EN DIRECT Marrakech Poker Open

Ces joueurs qui misent sur le flop et checkent au turn

Ces joueurs qui misent sur le flop et checkent au turn 0001

Certains joueurs maniaques misent sur le flop avec une bonne main, mais ils checkent sur le turn la plupart du temps.

Il agissent de la sorte car ils ne veulent pas être relancés par un adversaire sur le turn ou sur la rivière (lorsque les mises ont doublé).

Cette stratégie habituelle prédomine dans les jeux à basses limites. Toutefois, si vous jouez des jeux de limites moyennes, cette erreur est moins commune. Et dans tous les cas, il vous faut considérer que les tables de moyennes et de hautes limites attirent certains joueurs pratiquant ce type d'erreur.

OBSERVEZ

Vous êtes en train d'observer votre adversaire et vous notez chez lui un comportement stéréotypé. Ce joueur a entre les mains A-10 et le flop est A-8-4. Il mise sur le flop et deux autres joueurs appellent. Sur le turn tombe un 3, et le joueur que vous observez check. Lorsque quelqu'un mise, il appelle tout simplement sur turn. Sur la rivière, il check et appelle également. Cet adversaire apparaît comme étant un joueur « faible » ou « faible et serré » sur la base de ces observations.

Maintenant, focalisez vous sur ce joueur et regardez comment il aborde les futures mains. Si son comportement se répète, il est temps pour vous de mettre en place une stratégie pour exploiter sa faiblesse.

Gardez en tête la raison de son comportement. S'il s'agit d'un joueur faible et du style serré, il ne mise pas sur le flop et check sur le turn parce qu'il met son adversaire sur un bluff ou pense que le turn a donné de meilleures cartes aux autres. Il a simplement peur d'être relancé sur le turn ou sur la rivière lorsque les mises ont doublé. En tant que tel, il check avec l'intention d'appeler jusqu'au showdown. C'est aussi simple que ça.

COMMENT JOUER CONTRE EUX

Vous pouvez intégrer dans votre jeu deux éléments important sur la base de l'erreur observée chez votre adversaire.

Premièrement, vous pouvez appeler plus souvent avec des cartes marginales avant le flop et sur le flop, lorsque vous vous situez dans les dernières positions et que le joueur en question est assis à deux ou trois places à votre droite. Par exemple, si vous avez 6-7 dépareillés et que vous êtes placé dans les dernières positions, vous ne devriez selon toutes probabilités pas jouer cette main à moins que des mises fusant de toutes part viennent faire grossir le pot. Toutefois, s'il s'agit d'un pot de dimension moyenne, vous pouvez vouloir appeler. Si vous touchez n'importe quel tirage, il y a une bonne chance pour que cet adversaire vous offre une carte gratuite sur le turn. C'est la raison pour laquelle vou pouvez jouer plus de tirage contre ce type de joueur, même si votre tirage n'est pas fantastique.

Par exemple, imaginons une situation avec cinq joueurs ayant appelé (y compris vous et votre adversaire) avant le flop. Vous avez 6-7 dépareillés. Le flop affiche K-8-4. Après une série de check, le joueur mise. Vous devez appeler une petite mise pour remporter six petites mises sur le pot. De plus, un ou deux autres adversaires sont susceptibles d'appeler derrière vous sur le flop. Mais vous avez une cote de 6-1 sur le pot lors du flop. Allez-vous appeler ?

Les chances de toucher un 5 sur le turn ou la rivière sont d'approximativement de 5 contre 1. Si vous n'obtenez pas votre 5 sur le turn, vous allez devoir sans doute passer, même si vous avez appelé sur le flop. Vos chances de toucher un 5 sur la rivière est de 10 contre 1 maintenant et vous n'aurez plus dans la plupart des cas la même cote par rapport au pot sur le trun. En réalité, vous avez appelé sur le flop pour voir si d'aventure vous pouviez voir apparaître ce fameux 5 sur le turn, et vous ne comptez pas continuer pour voir la rivière. La seule probabilité significative est celle est celle concernant les chances de toucher un 5 sur le flop. Et comme vous êtes à presque 10 contre 1 pour toucher le 5 sur le turn, vous n'allez pas obtenir le prix correct pour appeler sur le flop.

Si vous savez pertinemment que votre adversaire misera sur le flop, puis optera pour un check sur le turn, cela vous donne une carte gratuite. Vous devriez alors appeler sur le flop dans ce cas. Les chances de toucher un 5 sur le turn ou la rivière sont approximativement de 5 contre 1 puisque vous pourrez jeter un œil sur les deux cartes pour le prix d'un appel sur le flop. Vous pouvez profiter de cette probabilité à 5 contre 1 car vous en êtes à 6 contre un sur le pot, sans compter l'importante cote implicite provenant de la possibilité que les joueurs en premières positions pourront également appeler derrière vous. Cela pourra faire gonfler la cote de votre jeu face au pot.

TROIS AVERTISSEMENTS

Cette approche ne va pas trois avertissements à prendre en compte, et ce sur la base de ces mêmes observations.

Premièrement, si cet adversaire mise à nouveau sur le turn, vous devez passer. S'il semble que cet adversaire n'est pas régulier, ou devient irrégulier dans l'exercice de cette stratégie de mise automatique sur le flop et d'appel ou de check sur le turn, vous devez abandonner votre tactique.

Ensuite, si un autre joueur à la table adapte son jeu également au comportement systématique du joueur, tout comme vous le faîtes, et commence à vous mettre en difficulté avec ses check-relance sur le flop ou bien avec ses mises sans considération de position sur le turn, mettez-vous à l'écart. Attendez votre moment. Ce joueur au style original devrait adoucir progressivement son jeu contre le joueur faible dans quelque temps, ce qui laissera plus de champs aux cartes gratuites lors de pots conséquents.

Enfin, si cet adversaire est placé dans dans les premières positions à la table, cette stratégie ne sera pas efficace. S'il mise sur le flop et check sur le turn, les joueurs en position centrale ou plus éloigné du bouton vont probablement miser sur le turn plus souvent, ce qui créera des rendra moins aisée votre quête de cartes gratuites.

En dehors de ces considérations sur le cartes gratuites en présence de ce type d'adversaires, il faudrait ajouter que vous ne devriez jamais tenter de le bluffer ou de le semi-bluffer sur le turn. A mon avis et selon mon expérience, un joueur gagne beaucoup lus d'argent contre d'autres joueurs lui donnant des cartes gratuites (lorsqu'ils ne devraient pas le faire) que contre ceux qu'il bluffe. Ce qui nous ramène à notre propos sur le comportement du joueur : il possède une bonne main mais il check sur le turn pour éviter d'être relancé lorsque les mises ont doublé. Il prévoit d'appeler jusqu'au show down et il a certainement la main pour le faire. Ne bluffez pas un joueur qui appelle.

QUAND UTILISER CETTE STRATEGIE

En conclusion, vous devriez utiliser cette mise sur le flop et ce check sur le turn lorsque vous vous trouvez en tête à tête contre un maniaque ayant une main relativement bonne. Par exemple, vous avez A-Q. Le flop montre A-8-6. Si vous misez ici (et je pense que vous devriez le faire), il va probablement relancer, et devriez checker et appeler sur le turn et la rivière. De cette manière, vous éviterez de perdre de grosses mises.

NDR : découvrez une nouvelle salle sur notre sélection, VIP Poker et ses 101% de bonus jusqu'à 100$ de dépôt

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?