Les 10 comportements à éviter au poker

The 10 Most Annoying Behaviors at the Poker Table
Partagez moi
  • Ce qu'il ne faut pas faire à une table de poker... bon courage si vous êtes confrontés à ce genre d'énergumènes...

Avec l'expérience je me rends de plus en plus compte que mes profits viennent de la différence entre mon niveau de jeu et celui de mes adversaires. Je me suis aussi rendu compte que c'était à moi de maintenir cet équilibre en aidant mes adversaires à être en confiance, cool... bref leur donner envie de jouer et de passer du bon temps alors qu'ils perdent.

Un comportement énervant, une mauvaise attitude vont à l'encontre de mes rêves de profit. En donnant envie aux joueurs plus mauvais que moi de quitter la table, je perds de l'argent... où ils perdront cet argent à une table plus amicale !

Cet article est mon effort pour que le poker reste un jeu, voici donc ma liste des 10 comportements à éviter aux tables pour ne pas faire fuir le joueur récréatif. Si vous vous êtes reconnu dans la liste, j’espère vous aider à prendre du recul et à changer. Si vous êtes coupable par inadvertance, j'espère que vous aller stopper... et si vous faites cela pour mettre vos adversaires en tilt, j'espère que vous allez stopper aussi. Vos adversaires tiltés vous donneront peut-être une cave mais ils arrêteront très vite le poker et c'est une mauvaise nouvelle pour les joueurs gagnants !

Enfin, si vous ne vous reconnaissez pas dans ces comportements anti-sportifs, je vous précise que je les partage pour plusieurs raisons. Ces comportements me mettent mal à l'aise et mieux vaut partager ses émotions pour ne pas en souffrir. C'est bien connu l'enfer c'est les autres... parlons donc des mauvais comportements de vos adversaires !

1. Mr SlowRoll

C'est payé il faut montrer. Vous êtes supposé le faire rapidement, votre adversaire a payé pour voir. Quelques joueurs ajoutent du drame en attendant quelques secondes - en trop - avant de vous montrer la gagne !

Ils ont regardé trop de films. Probablement la victoire est si belle qu'ils entendent en profiter au maximum et savourer le moment. Ils veulent aussi vous torturer le cerveau. Surtout quand vous pensiez avoir la gagne...

Ne vous étonnez pas si je ne vous dis plus bonjour à notre prochaine rencontre.

2. Mr Tortue

Vous avez déjà croisé le joueur qui se demande si c'est à lui de jouer ? A chaque étape d'un coup ? Toutes les mains ?

Ou ce joueur qui regarde la serveuse en permanence et ne fait jamais attention au déroulement du jeu. "C'est à moi de jouer ?" lâche-t-il quand il se rend compte que toute la table l'attend...

D'autres passent le temps et prennent leur temps... délibérément, histoire de créer de la tension. Monsieur va agir avec précaution et L-E-N-T-E-M-E-N-T ! Regaaaaaaaarder ses cartes, raaaaaanger ses cartes, meeeeeeettre ses lunettes, preeeendre des jetons, poooooondérer sa décision... et reeeeeeendre son {j-Hearts}{4-Diamonds}. Pitié, ne ralentissez pas le jeu, arrêtez de 'stall'.

Prenez quelques secondes si vous avez des cartes jouables et agissez !

3. Raconter un Bad-Beat

A moins que vous soyez Antoine Saout (et que vous pouvez raconter avoir perdu {q-}{q-} contre {2-}{2-} à tapis préflop à 3 left du Main Event, ndlr) épargnez-nous votre 70-30 perdu au 3e niveau du 50€ du Cercle Clichy Montmartre !

Les joueurs sont là pour vous prendre des jetons, pas pour écouter vos mauvais moments. Ils s'en foutent... alors racontez votre histoire à votre femme ou à votre maman mais ne nous racontez pas cette piteuse défaite. C'est juste enquiquinant.

4. La Mauvaise hygiène

Il y a beaucoup de comportements à la table qui me font bondir et nous rendent tous malades... au propre comme au figuré. Voir un adversaire éternuer dans ses mains puis se saisir de ses cartes ou regarder un joueur manger des frites avant de miser une poignée de jetons et c'est le dégoût assuré !

Et on ne parle pas de ceux qui ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes...

Faites nous une faveur les gars... restez loin de ma table si vous êtes malade ! Au moins ayez l'obligeance de manger avec des couverts ou d'avoir un mouchoir en cas de rhume. Amenez du savon hydraulique pour nettoyer vos germes et ne pas me contaminer.

Et il y a ceux qui viennent jouer au poker au casino sans avoir pris de douche depuis trois semaines ! Mettez au moins du parfum ou un déodorant... vous me rendez malade alors ne vous forcez pas à venir avant de passer par la case salle de bain.

5. Le Moulin à Parole

Je plaide coupable, parfois je m'enflamme et je parle un peu trop. Mais j'arrête quand le coup se développe et les mises s'envolent.

Le poker ne se joue pas dans un hôpital ni dans une bibliothèque mais respectez le jeu et vos adversaires en parlant avec mesure, surtout quand vous êtes entre deux joueurs en train de s'affronter dans le pot de la soirée.

Ne commentez pas l'action en cours et ne disséquez pas la dernière main pendant des heures non plus. Evitez les sujets polémiques qui sont une porte ouverte aux embrouilles.

Dans le doute, abstenez vous de commenter (mais n'oubliez pas de parler si vous assistez à un comportement intolérable) car peu de gens se sont énervés car leurs adversaires étaient plus ou moins mutiques.

6. La victoire modeste

Vous avez eu de la chance et vos {k-}{k-} ont fracassé les {a-}{a-} de votre adversaire. Restez dans votre coin et ne lâchez pas un "je le sentais" ou "le Roi de la soirée c'est moi".

Prenez le pot avec humilité, rangez vos jetons et abstenez vous de faire un commentaire déplaisant.

7. Le joueur bourré

D'habitude, c'est une bonne chose d'avoir un joueur un peu alcoolisé à la table. J'aime jouer contre un adversaire dont le jugement est un peu obscurci, il va call un peu plus large, agresser sans réfléchir et les pots que nous gagnons vont grandir...

Mais un adversaire sérieusement bourré est complètement différent. Ralentissement du jeu à outrance car Vilain prend une tonne de temps (pour ne plus jouer en plus)... et votre profit horaire se rapproche du néant.

Sans parler des conflits qui vont surgir, du verre renversé sur le tapis qui vont ruiner la partie ! Je suggère donc au joueur complètement cuit de quitter la partie avant de perdre la totalité de son argent.

Boire ou jouer, le choix paiera à long terme et c'est aussi le bon comportement à avoir moralement parlant.

8. Montrer ses cartes

J'admets être un peu hypocrite ici. Je tire un avantage des cartes flashées par les joueurs qui ne protègent pas bien leurs cartes. Évidemment je les préviens une fois ou deux... mais pas plus car je ne suis pas leur maman.

Ces pauvres gars, je déteste quand ils montrent leurs cartes. C'est un avantage illégal qui m'énerve. Je préviens le croupier aussi quand deux joueurs se montrent leurs cartes à la fin d'une main ou avant de folder. Cela dénature le jeu.

Nous devons aussi protéger nos cartes en permanence, c'est dans les règles. Cela nous permet de jouer en étant certain que personne ne connaît nos cartes privatives, cela évite aussi aux autres joueurs de s'énerver car nos cartes sont exposées un coup sur deux !

9. Le roi du whine

Les joueurs de poker ont la plainte (le 'whine') facile. Presque autant que les chanteurs de country.

Sûr, vos {a-}{a-} ne terminent jamais en tête. Vos deux paires sont toujours contrefaites par une mauvaise rivière et votre adversaire touche toujours sa quinte magique. Vous ne pouvez pas gagner. Votre femme vous a quitté. Elle a emporté le chien avec elle... mais devinez quoi, je m'en fous ! SVP, cessez de me raconter votre vie.

10. Le professeur

Pourquoi certains joueurs ont-ils besoin de faire la leçon et d'expliquer comment il faut jouer au poker ? Ce comportement énervera n'importe quel joueur qui sait très bien d'où viennent ses gains.

Un conseil, ne donne pas de conseil la table de poker. Il entrera dans une oreille et sortira par l'autre. Les bons joueurs n'en ont pas besoin (et n'en veulent pas) et les mauvais joueurs plieront bagages car ils se sentiront abusés. Pire, ils vont progresser grâce à vous ! Comment cela peut-il être bon pour le poker et la partie en cours ?

Si un joueur était un véritable bon joueur, il resterait silencieux et laisserait ses adversaires continuer à faire des erreurs...

Maintenant que vous avez la liste des comportements qui ne passent pas à une table de poker, vous allez pouvoir anticiper mentalement et probablement qu'ils ne vous gêneront plus autant qu'avant !

Ashley Adams joue au poker depuis un demi-siècle et écrit sur son jeu favori depuis le début du 21e siècle. Il a sorti deux livres, Winning 7-Card Stud (Kensington 2003) et Winning No-Limit Hold'em (Lighthouse 2012) et présente l'émission House of Cards.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Quelques tips pour s'amuser au Poker Quelques tips pour s'amuser au Poker