Loi Poker en ligne : C'est fini pour PokerStars France au Royaume-Uni

On le craignait déjà depuis quelques temps, c'est aujourd'hui officiel : PokerStars France n'acceptera plus les joueurs du Royaume-Uni à partir du 1er octobre 2014. Cela, pour éviter la double taxation à la fois au Royaume-Uni et en France.

Les joueurs résidents au Royaume-Uni joueront sur un nom de domaine en ".co.uk" de la salle tout en jouant sur les tables internationales du ".com". Il est probable que des salles comme Winamax et TurboPoker suivent le mouvement prochainement.

PokerStars France éjecté du Royaume-Uni

Cette annonce n'est pas une grande surprise dans la mesure où les opérateurs en .fr seraient sujet à une double taxation s'il continuaient à offrir leurs services outre-Manche, suite à l'adoption d'une nouvelle législation au Royaume-Uni. Selon cette nouvelle loi, tous les opérateurs devraient payer 15% de taxes sur le produit brut des jeux. Cela viendrait s'ajouter aux taxes déjà prélevées au titre de la régulation française sous le contrôle de l'ARJEL.

Un courrier électronique reçu par les joueurs concernés leur demande de retirer immédiatement leur fonds.

A partir du 1er octobre, jouer sur le site PokerStars.fr ou toute autre licence de PokerStars autre que la licence de PokerStars au Royaume-uni, ne sera plus possible depuis le territoire du Royaume-Uni. Les joueurs résidant au Royaume-Uni et jouant sur la version .fr de PokerStars doivent retirer leurs fonds selon la procédure habituelle – il n'y a aucun risque pour vous de perdre vos fonds, mais tout argent crédité sur la plateforme .fr doit être retiré vers votre compte bancaire.

Pour les joueurs de PokerStars.fr situés au Royaume-Uni, les avantages seront conservés.

A partir du 1er octobre, les actifs incluant l'argent fictif, les tickets en argent réel, les tickets de tournois, le statut VIP et les FPP seront transférés du compte .FR vers le compte .UK en contactant le support à l'adresse [email protected] et en donnant votre nom d'utilisateur sur PokerStars UK. Les bonus en cours seront recrédités si possible ou payés au pro rata.

Cela est également valable pour les récompenses VIP Stellar et les bonus cash Milestone, qui devront être réclamé avant le 1er octobre.

Le Royaume-Uni cloisonné sur le .com

Cela ne concerne pas seulement la version .fr de PokerStars, mais toutes les licences autres que celle délivrée par les autorités britanniques.

Si vous possédez un compte PokerStars .COM, vous devrez le transférer vers PokerStars UK. Le processus sera simple et rapide, vous serez automatiquement invité à le faire lorsque vous vous enregistrerez sur la salle après le 30 septembre. Pour joueur sur smartphone ou tablette, il faudra télécharger une nouvelle application spécifique au Royaume-Uni.

Les joueurs du Royaume-Uni garderont accès à la liquidité internationale.

Le site PokerStars UK continuera de partager toutes les tables et la liquidité de joueurs avec PokerStars.com. Du fait de la régulation britannique, la fonctionnalité d'auto-rebuy ne sera pas disponible au Royaume-Uni, qu'il s'agisse de cash games ou de tournois. Toutes les autres fonctionnalités du logiciel et l'expérience de jeu restera la même.

Quid pour Winamax et TurboPoker ?

Il est vraisemblable que les salles Winamax et TurboPoker prendront la même décision et se retireront du marché britannique pour éviter la double taxation.

Ou, il est possible que ces salles choisissent d'obtenir une licence au Royaume-Uni et opèrent à leur tour sur un nom de domaine en ".co.uk". Néanmoins, cela semble peu probable, la liquidité des joueurs résidant au Royaume-Uni étant trop faible pour que de telles salles soient viable à long terme.

Qualifiez-vous pour les France Poker Series et l'European Poker Tour sur PokerStars

Les dernières infos du poker sur vos médias sociaux : Twitter, Facebook et SoundCloud.

Name Surname
Jason Glatzer
Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus