Le match des casinos : Magic Jackpot VS Partouche Megapot

jackpot casinos

Dimanche 06 mai 2012, on apprenait qu'un joueur avait décroché le gros lot au casino de Gerardmer, dans les Vosges, gagnant la somme faramineuse de 5.875.836€ en misant 1,50€ dans l'un des bandits-manchots de l'établissement.

Ce gain est exceptionnel par son montant - c'est le second plus gros lot jamais décerné grâce à une machine à sous en France - mais nous sommes de plus en plus habitués à ce genre d'annonces. Depuis trois ans, en effet, deux groupes concurrents se livrent à une bataille médiatique d'envergure autour de gains d'un genre nouveau, baptisés Magic Jackpot ou Partouche Megapot ; grâce à eux, les machines à sou aussi peuvent rendre multi-millionnaire dans notre pays, privilège jusqu'alors réservé à l'EuroMillions et au Loto de la Française des Jeux.

Des machines à sous en réseau

Pour rendre cela possible, les casinos relient entre elles certaines de leurs machines à sou, dont une partie des recettes sont stockées dans une cagnotte commune. Début 2009, le Groupe Partouche a décidé de faire (presque) cavalier seul avec son 'Partouche Megapot', qui relie entre elles 215 machines situées dans les 38 casinos du groupe ainsi que dans 5 casinos indépendants. Quelques mois plus tard, les groupes Barrière, Joa, Tranchant et 24 casinos indépendants choisissaient de s'unir à leur tour pour frapper encore plus fort, avec 335 machines connectées dans 96 établissements de l'hexagone.

Depuis, les jackpots tombent à intervalles réguliers, pour des montants qui laissent rêveur. A peine les 6M€ du casino de Gerardmer touchés par leur heureux gagnant, la cagnotte était immédiatement réinitialisée et affichait à nouveau un gros lot de 2M€ à gagner. Un gros lot qui grossira de près d'1M€ supplémentaires par mois, jusqu'à ce qu'un autre joueur tombe à nouveau sur la combinaison des neuf signes gagnants.

Les 5 plus gros 'Magic Jackpots'

Dans l'association que forment Barrière, Tranchant et JoaGroupe, c'est ce dernier qui est le mieux parvenu jusqu'à présent à s'attirer les faveurs de Dame Chance, quatre des cinqs plus gros Jackpots ayant été décernés dans des casinos Joa :

  • 9.420.903€, le 28 mars 2011 au casino Joa de Port-Crouesty (Morbihan),
  • 5.875.836€, le 6 mai 2012 au casino Joa de Gérardmer (Vosges),
  • 5.512.448€, le 24 mai 2010 au casino Tranchant de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées),
  • 4.522.674€, le 30 octobre 2011 au casino Joa de La Siesta d'Antibes (Alpes-Maritimes).
  • 3.438.701€, le 3 Avril 2011 au casino Joa de Luxeuil (Haute-Saône)

Les cinq plus gros 'Partouche Megapots'

Partouche, qui fait cavalier seul, distribue logiquement des gains un peu moins importants. Mais suffisants néanmoins pour changer une vie :

  • 3.303.965,75€, le 30 mai 2009 au casino Partouche d'Annemasse
  • 3.125.471,55€, le 26 août 2009 au casino Partouche de Lyon le Pharaon
  • 2.774.275€, le 1er septembre 2011 au casino Partouche de Hyères
  • 2.503.561,95€, le 27 septembre 2010 au casino Partouche de Lyon le Pharaon
  • 2.174.667€, le 06 mars 2009 au casino Partouche de Palavas les Flots

BarrièrePoker.fr : Tournois Classics 120.000€ garantis

Le match des casinos : Magic Jackpot VS Partouche Megapot 101

Téléchargez Barrièrepoker.fr pour jouer la série de tournoi "Classics" garantissant 120.000€ de prizepool chaque semaine sur des tournois avec des buy-ins allant de 5€ à 100€. Les lundis, jeudis et dimanches à 21 heures, se tient un tournoi Classic à 10.000€ garantis à 100€ de buy-in avec une structure deepstack avec 10.000 jetons au départ et des blinds de 15 minutes débutant à 25-25.

Name Surname
Gwenn Rigal

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus