les dialogues et quand ça débordait c'est sorti, ça a été un plaisir d'écrire", confie celui qui n'a "pas écrit un livre sur le poker ou sur le monde du jeu en général".

"J'ai rajouté ce que fascine dans l'univers du poker pour nourrir mon histoire, le poker est une épice du récit", débute Alexis Laipsker qui a écrit son récit en "inventant la fin de l'histoire". Ca reste "un livre grand public même s'il y a des clins d'oeil pour les gens du poker".

laipsker book

Il y a deux héros dans son roman, une "enquête croisée sur un complot qui débute avec la disparition d'un scientifique", la commissaire Pourson, une femme dans un milieu d'homme, et un lieutenant de la Direction générale de la sécurité intérieure : Simon Vairne. La particularité de Vairne, c'est qu'il s'agit d'un ancien professionnel de poker. "C'est un peu Tristan Clemencon qui se serait reconverti dans la police", explique l'auteur qui parle d'une "histoire dense".

"Le poker m'a servi a créer le personnage de Vairne, il a conservé deux choses de sa vie de joueur professionnel : Tout d'abord il tente de récupérer le plus d'infos possible et cette recherche permanente est aussi au coeur du poker. Cela lui permet d'entrouvrir des portes, de se poser des questions supplémentaires pour dévoiler ce qui se passe. Dans un deuxième temps, sa manière de réfléchir est aussi très proche du thinking process utilisé au poker", raconte Alexis Laipsker.

Laipsker Montmartre

"Il réfléchit aux probabilités d'un événement, c'est fondamental dans son cheminement. Il définit des calculs de probabilités pour avancer dans son analyse", enchaîne l'auteur avant de préciser que son héros a vraiment pris sa retraite. "Il a coupé avec le poker mais cela ne l'a pas empêché de conserver cette manière particulière de réfléchir. Ce n'est pas un surhomme, il se trompe mais cela en fait un fonctionnaire de police atypique", poursuit l'auteur avant de faire un clin d'oeil à Dans La Tête d'Un Pro.

"L'intro est faite comme Dans La Tête D'un Pro, sans jeu de mot. On se met dans la tête de quelqu'un qui réfléchit comme un joueur de poker et collabore avec une femme parachutée et plus mature. Elle doit superviser des équipes déjà en place", continue Alexis en promettant qu'il n'y a "pas d'idée de suite en préparation". "C'est une histoire à l'américaine avec un ton pêchu et des personnages au service de l'histoire", ajoute l'auteur avant d'avouer en rigolant qu'il "n'a pas du tout le trac" pour la sortie tout en faisant comprendre le contraire.

"Mes attentes sont grandes, je suis ambitieux"

"Ce que j'ai écris me plaisait, la fin des chapitres doit donner envie de lire la suite... j'aimerai que ça marche et qu'il y ait de bons retours. Après, quand tu fais Table Finale et que tu sors en 7e position, est-ce que tu es content ? J'en suis là pour le moment avec cette sortie", précise Alexis avant de filer la métaphore poker. "Il peut se passer des choses, j'ai des jetons et des atouts dans ma manche, je suis réaliste mais il y aura des opportunités", promet l'auteur.

"Mes attentes sont grandes, je suis ambitieux et j'ai envie que ça fonctionne, qu'il y ait des retours positifs. J'ai pris du plaisir donc je veux continuer (à écrire de la fiction, ndlr). Le cinéma ce n'était pas l'objectif au départ mais l'adaptation est possible" dévoile-t-il ensuite en "espérant une édition en format poche", une preuve de réussite d'un livre édité.

"De Misez à Lisez il n'y a qu'une seule lettre", alors franchissez le pas conclut Alexis Laipsker avant de proposer une initiation poker aux gens qui se sont déplacés pour cette présentation. L'initiation n'aura pas lieu car les journalistes des médias généralistes sont déjà loin... probablement pressés de découvrir "Et Avec Votre Esprit" !

Propos recueillis par Matthieu Sustrac

Partagez moi
  • Présentation du premier roman d'Alexis Laipsker qui sort jeudi 27 février...

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus