EN DIRECT Marrakech Poker Open

Stratégie Omaha Poker – Révisions et Entrainement pour débutants

Stratégie Omaha Poker – Révisions et Entrainement pour débutants 0001

Dans les premiers articles de cette série consacrée au poker Omaha, j'ai parlé des bases en Omaha High et en Omaha Hi/Lo Split. Cette série était destinée aux joueurs online débutants en Omaha. J'ai toujours évoqué l'importance de marcher avant de courir donc j'imagine que vous êtes restés à des tables de « fixed limit » (limite fixe) pour vous entrainer. En effet, le Omaha en « pot limit » est un jeu très différent et vous prenez vos propres risques en y jouant si vous ne connaissez pas les bases du Omaha.

Je parlerai du « pot limit » très bientôt mais avant cela, j'ai pensé qu'il serait intéressant de mettre en application les discussions des huit articles précédents en jouant quelques parties en Omaha « fixed limit », premièrement en Omaha High puis en Omaha Hi/Lo Split et ce en temps réel.

J'ai un dictaphone pour m'enregistrer. Lorsque la première face de la cassette sera terminée, je retracerai les résultats ici. J'espère que ces mains montreront quelques uns des problèmes et des difficultés que rencontre un joueur à la table. Il n'y a pas de garanties de gagner dans une partie isolée (étant donné que les résultats devraient être jugés sur un plus grand nombre de parties ; après tout la chance a son rôle à jouer) mais si je me contente de ne jouer que comme je l'ai discuté dans les articles, j'aimerais pouvoir penser que j'en tirerai profit ! Si ce n'est pas le cas, je m'attendrais à ce que les pertes soient minimes.

Cet article couvre les 19 premières mains d'une partie de Omaha High. L'article suivant traitera la conclusion de cette partie.

En avant !

Alors, allons-y :

Je me connecte sur la salle Party Poker sur une table de Omaha High à 0,5/1$ en limite fixe. Je commencerai avec 100$ ce qui fait assez de jetons à ce niveau de poker en « fixed limit ». Je rejoins une table qui a débuté depuis peu avec 10 sièges dont trois sont occupés. Au début, je jouerai donc de manière moins serrée que je ne l'aurais fait à une table complète.

Main #1 :

Je suis deux places derrière le bouton et la table se remplit rapidement avec six joueurs désormais. Peut-être je jouerai serré après tout ! Je met mes 0,5$ de blind et je reçois Q♣ J♦ 7♦ 2♥. C'est une main faible mais c'est « flat-called » (juste suivi) donc je vais voir le flop qui donne 5♥ 4♦ 5♦. Rien de fabuleux si ce n'est un tirage couleur au Valet. Avec une paire sur le tableau, je dois me méfier du full. Je pourrais le regretter mais je vais relancer pour montrer une certaine force. Une seule personne a suivi donc la relance a augmenté mes chances. Le tournant est un 10♣ et je fais parole, tout comme lui. Un 8♦ à la rivière complète ma couleur. L'autre joueur mise 1$ et je décide de le tester en relançant de 2$. Il suit et me montre un full avec 10-5 en main. De façon immédiate, cela démontre le danger en Omaha lorsqu'une paire tombe sur le tableau.

Main # 2 :

J♥ 2♦ K♣ 8♠. Rien ici car les quatre cartes ne sont pratiquement pas connectées et que les couleurs sont toutes différentes. Je jette.

Main # 3 :

A la petite blind et je reçois 7♠ J♣ 2♥ 5♦. Encore une poubelle. Je jette.

# 4 :

Je suis au bouton mais je reçois K♥ 8♠ 8♣ 2♣. Pas très bon alors je me couche.

Main #5 :

Au « cutoff » (place avant le bouton), K♣ K♦ 8♥ 6♣. Une forte paire, deux cartes de même couleur. Pas tellement bien connectées mais je relancerai avec 7 joueurs à la table et je verrai quelle réponse j'obtiens. Quatre joueurs suivent et le flop donne A♠ J♠ 9♣. Ca ne m'aide pas beaucoup. Pourtant, tout le monde fait parole autour de moi donc je mise 0.5$ pour voir si des As sont dans le jeu. Deux joueurs suivent. Le tournant est un 5♥. Les joueurs font à nouveau parole et cette fois-ci je fais parole pour obtenir une carte gratuite. La rivière est un A♥. Les joueurs font à nouveau parole donc il semblerait qu'il n'y ait pas d'As dans le jeu, ni de suites ou de couleurs sur le tableau. Donc à ce moment là je mise. Ils se couchent tous les deux. Je prends le pot et cela ramène mon tapis à 100$ après la perte de la première main.

Main # 6 :

Deux places avant le bouton. 9♥ 3♣ 3♦ 7♠. On jette cette poubelle !

Main # 7 :

Toujours six à la table. Je suis maintenant de grosse blind. 5♦ 5♠ 4♥ 2♣. Pas une main énorme, toutes de couleurs différentes mais les cartes sont connectées, donc je « check » car c'est juste suivi. Le flop donne 6♥ 3♥ 9♦ me donnant un tirage suite par les deux bouts mais un tirage couleur pour un joueur ayant deux cœurs. Je mise 0.5$ qui est suivi et relancé, la relance est suivie par trois joueurs, donc je suivrai pour pas cher et je verrai ce qui tombe. Le tournant donne un 10♦ donnant deux tirages couleur sur le tableau. Je fais parole. Le relanceur originel mise 1$. C'est suivi. Comme il y a une possibilité de suite plus forte avec 6-9-10 sur le tableau tout comme les tirages couleurs, je décide de me coucher. La rivière a donné un 2♦ ce qui aurait fait ma suite au 6 mais qui aurait ouvert la possibilité d'une couleur à carreaux. Tout le monde s'est couché en face du premier relanceur donc je ne saurais jamais. Une fois que vous vous êtes couchés, oubliez ce qui vient de se passer et ne pensez pas à ce qui aurait pu se passer.

Main # 8 :

De petite blind. 10♥ 6♣ 9♠ 3♣. Pas super donc on jette.

Main # 9 :

Au bouton. 10♠ 8♣ 4♣ 3♥, donc à nouveau, je jette.

Main # 10 :

A♦ 5♦ Q♥ 4♣. Rien de spécial. J'ai quelques suiveurs devant moi et une possibilité de couleur max en main mais je vais me coucher.

Main # 11 :

La table se remplit à 8 joueurs donc je dois rester serré. Je reçois J♠ 2♦ Q♥ 8♠. Beaucoup de poubelles. Je jette.

Main # 12 :

6♦ 4♥ 6♠ 2♦. Rien d'excitant. Je jette.

Main # 13 :

J♣ 6♦ 9♣ 5♠. Mes cartes ici sont trop mal connectées pour moi. Certains iraient voir le flop ici mais pour moi il y a beaucoup trop de trous à remplir sur la partie haute. Je jette.

Main # 14 :

K♥ 2♦ J♥ 8♠. Je vais jeter cette main aussi car, même si le Roi et le Valet sont assortis, il y a trop peu de support.

Jusqu'ici, j'ai reçu 14 mains mais aucune de bonne qualité. Cela démontre que le Omaha à plusieurs joueurs en limite doit se jouer serré. Il est trop facile de payer pour voir le flop avec une main poubelle. C'est gâcher vos profits que de le faire.

Main # 15 :

Grosse blind. 3♦ Q♣ 3♥ 7♦. Rien de bien mais c'est suivi donc je check. Le flop est 2♥ 8♦ 8♥. Cela ne me sert à rien et je me couche à la première mise.

Main # 16 :

5♠ 9♣ 7♣ A♠. Bien, c'est une main doublement connectée avec une possibilité de couleur max, une combinaison de cartes connectées assorties et des tirages de suites intermédiaires. Je suis à la petite blind et regarde ce qui vient. Le flop est J♣ 7♥ 9♥ ce qui me donne deux paires mais ouvre le danger d'une suite et d'une couleur que je n'ai pas en main. Je suis le premier à parler ce qui est aussi un désavantage mais je vais faire une petite mise et jauger la réponse. S'il y a une relance je me coucherai. Cinq joueurs suivent. Le tournant est un K♠ qui ajoute des dangers de suite mais ne m'aide pas du tout. Je vais faire parole. Le joueur d'après mise 1$ et est suivi par deux autres. Je crois que je dois me coucher ici car deux paires basses avec un tel tableau n'est pas attractif. Même si je fais un full, il y a beaucoup de combinaisons qui pourraient me battre ; comme K9, J9, K7 ou J7. En effet, la rivière donna un 6 et le vainqueur avait une paire de Valets lui donnant le brelan max au flop. S'il y avait eu un 9 ou un 7 sur la rivière qui m'aurait donné un full, j'aurais tiré mort.

Main # 17 :

Au bouton. 4♠ J♦ 6♣ 9♠ qui n'est pas bon pour moi. A jeter.

Main # 18 :

J♠ 4♥ 7♣ 9♣. Pas de quoi être excité et je me couche.

Main # 19 :

A♠ K♠ J♥ 5♥. C'est une meilleure main, mais pas fantastique, avec AK de même couleur et une autre carte haute connectée, le Valet, et une seconde combinaison assortie malgré une poubelle. Si le 5 avait été d'une autre couleur, la main aurait été marginale au mieux. Je suis en position relativement tardive donc je décide de relancer à 1$ avec ça et de voir si je ne peux pas enlever les mains minables qui pourraient tirer plus tard. Ma relance est suivie à cinq reprises ce qui montre que des joueurs vont payer le prix fort pour voir le flop avec des mains pourries (ils ne peuvent pas tous avoir de bonnes mains !). Le flop est 9♠ J♣ T♣. Cela me donne uniquement la top paire mais il me manque une Dame. Pourtant, la plupart des joueurs font parole jusqu'à ce qu'un joueur mise juste avant moi. Je décide de relancer cette mise. Tous se couchent devant le joueur actif qui a malheureusement sur-relancé ce qui suggère qu'il a peut être touché le jeu max temporaire avec, en plus, AK en main pour un tirage à la suite max. Je décide de suivre étant donné qu'il est le seul joueur restant et que ca ne me coute que 0.5$ de plus pour un gros pot. Le tournant est un J♦ qui fait une paire sur le tableau (ce qui pourrait faire peur à un joueur ayant une suite) et me donne un brelan de Valets avec 10 « outs » possibles (cartes qui amélioreront ma main) pour un full ou mieux ce qui m'oblige à jouer le coup jusqu'au bout. Mon adversaire pourrait avoir deux des outs (AK) donc je fais parole et lui aussi. Le fait de faire parole sur le tournant est difficile à juger car cela peut signifier soit un « slow play » avec le full max ou une véritable peur du full face à sa suite. La rivière est un 5 ce qui me fait un full – « Jackson Fives » ! Ce n'est pas le max si mon adversaire a JT ou J9. Après la rivière, il mise 1$ et je relance à 2$. Il ne fait que suivre donc je me dis que je suis chez moi car il aurait certainement sur-relancer avec un gros full. Il jette ses cartes donc je me dis qu'il avait surement AK ou alors K9, 98 ou QT. Je prends le pot de 12.50$ ce qui me remonte à 105$.

Fin de la première partie !

Conclusion
Après seulement 19 mains et malgré de faibles cartes, je suis toujours à +5$. Selon moi, l'explication à cela ne vient pas des deux pots que j'ai remportés mais plutôt des 17 mains que j'ai jetées parmi lesquelles 13 l'ont été avant le flop. Si j'avais joué comme de nombreux débutants le font, et si j'avais payé pour voir le flop, cela m'aurait couté mes profits avec une très faible chance de gagner le pot avec de telles mains poubelles. J'ai entendu plusieurs professionnels dire que la clé pour gagner c'est de savoir se coucher. Je suis entièrement d'accord.

La prochaine fois, je conclurai sur cette courte partie de Omaha High en vous montrant que parfois vous n'avez tout simplement pas de cartes!

NDR : découvrez le Omaha avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?