Ne pas perdre contre ElkY... Prop bets à gogo en marge du WSOP 10 000$ Head's Up Event #10

Blonde Jason Mo

10 000$ de buy-in, ce n'est presque pas assez pour les plus grands joueurs professionnels du poker. Ces derniers abordent les tournois Championship des WSOP en toute détente et pimentent souvent la compétition avec des paris plus farfelus les uns que les autres. Doug Polk, Dong Kim, Jason Mo, Jason Les, Pratyush Buddiga et de nombreux joueurs ont lancé quelques props bets en marge de l'Event #10, le 10K$ Heads-Up No-Limit Hold’em.

La plupart des paris n'impliquent pas d'argent mais un gage qui peut remettre en cause la fierté du perdant et faire la joie du vainqueur. Après une courte discussion avec quelques participants au tournoi de head's up, il est clair qu'une tonne de situations embarrassantes pourraient bien découler des propositions bets en court.

"Par exemple, si vous perdez contre ElkY, vous devez vous teindre en blonde pour une semaine", rigole Polk. "C'est très sérieux, surtout pour les joueurs qui ont les cheveux sombres. Je ne crois pas que cela soit le pire pour moi... et laissez moi préciser que les asiatiques sont très mignons avec les cheveux blonds", ajoute-t-il sourire aux lèvres en pensant à la tête que feraient Mo, Kim ou Buddiga avec des cheveux teints.

"Ce tournoi est mon préféré de l'été, il n'y a aucun doute", explique Polk qui a déjà livré un épique duel à James Woods lors du 3000$ Shoutout. "Il n'y a que deux joueurs en HU et nous essayons de pimenter un peu tout ça avec notre groupe d'amis. On a différents bounties sur la tête... je crois qu'on pourrait dire des gages car il ne vaut mieux pas perdre contre certains joueurs", poursuit celui qui a fait sa renommée online sous le pseudo de WGC Rider.

"Oh mon dieu ce mec ! " s'interrompt Polk en voyant Andy Philachack avant d'expliquer que perdre contre ce dernier vous obligera à porter un chapeau pendant une semaine, un pari inspiré par le fait qu'Andy ne délaisse jamais son couvre chef. Le chapeau du pari sera bien évidemment moins classe que celui qui a inspiré le bet.

Les paris sont fait dans un bon esprit. “Nous avons passé une heure ou deux à établir une liste de prop bets et on s'est éclaté. [...] Par exemple, si Jason Les perd contre Connor Drinan il devra porter des lunettes de soleil toute la journée car Connor ne quitte jamais ses lunettes", ajoute Polk qui a battu Andrew “LuckyChewy” Lichtenberger au premier round.

"Si j'avais perdu je devais aller faire du yoga avec Chewy trois fois par semaine. Il m'a bien évidemment dit que je pouvais venir avec lui si je gagnais", indique Polk en révélant qu'il a décliné poliment l'invitation. "La liste est longue donc je suis vraiment excité", raconte Polk qui va passer quelques temps dans le rail pour encourager et chambre ses potes en leur rappelant ce qu'ils risquent en perdant leur match.

“Perdre contre Pratyush pourrait bien vous conduire à manger quelque chose de vraiment vraiment épicé. C'est un hommage car il aime beaucoup ce genre de bouffe. Mais on a préféré se mettre d'accord sur un costume de piment géant à porter sur le Jour 1A du Main Event des WSOP", se marre Polk... avant de revenir au pari qui pourrait bien vous faire ressembler à ElkY. Ce pari semble être celui qui aurait le plus d'impact sur le petit groupe... et fait de Polk le supporter du Français.

"Ce serait tellement beau de voir ElkY gagner ce bracelet après avoir roulé sur trois de mes amis. Ca serait génial d'avoir la photo du vainqueur avec ElkY et mes trois nouvelles amies blondes", termine Polk en gloussant.

Buddiga, qui a écouté sagement son pote raconter ses histoires, a sa motivation toute trouvée. "Je serais tellement terrible en blond, j'ai tellement peur. Si je tire ElkY j'aurais la pression et je vais jouer ultra nit. Je ne peux absolument pas être blond", annonce-t-il.

Ne pas perdre contre ElkY... Prop bets à gogo en marge du WSOP 10 000$ Head's Up Event #10 101
Imagining un Buddiga blond

Le seul bet qui implique de l'argent a été passé avec Brian Hastings. Ce dernier a passé une montagne de paris sur lui même pour le festival WSOP. Celui qui le battra lors de ce tournoi de HU collectera 100$ de la part de tous les membres du groupe à chaque TF de Brian Hastings cet été. Mais cela intéresse moins les parieurs que la pari impliquant ElkY. "C'est le moment le plus intense des WSOP, et j'ai commencé à prier pour ne pas croiser Bertrand Grospellier dans ma partie de tableau, ça serait forcément un match très intense", déclare Polk.

"ElkY sait très bien qu'une équipe complète de joueurs est effrayée à l'idée de le rencontrer et si je n'étais pas la victime, je crois que me voir avec des cheveux blonds doit être un des trucs les plus marrants du monde. Je crois qu'il n'y a rien de plus marrant que cela", ajoute Buddiga. "J'ai entendu Bertrand dire qu'il allait continuer à jouer ce tournoi aussi longtemps que nous aurions ce pari entre nous", poursuit Buddiga avant d'enchaîner sur un autre jeu.

Un perdant pourrait lui aussi se retrouver en mauvaise posture en cas de défaite contre Jimmy Chou. Pour des joueurs de high stakes, la perspective de jouer une session de 24 heures aux plus petites limites dans un casino bien loin du centre du Strip est plutôt effrayante. "Jimmy Chou est connu pour avoir fait une session de 24 heures à South Point. Il avait été là bas car il voulait jouer 24 heures de suite, pendant qu'il y était on prenait des paris en se disant qu'il tiendrait moins de 16 heures. Mais, rapidement, les gens ont vu qu'il résistait et ont parié qu'il réussirait. Si vous perdez contre lui dans ce tournoi de HU, vous devrez donc l'imiter et aller à South Point jouer 24 heures de suite en 2-4$ Limit", explique Polk.

"En 2014, j'ai joué contre lui au premier tour et ce bet était déjà en place. Nous sommes partis à tapis avec les {8-}{8-} contre {k-}{q-}... et il a floppé un {k-} ! J'ai commencé à crier Nooooooooon et j'ai frappé le {8-} à la turn ! J'ai ensuite gagné mais c'était juste. Pour sa peine, il a du porté une coupe à l'iroquoise et des vêtements avec des paillettes", se marre Polk. Un éclat de rire qui rappelle des souvenirs à Buddiga.

"Il y a un bet en cas de défaite contre Isaac Haxton aussi. Si tu perds tu dois porter des lunettes Harry Potter et avoir la même écharpe durant une semaine", ajoute-t-il en plein tirage des différents duel.

Un tirage qui va provoquer l'excitation de Polk, qui en saute de joie. "Ooooh Jean-Robert Bellande! Oui ! Oui! Oui! Oh mon dieu je suis tellement chaud, quel run!” s'amuse-t-il, heureux d'avoir évité ElkY, Haxton ou Chou. Perdre contre JRB ne vous amène aucun gage potentiel et c'est sans pression que Polk va se défaire de son adversaire. Buddiga va être le seul du petit groupe à perdre au premier tour, mais la pression des props bets est toujours là pour tous les autres...

Name Surname
Matthieu Sustrac

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus