One Chip One Chair : Ne Jamais Abandonner

Teachable Moments From Twitch: Never Give Up

Jouer une partie de poker en live c'est entrer dans un monde où les clichés ont parfois la peau dure. Il y a des histoires folles, des légendes et des passages obligés. Ainsi, dès qu'un joueur encaisse un mauvais coup et tombe à 5 blindes, quelques adversaires solidaires vont l'encourager à ne pas lâcher.

Si la pause est proche, et qu'il parvient à l'atteindre, nul doute qu'un de ses potes va lui déclamer qu'il "n'a besoin que d'un jeton et d'un siège". Personne n'a envie de recevoir un tel conseil... mais personne ne peut l'éviter non plus.

Même si vous ne voulez pas entendre ce message qui part souvent d'une bonne intention, sachez qu'il y a du vrai. Tant que vous avez des jetons, vous avez une chance.

J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'observer un retour d'entres les morts il n'y a pas si longtemps. C'était pendant la Table Finale du Insanity Stack Knockout No-Limit Hold'em, un tournoi garantissant 35 000$ au désormais peu recommandé Stones Gambling Hall, un moment streamé sur Twitch.

L'histoire commence avec un joueur larguant la très grande majorité de son tapis à l'issue d'une rencontre Trips contre Trips alors qu'ils ne sont plus que 5 en lice. Les commentateurs lâchent un "good game" et l'infortuné joueur se lève même pour quitter la table, pensant être couvert.

Après quelques secondes, le croupier rappelle le joueur qui possède donc encore 30 000 pions. La bonne nouvelle c'est donc qu'il était encore en vie... la mauvaise c'est que l'horloge indiquait des blindes à 20 000 - 40 000 et que notre ami était de petite blinde.

Notre ami n'avait plus qu'un quart de blinde mais le commentateur Alex Fitzgerald lâche alors un "tu as toujours une chance, ce n'est pas terminé tant que ce n'est pas terminé". Une prophétie puisque le miracle commence avec un limp du Cutoff avec {k-Diamonds}{7-Hearts}.

Le bouton complète aussi {k-Hearts}{10-Clubs}, tandis que notre héros met en jeu ses dernies 10 00 jetons avec {a-Clubs}{6-Clubs}. La grosse blinde paye simplement avec {a-Diamonds}{q-Hearts} et ils sont 4 dont un joueur à tapis à découvrir le flop {k-Spades}{6-Diamonds}{4-Diamonds}.

Le cutoff mise 60 000 dans 170 000 jetons avec sa paire et obtient une relance du bouton à 260 000 jetons. La grosse blinde paye alors avec une hauteur tandis que le Cutoff abandonne!

Il n'y a pas d'action sur le {9-Hearts} au turn et à l'arrivée de la rivière {5-Diamonds}, l'habillage du streaming annonce un gros 0% pour notre ami à tapis. La grosse blinde décide alors de bluffer en misant 340 000 jetons soit un peu moins que la moitié du pot!

Le bouton jette la meilleure main et la grosse blinde encaisse l'extérieur tandis que la 3e paire de notre héros lui permet de multiplier son stack. Ce sont désormais 80 000 jetons que notre héros a en sa possession.

Avec 2 blindes au compteur dans un tournoi Knockout, notre héros avait encore beaucoup de chemin à faire. Sur le coup suivant, notre ami short va engager son tapis avec {j-Diamonds}{8-Diamonds} après une ouverture et se retrouver dans un plan à 3 puisque la petite blinde s'est impliquée dans le coup. Un flop {j-Hearts}{j-Spades}{2-Clubs} va permettre à notre champion de grimper à 320,000 jetons soit 8 blindes. En deux coups consécutifs !

En faisant tapis sans être payé à plusieurs reprises, notre héros va continuer à remonter avant de vivre un nouveau miracle. Après avoir mis ses jetons au milieu du bouton avec {q-Diamonds}{7-Hearts}, il va doubler face au {a-Spades}{7-Clubs} de la petite blinde... de quoi grimper à 1 million de jetons sur les blindes 25 000 - 50 000!

Surtout de quoi pouvoir jouer un poker moins tributaire de la chance... et ainsi arriver au duel final avec 2 millions de jetons contre 3,3 millions au chipleader. Notre héros va finalement quitter la table sur un deal à parts égales... et une histoire à raconter pour le reste de sa vie.

Quelle est la leçon de cet épisode? Et bien que cela n'arrive pas qu'aux autres et qu'il faut continuer à y croire. Pensez-y après avoir encaissé un badbeat terrible vous laissant exsangue... il ne faut jamais rien lâcher car tout peut changer en deux coups.

Never give up... enfin peut être faut-il abandonner l'envie de bluffer rivière en finale dans un pot avec plusieurs joueurs, surtout quand un shortstack joue sa survie. C'est même probablement le spot où il faut passer à autre chose.

Partagez moi
  • L'espoir fait vivre! Derrière le cliché il y a aussi une réalité à ne pas négliger...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus