Tournois Live 1

Un projet de loi de régulation à l'étude aux pays-Bas

Un projet de loi de régulation à l'étude aux pays-Bas 0001

Les Pays-Bas pourraient bien avoir à leur tour une loi de régulation du poker en ligne. Klaas Dijkhoff, secrétaire d'état à la sécurité et la justice, a fait part de son soutien à une telle initiative.

Fraichement nommé à ce poste, Dijkhoff a remis un rapport complet présentant les conditions et avantages d'une régulation des jeux en ligne sur le territoire national, faisant naître les espoirs de nombreux opérateurs de jeu en ligne et des joueurs.

Parmi les principales mesures contenues dans le projet du secrétaire d'état, la possibilité pour les opérateurs exerçant déjà aux Pays-Bas dans le flou juridique de prétendre à une licence, au même titre que ceux n'ayant pas pris le risque d'exercer sur un marché théoriquement illégal, fait toutefois débat. Les opposants expliquant que ceux-ci bénéficieraient d'un avantage sur les nouveaux venus.

Le projet détaille le système de taxation envisagé, il s'agirait d'une taxe de 20% sur les revenus des opérateurs. Un pourcentage moins élevé que celui acquitté par les casinos implantés en Hollande qui sont soumis à un prélèvement de 29%. Une modération fiscale justifiée par la nécessite d'offrir aux opérateurs détenteurs d'une licence les moyens d'une offre attractive avec des payouts de qualité pour attirer les joueurs et lutter contre les sites illégaux. klaas Dijkhoff a expliqué "il est facile de trouver les meilleurs alternatives sur Internet. Il est donc nécessaire que les sites ayant une licence soient suffisamment attractifs avec un large éventail de jeux pour diriger à long terme les joueurs vers l'offre légale."

Des préoccupations et une connaissance du spécificités du dossier dont certains pays voisins pourraient s'inspirer...

Dans un entretien à iGamingBusiness, Djikhoff a proposé que le nombre de licences accordées ne soit pas limité, à condition que les entreprises candidates soient implantées en Europe.

Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus