Triche aux WSOP : Valeriu Coca nie

Valeriu Coca

Accusé de triche par trois de ses adversaires et sous le coup d'une enquête des WSOP, Valeriu Coca nie toute tentative de truquage de la partie dans le WSOP Event #10 $10,000 Heads-Up Championship.

En exclusivité, PokerNews a rencontré Valeriu Coca. Le Moldave nie avoir une formule secrète lui ayant permise de deep-run l'Event #10 des WSOP.

C'est via un interprète que la conversation entre le joueur et Marty Derbyshire s'est déroulée. Valeriu Coca était en cash game dans le Pavilion Room, une des salles du Rio Convention Center. Pour Valeriu Coca, les accusations contre lui sont synonymes d'aigreur dans la défaite de la aprt de ses adversaires. "C'est un fantasme", indique-t-il en rigolant. "Les joueurs qui ont perdu sont très bons donc ils ne peuvent pas croire qu'ils aient perdu de manière loyale", a-t-il indiqué à PokerNews.

Coca s'est défait de Matt Marafioti, Pratyush Buddiga, Aaron Mermelstein, Connor Drinan, et Byron Kaverman avant de perdre contre le futur vainqueur Keith Lehr. Mardi matin, c'est Connor Drinan qui a mis le feu au poudre en postant sur le forum TwoPlusTwo qu'il avait été abusé et victime de triche.

Dans une interview avec PokerNews, Drinan a indiqué que Coca avait joué à la perfection, foldant quand il avait des cartes et mettant la pression quand il n'avait rien. Il a ajouté que le Moldave avait des lignes de jeu bizarre tout en lui demandant de voir ses jetons de nombreuses fois (sous entendu pour voir ses cartes, qui auraient été marquées, ndlr). Drinan explique qu'il a discuté avec les autres joueurs qui sont tous tombés d'accord pour trouver bizarre le déroulement de leur match.

Suite aux déclarations des joueurs, les WSOP se sont exprimés par l'intermédiaire de Jack Effel, Seth Palansky et Ty Stewart qui ont confirmé qu'une enquête se déroulait en ce moment même.

Palansky a indiqué que les cartes avaient été testées et aucune trace de marquage ou d'altération via un produit n'avait été découverte.

"Je ne sais même pas comment ils pensent que c'est possible [...] Je n'ai aucun moyen de marquer les cartes, je n'ai aucun truc"

Coca indique que les WSOP ne lui ont pas indiqué enquêter. Le joueur a déclaré avoir encaissé son gain de 54 545$ de l'Event #10 sans problème. "Je ne sais même pas comment ils pensent que c'est possible [...] Je n'ai aucun moyen de marquer les cartes, je n'ai aucun truc", explique Coca.

Au courant des allégations de triche qui sont lancées contre lui, Valeriu Coca nie. "Ce n'est pas très digne d'un gentleman de perdre et de crier à la tricherie", indique-t-il en parlant des joueurs qui crient au scandal. "Ce ne sont pas des gentlemen, ils perdent et ils pensent que c'est forcément à cause d'une tricherie de ma part. Ils cherchent juste des excuses pour tenter d'expliquer comment des joueurs très forts ont perdu contre un joueur plus faible", poursuit-il en évoquant les membres des forums.

Enfin, PokerNews a contacté deux Tchèque : un reporter Martin Kuchařík et l'ancien manager de l'Ambassador Casino, Tony Felfel. Ce duo confirme bien que Coca a été pris en flagrant délit de marquage des cartes à Prague et figure sur la liste des joueurs indésirables dans les casinos de la ville.

Coca nie aussi les accusations concernant Prague. Il indique avoir simplement été interdit de roulette à Prague après avoir été considéré comme un joueur ayant un edge sur ce jeu par les casinos locaux...

*Image copyright EPT.

Name Surname
Matthieu Sustrac

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus