WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Stratégie Poker Cash Game: "acheter" une carte gratuite

Stratégie Poker Cash Game: "acheter" une carte gratuite 0001

"Acheter" une carte gratuite au Texas Hold'Em, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Moi non plus, pendant très longtemps, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait. Mais ça n'est pas une stratégie très avancée, on l'utilise même de manière quasi-routinière dans beaucoup de variantes. Voici comment elle fonctionne.

Comment aller voir une carte gratuite à la la rivière ?

Disons qu'au flop vous ayez un tirage couleur avec {8-Hearts}{j-Hearts} sur un flop {7-Hearts}{k-Hearts}{a-Diamonds}. Votre adversaire a {a-Clubs}{9-Diamonds} et il mise 60 dans un pot de 100. Naturellement, avec environ 36% de chance de toucher votre couleur, soit au turn soit à la rivière - ce qui vous donnerait très probablement la main gagnante - vous avez la cote nécessaire pour suivre.

En se montrant agressif au flop

Mais au lieu de cela, pourquoi ne pas relancer avec votre tirage couleur ? De cette manière, vous vous donnez d'autres opportunités de remporter la main : vous faites grossir le pot au cas où vous toucheriez votre couleur. Sinon, vous irez sans doute voir une carte gratuite à la rivière.

Ce qui va se passer, c'est que votre adversaire suivra votre relance - à moins qu'il ne se couche dès maintenant, ce qui arrive parfois. Mais, dans tous les cas, il est probable qu'il checkera ensuite sur le turn car vous avez montré de la force précédemment. Au turn, même si vous n'avez pas touché, vous pourrez :

- soit miser tout de suite pour tenter d'arracher le coup

- soit checker behind pour voir une carte gratuite et tenter de réaliser votre tirage sur la rivière.

En check-callant au flop par contre, vous montrez de la faiblesse, votre tirage devient visible et vous pouvez ensuite vous faire sortir du coup par une mise adverse trop élevée au turn, qui ne vous laisse pas la cote nécessaire pour aller voir une dernière carte.

Sélectionnez vos adversaires

Maintenant, il y a des adversaires au jeu suffisamment sophistiqué pour comprendre ce que vous êtes en train de faire. Et ils vous sur-relanceront au flop ou miseront au turn si aucune carte connectée ou assortie ne tombe. Cette attitude agressive de la part de votre adversaire annule tous les avantages de votre relance au flop. Alors soyez sélectif. Tenté de manière sporadique et contre des adversaires basiques, c'est un move excellent que vous devriez rajouter à votre arsenal.

A ne pas tenter hors de position

Rappelez vous simplement qu'il peut être parfois utile de relancer dans l'intention de refroidir les ardeurs trop guerrières de votre adversaire et l'empêcher de miser au prochain tour comme il en avait l'intention. C'est un bon move lorsqu'il y a de fortes chances pour que votre adversaire soit encore en tête au turn et que vous ayez besoin d'aller voir toutes les cartes du tableau pour renverser la vapeur. Bien sûr, vous devez aussi avoir la position sur votre adversaire, ça ne marchera pas si vous parlez en premier au prochain tour - puisque le fait de checker envoie un signe de faiblesse et que "Vilain" s'empressera donc de miser.

Utilisez les flop connectés pour déguiser vos monstres

Il y a aussi d'autres avantages à utiliser ce move de temps en temps - au détriment de vos meilleurs adversaires. Si vous touchez un monstre bien caché sur un flop où les tirages sont possibles - une paire servie qui se transforme en brelan par exemple - et que vous sur-relancez à ce moment là, ils se diront que vous faites ce move pour "acheter" une carte gratuite. Ils ne vous mettront pas sur une main vraiment forte, calleront ou même sur-relanceront en se disant que vous sur-jouez votre tirage. Et voilà un coup qui pourrait vous rapporter d'énormes dividendes.

Participez à la Chasse aux Points en vous inscrivant sur Lucky Ace Poker via PokerNews et gagnez votre place pour des tournois hebdomadaires garantis à 100.00$, ainsi qu'un package de 6.000€ pour la PokerNews Cup 2009!

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?