WSOP : Martin Jacobson, Greg Merson et Ryan Riess heureux d'être de retour

Martin Jacobson, Ryan Riess, Greg Merson

"Excité." C'est le mot le plus fréquemment entendu aujourd'hui lorsque l'on a demandé à un groupe de joueurs de talent - incluant trois champions du monde - leurs ressentis à l'ouverture des WSOP.

Et encore, "excité" est un minimum si on considère leur expression à cet instant. "Génial" serait certainement plus approprié ! Mais les joueurs sont évidemment plus modérés dans leur propos, indiquant par exemple à quel point les WSOP sont difficiles mentalement pour un joueur professionnel.

Jacobson excité d'être de retour

"Je n'arrive pas à croire que ça fait un an et c'est génial d'être de retour," a dit le Champion du monde sortant avec un grand sourire.

"Il n'y a pas exactement une année depuis la fin du Main Event, mais on doit s'en approcher par rapport à mon premier tournoi de l'année dernière. Le temps passe si vite - c'est fou, mais plaisant" a ajouté le champion.

Jacobson a ensuite expliqué qu'il prévoyait un programme similaire à celui de l'année précédente, qui comprend tous les tournois de NLHE. Le tenant est prêt ! Ses prédécesseurs, Ryan Riess et Greg Merson aussi.

Riess en confiance ; Merson heureux

"C'est vraiment génial d'être de retour, c'est presque irréel. Je suis arrivé ici à une heure et ça y est tout est prêt pour l'été. Je suis très excité et je suis prêt" nous a déclaré Riess avec un grand sourire.

Le vainqueur 2013 a de vraies raisons de sourire, il arrive avec le plein de confiance après sa victoire un mois plus tôt dans un 2 000$ six-max au Seminole Hard Rock pour 63 891$. “Riess the Beast” envisage un programme similaire à celui de Jacobson, il hésite juste pour le $111,111 One Drop.

Il y a maintenant trois ans que Greg Merson a remporté le Main Event, mais l'émotion est toujours là quand il repense à sa victoire. Les WSOP occupent clairement une place à part pour le champion du monde 2012 qui apprécie d'être de retour.

"Ca semble irréel d'être de retour" a dit Merson. "Et j'ai pas l'impression que ça a déjà commencé. C'est très excitant."

Merson, qui avait aussi remporté le titre de 2012 WSOP Player of the Year envisage de jouer une quizaine d'épreuves avec quelques tournois de Pot-Limit Omaha.

Rettenmaier et Flowers, plus réservés et réalistes

Marvin Rettenmaier, deux fois vainqueur WPT, et Randal Flowers ne voulaient pas rater le premier gros event des Series, mais quand on leur demande ce qu'ils ressentent d'être de retour ici, ils ont exprimé des opinions et ambitions légèrement différentes.

"Je suis super excité de jouer de nouveau les WSOP" déclare Rettenmaier. "Ca signifierait beaucoup de remporter un event. Les premiers jours sont toujours agréables car je retrouve de nombreux amis".

"Ensuite ça devient un supplice" révèle Rettenmaier, en faisant allusion à la difficulté d'enchaîner les tournois au Rio.

Randal Flowers a le même sentiment, expliquant à quel point il s'est parfois senti "épuisé" et "minable". Nous savons tous à quel point peuvent être exténuants les WSOP pour les joueurs qui jouent de nombreux events et Flowers le confirme.

"Malheureusement, je vais jouer autant que ce sera humainement possible, il faudrait aussi que je dorme un peu de temps en temps" lâche Flowers avant d'être plus positif en avouant qu'il allait sûrement gagner le 1 500$ avec des niveaux allongés. La majorité des joueurs interrogés ont tous montré un grand optimisme, ce que Flowers a aussi confirmé.

Max Silver et Stephen Chidwick, qui se trouvaient à côté de Flowers, rigolaient tout deux en partageant leur excitation pour les WSOP, mais ils ont aussi rapidement reconnu à quel point c'était difficile.

O’Brien et Shorr affichent de grands sourires

Dan O’Brien et Shannon Shorr ont arboré de grands sourires au Rio All-Suite Hotel and Casino toute la journée. Ils semblaient presque étourdis quand on leur a demandé ce qu'il ressentait pour leur retour.

"C'est bon d'être de retour et de pouvoir disputer une série de tournois de poker" a dit Shorr. "c'est quelque chose que j'aime, tout comme le fait d'être avec des amis. Le temps est aussi excellent et il y a beaucoup de choses à faire à Las Vegas, donc tout cela m'excite."

O'Brien ajoute "J'adore ça. Je suis excité et je vais me régaler" avant d'ajouter qu'il avait pour objectifs le $10,000 Razz Championship et le $565 Colossus.

"C'est un tournoi stupide" rigole O'Brien à propos du Colossus. "Mais ça va être très drôle et c'est sympa de faire partie de l'histoire du poker."

Presque tous les professionnels interrogés mentionnent qu'ils visent en priorité le Main Event, mais le One Drop à 111 111$ et le High-Roller à 500 000$ de l'Aria sont eux aussi souvent cités.

Byron Kaverman a confirmé qu'il jouerait le 500K et que ce tournoi devrait attirer un beau cortège de cadors.

Mais il y a encore pas mal de chemin avant que ces trois tournois particulièrement attendus ne soient disputés.

Tout l'été sera plein d'excitations, de brutaux changements émotionnels, de grands vainqueurs et tristes perdants. Avec autant d'épreuves dans toute la ville et en point d'orgue les WSOP, il y aura de quoi écrire de belles histoires. Quant aux pros que nous avons interviewés, il y a de fortes chances pour qu'ils animent quelques-uns de ces tournois...

Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus