October Nine WSOP 2012 : Robert Salaburu, l'outsider

October Nine WSOP 2012 : Robert Salaburu,

La Table Finale du Main Event des WSOP 2012 est connue. Les neuf joueurs qualifiés vont désormais profiter d'une pause de trois mois et reviendront à Las Vegas en Octobre pour se disputer le bracelet incrusté de diamants, les 8,5M$ de la première place et le titre de champion du monde de poker.

Ex-joueur de tournois online au chômage technique depuis le Black Friday, l'Américain de 27 ans Robert Salaburu alias 'Treadinwater' de San Antonio (Texas) sera peut-être l'antidote aux nombreuses critiques émises par les fans sur la qualité du plateau final du Main Event.

Se présentant en table finale avec 15,1 millions de jetons soit le septième tapis des neuf finalistes, Salaburu va par ailleurs pouvoir ajouter une ligne prestigieuse à sa carrière naissante en tournois live.

Salaburu, l'homme qui mise plus vite que son ombre

Déployant un poker déroutant et mettant souvent la pression sur ses adversaires les plus vulnérables et affrontant sans relâche les chipleaders de ses tables successives dans ce Main Event. Marquant les esprits par ses décisions ultra-rapides, Salaburu s'est retrouvé au sommet du Jour 5 avant de perdre quelques gros coups sur le chemin de la finale.

Pour mieux comprendre son parcours dans le tournoi nous avons rencontré Robert Salaburu quelques minutes après l'explosion de la bulle de la table finale du Main Event, qualifié parmi les October Nine des WSOP 2012.

Robert Salaburu, October Nine WSOP 2012 : "Je suis prêt à jouer !"

Félicitations Robert ! Quel sentiment fantastique ce doit être de faire partie de cette incroyable aventure qui ne fait que commencer ?
Ouais ! Ça fait sept jours, je suis à bout de forces. Je suis juste tellement content d'être là. J'ai perdu ce coin flip monstre à 14 joueurs restants pour rester chipleader. Je m'étais maintenu au top pendant trois jours et j'étais un peu inquiet... mais j'ai juste gardé la tête froide, je savais qu'il fallait que je choisisse mes spots correctement et faire le boulot.

Nous avons parlé à bon nombre de joueurs à qui vous avez donné de gros maux de crâne en mixant votre jeu et en changeant de 'lines'... Ils étaient inquiets et préféraient vous éviter, aviez-vous mis en place une stratégie particulière pour ce tournoi ?
A la base je suis un joueur assez hyper-agressif et dans ce tournoi je sais qu'il y a beaucoup de bons joueurs et beaucoup de mauvais.

Quant à mes lines il y a beaucoup de choses que je fais que je ne ferais pas dans d'autres tournois. C'est plus facile de bluffer les gens sur un tournoi au buy-in de 10.000$, alors que je n'ai aucune peur. J'ai éprouvé mes adversaires sur certains spots et j'ai très bien mixé mon jeu en changeant de vitesse tout au long du tournoi. Résultat, à chaque fois que je n'avais rien ils ont jeté et quand j'avais du jeu ils ont payé.

Vous avez montré deux fois As-Roi aujourd'hui (Jour 7) et vous les avez joués très différemment (...) ce qui est très représentatif de votre style...


Oui c'est vrai. Sur le premier coup je savais ce que le gars avait : paire de valets, paire de neuf ou paire de dix. J'ai décider d'envoyer une bombe au flop pensant qu'il ne pouvait pas continuer le coup sans impliquer son tapis au turn, il avait environ 6 millions de jetons contre mes 11 millions. J'ai misé 900.000 en prévoyant d'envoyer 2,3 millions à la river soit environ le pot, pour lui mettre la pression sur une brique. Un Roi est sorti à la river, j'ai donc plutôt valorisé pour 1,5 million.

Sur la main suivante j'ai relancé As-Roi et flopé un Roi contre la joueuse française (Gaelle Baumann, NDLR) qui m'avait beaucoup joué avant, pensant que j'étais un maniaque fou. Je check le flop elle check, au turn je mise 300.000 dans 900.000 et à la river As j'envoie 2 millions environ. Elle pensait que je voulais juste bluffer l'As, comme j'aurais pu le faire, mais le problème c'est que je l'avais.

Alors que tout le monde partait en pause au Jour 3, vous avez joué un coup énorme avec brelan de 5 au flop contre un joueur (Leo Wolpert) avec une paire d'As servie, pouvez-vous nous raconter ce coup particulier ?


C'est en fait une main assez marrante. Avec ce gars on avait vraiment bataillé, c'est un très bon joueur. J'avais débuté la journée avec 650.000 et j'étais descendu à 420.000 avant cette main. Juste avant on était entré en guerre et il venait de me dire : "je vais t'attraper!".

Le flop amène J-5-9 dont deux coeurs, il check et je min-raise instantanément aussi rapidement que j'ai joué mes value bets et mes bluffs sur toutes les mains. Il voulait pas me mettre sur une grosse main mais sur ce tableau il préférait arrêter le coup de suite et aussi prendre le pot déjà conséquent. (Après que le joueur adverse ait envoyé son tapis, NDLR), j'ai payé bien sûr et fini en carré au turn ! * ("Ça devrait le faire" s'était-il sobrement réjoui en voyant le turn, NDLR).
Il semblerait que vous ayez vendu des parts de votre tournoi sur des forums internet, à hauteur de 60%, qu'en est-il exactement ?
Finalement je n'ai pas vendu mes parts sur 2+2, je les ai juste vendues à des amis qui croyaient en moi et qui sont pour certains de gros sharks comme 'stevie444' Stephen Chidwick qui est un joueur monstrueux et un autre ami. Ils avaient foi en moi, on verra bien ce qui arrivera.

Deux jours avant le Main Event j'ai décidé de vendre un package, et j'ai tout vendu en 24h. J'ai réservé mon avion, aller simple, et j'ai dit "let's go !".

Après sept jours de bataille, quel est le sentiment qui domine à l'instant présent ?
A l'instant présent...? C'est vraiment incroyable d'être arrivé là ! De tout le tournoi, je ne me suis mis en danger d'élimination qu'une seule fois, pour moi c'est déjà un énorme accomplissement en soi.

J'ai juste continuellement grindé, je suis resté chipleader une bonne partie du Jour 6 avant de perdre un gros coup pour redescendre à 3 millions mais j'ai fini par tout remonter. C'est une super façon de terminer, je suis juste content que tout se soit bien passé. Je suis prêt à jouer !

Robert Salaburu, October Nine WSOP 2012

Télécharger PartyPoker.fr : Bonus 40€ exclusif PokerNews

October Nine WSOP 2012 : Robert Salaburu, l'outsider 101

PartyPoker.fr offre un bonus instantané exclusif aux joueurs Pokernews : téléchargez Party Poker France, créez un compte, entrez le code bonus FRPN40 et recevez un bonus gratuit de 40€ : 15€ sur votre compte real money et 25€ sur votre compte bonus. Cumulez 200 points sous 15 jours pour libérer sur le compte 'real money' la somme placée sur le compte bonus.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus