EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie (II) : le "Omaha High" et le "Omaha Split"

Stratégie (II) : le "Omaha High" et le "Omaha Split" 0001

Voici mon deuxième article pour les joueurs online découvrant le Omaha. Si vous avez lu mon article précédent, vous savez que je vis en Angleterre et que je joue on-line la plupart des différentes versions de poker de façon régulière. Mon objectif dans ces articles est de vous faire part de mon expérience en gardant à l'esprit qu'il s'agit plus d'un passe temps pour la plupart d'entre vous (et pour moi) que d'une activité à temps plein.

Dans cet article, j'analyserai les différences entre les deux versions populaires de Omaha typiquement disponibles online; le « Omaha High » et le « Omaha Split ».

Omaha High

Il est dans l'ordre naturel des choses que la plupart des débutants au Omaha abordent d'abord l'Omaha High. L'objectif essentiel y est le même qu'au Texas Hold'Em, un jeu qui leur est déjà familier; la plus haute main sur la table gagne le pot.

Par conséquent, les nouveaux joueurs de Omaha qui ont l'habitude du Texas Hold'Em seront inévitablement ravis de recevoir leurs quatre cartes fermées. L'article précédent devrait être relu pour dissiper cette erreur d'appréciation et établir de bonnes bases de jeu au Omaha.

Il faut aussi rappeler qu'à ce stade de votre apprentissage, vous devriez seulement jouer en limit. Si vous vous aventurez dans une partie de pot-limit, vous serez face à un tigre du Bengale sans avoir lu aupravant le manuel de domptage. En limites fixes, le Omaha est un matou plus doux et vous devriez vous y trouver à votre avantage si vous êtes prudent.

Voici deux façons de faire un bon départ en haut.

En Omaha High, en ayant une approche serrée, vous devez chercher à voir le flop dans deux cas :

1) Main max : seulement si vos quatre cartes fermées peuvent être combinées par groupe de deux dont la plupart voire toutes vous permettent de faire une main max au flop. Un des meilleurs exemples est A♦ A♣ J♦ 10♣. Dans ce cas, il y a une combinaison de deux cartes permettant de faire le full max, la couleur max, la suite max et, si vous avez vraiment de l'imagination, deux possibilités de quinte flush royale ! Tout ce que veut un joueur de Omaha dans une main haute.

2) Tirage : seulement si vos cartes cachées sont dans une séquence de suite serrée, idéalement séquentielle ou avec un trou sur le bas. Un des meilleurs exemples est Q♠ J♥ 10♠ 9♥. Ici l'accent est mis sur la sécurisation d'une suite max, et c'est le meilleur exemple parce qu'il existe de nombreuses possibilités pour que trois cartes communes aident à faire une suite max avec ces cartes cachées. Les cartes communes sont :

AKQ, AKJ, AK10, KJ9, K109, Q108, Q98, J108, J98, J87, 1098, 1087, 987, 876.

De plus, la main ci-dessus offre une combinaison de double couleur, ce qui signifie qu'il y a deux fois deux cartes de même couleur qui peuvent vous faire obtenir une couleur, même si ce n'est pas la couleur max.

Vous rencontrerez beaucoup de pièges dont il va tout de même falloir se méfier. Le plus bas vous allez dans votre séquence, le plus de chances vous avez que les deux autres cartes du tableau offrent à quelqu'un d'autre un plus haut tirage et vous enlève la possibilité de faire le max.

Partir avec ces mains fortes maximise vos chances de prendre le pot avec un flop favorable.

Omaha Split

Les parties en « Split pot » (partage du pot) sont généralement jouées en Omaha et en Stud. Les deux types de jeu existent sur de grands sites de poker très peuplés comme PokerStars même si sur la plupart des sites, seul le Omaha Split est accessible.

Le Omaha Split est aussi connu sous le nom d'Omaha High/Low (ou Hi/Lo) et Omaha Eight and Better (parfois abrégé en O8B). Par ailleurs, vous devez savoir que « better » en O8B signifie moins de 8 !

Deux pots pour le prix d'un ?

Un joueur issu du Texas Hold'Em peut être attiré par le Omaha High par le potentiel de mains fortes et donc d'action que le jeu présente. Encore une fois, un joueur peut aussi être attiré par le Omaha Split car il y a deux pots à gagner au lieu d'un seul.

Cela serait une erreur de penser cela, car c'est ignorer le facteur crucial de valeur. Il y a en effet deux pots potentiellement accessibles, mais la somme totale de la valeur de ces pots est la même que le pot unique en Omaha High. Il est donc plus juste de dire qu'il existe deux demi-pots disponibles. Je ne pense pas que payer de grosses mises pour ne gagner que la moitié du pot soit très intéressant. La conclusion logique qu'il faut donc en tirer est assez simple :

Si vous pensez que votre main n'a qu'une petite chance de gagner les deux demi-pots, alors ne continuez pas à miser.

Certaines exceptions confirment cette règle. Mais pour l'essentiel, la seule raison de partir en chasse pour une moitié de pot est la suivante : un scénario à plusieurs joueurs où le pot bas est partagé entre des joueurs ayant des cartes basses et où vous vous retrouvez en bonne position pour avoir le pot haut.

Il est fréquent à une table de partager un pot bas parce que quatre joueurs au maximum peuvent avoir une combinaison A-2 qui offre la meilleure chance d'avoir la main basse max. A l'inverse, il est rare que le pot haut soit partagé.

"Bas" signifie la moitié ou rien

Le principe en Omaha Split que vous vous devez de comprendre absolument est que le pot entier n'est pas toujours partagé. Les règles suivantes s'appliquent :

- Dans toutes les mains en Omaha Split, il y a un vainqueur avec une main haute. Toujours. Comme en Omaha High.

- Si, à l'abattage, personne n'a une main qualifiée de main basse, le pot entier va au joueur ayant la meilleure main haute, tout comme en Omaha High.

- S'il y a une main basse, le joueur ayant celle la plus basse reçoit la moitié du pot et l'autre moitié revient au vainqueur ayant la main haute.

En résumé;

- La main haute reçoit un minimum de la moitié du pot et un maximum du pot entier.

- La main basse reçoit exactement la moitié du pot, seulement si elle est qualifiée de « eight and better ».

La conséquence est qu'une main haute a une plus grande valeur qu'une main basse parce qu'en moyenne, elle remportera plus de la moitie du pot. Alors que la chose est vrai du point de vue statistique, diverses stratégies sont à considérer en ce qui concerne la main basse, ce qui fera l'objet de prochains articles.

Bas signifie "eight and better" et pas de suites ni de couleur.

Une main basse n'existe que si le tenant a fait un ensemble de cinq cartes toutes devant être 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, A et toutes de valeurs différentes, ce qui exclue les paires. Si deux de vos cartes fermées plus trois des cartes communes ne contiennent pas cinq de ces cartes dites « 8 and better », sans paire, vous n'avez pas une main basse.

Une main basse existe sans tenir compte de la couleur des cartes ni de la séquence des nombres. Une couleur basse, comme par exemple 6♥, 4♥, 3♥, 2♥, A♥, a la même valeur que 6♦, 4♥, 3♥, 2♥, A♠ et aboutirait au partage du pot bas entre les deux joueurs les ayant. Bien entendu, le joueur ayant la couleur pourrait aussi prendre le pot haut avec la couleur max.

De même, celui qui a 6♦, 4♠, 3♣, 2♠, A♣ battrait celui qui possède 6♥, 5♠, 4♠, 3♣, 2♠ pour le pot bas car sa séquence basse commence avec 6, 4 contre 6, 5. C'est en défaveur du second joueur qui a une suite au 6 haut qui est donc un vainqueur potentiel du pot haut. Vous devez vous habituer à regarder les cartes basses comme des nombres propres et les différencier de l'échelle du poker qui dicte les valeurs hautes.

L'As a un double rôle. Il compte en bas dans une main basse et en haut dans une main haute (sauf bien sûr pour 5, 4, 3, 2, A où il s'agit d'une suite au 5 haut).

Conclusion

Le Omaha High est une course franche pour déterminer qui a la meilleure main. Vous devez donc restreindre votre mise jusqu'à ce que vous ayez la bonne combinaison de cartes de départ afin d'augmenter les chances de faire une main max; c'est votre but principal en Omaha High.

Le Omaha Split est différent : les joueurs mettront de la valeur sur les cartes basses en sus des cartes hautes. Pourtant, de nombreux joueurs se concentrent trop sur le pot bas et se restreignent souvent à se battre pour la moitié du pot lorsqu'ils ont des cartes basses. Ils oublient que le pot haut est toujours très important pour augmenter votre rendement donc vos cartes de départ doivent aussi refléter cela.

Au début, suivez quelques parties de Omaha Split online. Commencez par regarder comment les pots sont partagés. Vous serez surpris de voir combien de joueurs jouent le pot jusqu'à la fin et perdent; ou partagent le pot bas en ayant A2. Si vous vous sentez confiant, jouez des parties à très petites limites et regardez ce qu'il se passe en vous rappelant de jouer uniquement avec de bonnes cartes de départ.

Si vous pouvez garder à l'esprit le principe ci-dessus de ne jouer que pour le pot entier, vous devriez bien vous en sortir au Omaha Split.

NDR : découvrez le Omaha avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?