partypoker Caribbean Poker Party

Les "October Nine" (WSOP 2012) : Greg Merson mène le classement 'Player Of the Year'

Greg Merson

La Table Finale du Main Event des WSOP 2012 est connue. Les neuf joueurs qualifiés disposent désormais d'une pause de trois mois et reviendront à Las Vegas en Octobre pour se disputer le bracelet incrusté de diamants, les 8,5M$ de la première place et le titre de champion du monde de poker.

Déjà Champion du Monde

Greg Merson est un joueur de poker pro américain de 25 ans, originaire de Laurel dans le Maryland. Il a déjà remporté un titre de Champion du Monde cette année, grâce à sa victoire dans l'Event #57, le No-Limit Hold'em '6-max' à 10.000$. En incluant les 754.798$ minimum que son accession aux 'October Nine' lui garantit, il vient de dépasser le 2M$ de gains en tournoi Live sur l'ensemble de sa carrière.

Greg Merson dans le texte

- Tu viens d'atteindre la table finale du Main Event des WSOP 2012, l'exploit dont rêvent tous les joueurs de poker, comment te sens-tu en ce moment-même ?
- C'est le pied ! Mais je ne réalise pas encore tout à fait à cause du manque de sommeil : on ne pouvait pas prévoir et donc on a loué une maison jusqu'au Jour 6 seulement. Du coup, il a fallu déménager en catastrophe toutes nos affaires à L'Aria Casino sur le coup des 3h du matin la veille au soir. J'ai juste eu le temps de dormir 3h ou 4h avant d'entamer le Jour 7 et là je suis rincé (NDLR : l'interview a été enregistrée dans la foulée du Main Event) !

- Parle-nous un peu de ton parcours au Main Event, sept longues journées de poker. Tu viens de nous dire que tu n'e t'attendais pas à faire tout le chemin jusqu'en table finale...
- En fait, je n'ai jamais cru que j'allais me faire éliminer tant la confiance était là : j'ai remporté le tournoi précédent et quand on 'run good' à ce point-là, on se sent un peu invulnérable. En fait, j'ai géré le risque en empilant les petits pots, ce qui m'a permis de résister aux 'coin-flips' perdus. Mais je me souviens être tombé à 2,5 grosses blindes durant le Jour 5 et d'être allé en pause-dîner complètement en tilt. A ce moment-là, je croyais vraiment que c'était la fin pour moi, que j'allais pouvoir reprendre mon avion. Et j'étais d'accord avec ça, j'étais déjà content des 140.000$ qui m'attendaient. Mais j'étais encore très positif dans ma tête durant cette pause-dîner, je n'étais pas tilté parce qu'il me restait 2,5 bb mais parce que je n'avais pas réussi à me mettre à tapis et doubler ou disparaître avant la pause-dîner !

- Et comment as-tu fait pour te remettre en selle ?
- J'ai doublé avec As-Dix contre Valet-Dix puis avec les Valets contre Roi-Neuf puis avec les Huits contre Roi-Valet. A ce moment là, j'étais à 420.000 et je suis passé à 950.000 sans abattage grâce à un "3-bet" à tapis puis un 'cold 4-bet' à tapis et un dernier '4-bet' à tapis. Le jour suivant, je suis passé de 950.000 à 4,4M sans avoir jamais été couvert à tapis. Mon seul coup à tapis, ça a été en table finale télévisée contre Vanessa (Selbst), quand elle a fait 'all in' avec Dame-Sept pour 11bb et que j'ai payé avec As-Huit. Et là, j'ai commencé à me sentir à nouveau super à l'aise.

- Oui, tu étais un peu en freeroll et puis tu t'es refait une santé. A quel moment as-tu vraiment commencé à y croire ?
- Mmmhh, hier en début de journée (NDLR : au Jour 7), quand j'ai gagné un pot avec les Dix contre As-Roi pour 14 ou 15 millions. Bon après, j'ai perdu un énorme coup contre Jesse Sylvia, avec des rebondissements dingues au tableau, c'est une main que je brûle d'impatience de revoir à la télé !

- Oui, avec ton parcours tu t'es payé pas mal de temps d'antenne....
- C'est sûr. Ca va surtout être génial pour mes amis et ma famille. Vous, vous m'avez déjà vu sur le circuit mais ça va être une première pour ma mère.

- Alors, tu as déjà gagné un bracelet cette année dans le 6-Max à 10.000$. Tu as fait aussi un excellent parcours dans le 4-max et tu disais récemment que tu étais plutôt un joueur de heads-up en ligne. Mais, avec le Main Event, c'est une structure très différente : les tables sont en full ring, avec une grosse profondeur de tapis, comment as-tu ajusté ton jeu à tous ces facteurs ?
- J'ai mis au point une stratégie en direct durant le Main Event, c'était seulement mon troisième tournoi en 'full ring' de l'année. L'année dernière, je n'en avais disputé aucun après les WSOP. Et puis les tournois en ligne sont beaucoup moins longs. Bref, j'ai juste essayé de capitaliser sur mes forces, en fin de parole ou dans les combats de blindes. Je me sens bien quand je défend mon big blind ou quand je paie des 3-bets en position. Lire des mains dans ce genre de situations est très similaire au jeu en 'short-handed'. Mais bon, je n'ai pas envie de trop développer sur ma stratégie ! (rires).

- Oui mais bon, tous tes adversaires vont avoir plein de temps maintenant pour faire des recherches sur ton compte. Et d'ailleurs, tu vas en faire sur eux aussi ?
- Je ne pense pas. J'ai déjà beaucoup joué avec ces types; j'ai joué en cash-game Live avec Jesse (Sylvia) et Jeremy (Ausmus). J'ai aussi joué online avec Jeremy et avec Russel (Thomas), je connais bien leur jeu. Je vais plus me pencher sur le mien en me décortiquant en vidéo. Parce que je suis conscient de mes 'tells', parfois je les fais même à dessein ! Cela dit, ils peuvent m'étudier en vidéo tant qu'ils veulent : quand tu veux améliorer tes 'reads', commence par penser à ce qui se passe dans ta propre tête quand tu tentes un bluff. Croyez-moi, il va y avoir pas mal de 'meta-game' à cette table finale ! (Rires).

- Tu vas être pas mal sollicité par les médias durant les trois mois qui viennent, tu y es préparé ?
- Oui, je veux juste pouvoir souffler pendant un jour ou deux et après je répondrais à toutes les interviews du monde, pas de problème ! Mais, de toutes manières, je pense que ça commencera déjà à se calmer à la fin de la semaine.

- Dernière question : tu as prévu de participer à des tournois d'ici au mois d'Octobre ?
- Oui, je serai à Cannes pour les WSOP Europe et je vais m'inscrire à tous les tournois là-bas pour essayer de défendre mes chances au titre de 'Joueur de l'année des WSOP'. Apparemment, je viens de passer premier du classement. Du coup, je risque de multi-tabler pas mal ! Et puis, quoi qu'il arrive, le dernier mot me reviendra en Octobre, durant la table finale. Ce sera rigolo si je suis obligé d'atteindre une certaine place pour remporter le titre de 'Joueur de l'Année', ça rendra les choses encore plus intéressantes...

L'interview de Merson en vidéo (et en anglais)

Télécharger PartyPoker.fr : Bonus 40€ exclusif PokerNews

Les "October Nine" (WSOP 2012) : Greg Merson mène le classement 'Player Of the Year' 101

B]PartyPoker.fr[/B] offre un bonus instantané exclusif aux joueurs Pokernews : téléchargez Party Poker France, créez un compte, entrez le code bonus FRPN40 et recevez un bonus gratuit de 40€ : 15€ sur votre compte real money et 25€ sur votre compte bonus. Cumulez 200 points sous 15 jours pour libérer sur le compte 'real money' la somme placée sur le compte bonus.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus