Stratégie Poker Limit Hold'em – Votre image à la table

Stratégie Poker Limit Hold'em – Votre image à la table 0001

Les semaines précédentes, nous avons parlé de la stratégie fondamentale des vols de blinds. Nous avons aussi brièvement discuté de la manière dont nous devrions défendre nos grosses blinds contre les voleurs. Jusqu'à présent, nous n'avons pas parlé d'un aspect très important du jeu : c'est le concept de l'image à la table.

Votre image à la table est la manière dont nous nous présentons à nos adversaires. Mike Caro a un jour écrit : « Les bons joueurs ne se présentent pas eux-mêmes comme ils sont, mais comme ils aimeraient être perçus. » Pour jouer un poker gagnant, nous devons être capables de montrer une image à nos adversaires qui leur donneront une mauvaise idée de la façon dont nous jouerons les mains futures. De plus, nous devons être capables de designer nos adversaires selon certains styles de jeu : serré, "loose" (ou lâche), agressif, passif, une combinaison de ces styles. Par exemple, un joueur qui voit beaucoup de flops et d'abattages, mais qui relance rarement, est loose et passif. Il n'y a pas de véritable raison de bluffer ces joueurs, car ils vous suivront souvent.

Lorsque vous jouez contre certains adversaires depuis un moment, vous pouvez commencer à amasser des informations qui vous permettront de les étiqueter selon leur style de jeu. Une fois que vous les avez cernés, vous devrez alors être capable de varier votre style de jeu en fonction du style qu'ils semblent utiliser. Contre des joueurs lâches, vous pouvez jouer encore plus serré, et être payés sur vos fortes mains. Contre des joueur serrés, vous pouvez cette fois jouer plus lâche et tenter quelques bluffs et semi bluffs.

Lorsque vous jouez des joueurs faibles, vous pouvez jouer en réalité le poker enseignés dans les livres : un mélange de bluff et de vols; Ils vous paieront lorsque vous touchez vos mains. Cependant, contre des joueurs intermédiaires et experts, vous devrez faire attention à votre propre image à la table.

S'il est important de cerner les styles de jeu de vos adversaires, vous devez sentir la manière dont votre style de jeu est perçu par vos adversaires.

Cela ne signifie pas que vous devez commencer à exposer vos mains quand cela n'est pas utile. Cela dit, si vous savez ce que vous faites, cela peut avoir un certain intérêt. Cela vous permet de construire une bonne image à la table si vous montrez de fortes mains tout le temps. Ce dont nous discutons principalement ici, c'est votre compréhension de la manière dont vos adversaires voient votre jeu; vous devez pouvoir entrer dans leurs têtes et comprendre ce qu'ils pensent de vous. Pour brouiller les piste, les bons joueurs varieront leurs styles de jeu.

Si vous relancer pour voler les blinds à chaque fois que tout le monde se couche autour de vous, les bons joueurs à la table vont déceler cette stratégie. L'un des secrets du poker gagnant est d'être capable de juger le moment où ils démasqueront leur stratégie et vous devrez être capables de toujours les devancer. Cela s'appelle changer de vitesse.

Parfois l'adaptation est évidente; si vous essayez de voler les blinds avec 9-7s au bouton, et si vous touchez un full, vous pourriez bien être obligés de montrer votre main après la rivière. Les bons joueurs repenseront à votre vol avant le flop avec 9-7s et réaliseront que vous avez l'habitude de voler les blinds en position tardive. Si tout le monde se couche à la main suivante jusqu'au « cutoff », et que vous avez J-8o, ce n'est sans doute pas le bon moment de voler les blinds. Votre relance n'aura plus la même aura car vous avez dû montrer 9-7s lors de la main précédente.

En résumé, essayez de toujours faire attention à ce que vos adversaires voient de vous et de votre jeu. Si vous avez beaucoup attaqué et mis la pression sur les autres joueurs, et que vous avez été amené jusqu'au showdown, cela pourrait être le bon moment pour commencer à serrer votre jeu. A l'inverse, si vous avez tiré des horreurs durant quelques orbites, vous pouvez commencer à voler de façon agressive, car vous avez certainement une image de joueur serré à la table. Vos relances devraient être respectées.

Le grand joueur Doyle Brunson a dit un jour : « Vous devez d'abord donenr de l'action pour en obtenir. » Si vous donnez beaucoup d'action, les joueurs commenceront à perdre du respect pour vos mises et vos relances, et ils vous donneront de l'action en retour.

Comprendre la portée de votre image à la table, et celle de vos adversaires, vous permettra de manipuler et de contrôler l'action à une table. Une fois que vous aurez compris ce concept important, votre jeu deviendra moins robotique et plus fluide; vous serez capables de provoquer l'action quand vous le voudrez... et de l'éviter quand vous n'en voudrez pas.

Bonne chance !

NDR: qualifiez-vous pour les WSOP Europe sur Everest Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?