Poker : Se préparer avant une session online

Prepare Yourself: Pre-Session Advice for Online Poker Players

J'ai l'impression que des habitués du poker sur Internet participent à ce que j'appelle des "freerolls négatifs" car ils ne sont pas honnêtes avec eux même avant de s'assoir pour jouer.

Certains d'entre eux adorent se mettre dans les pires conditions et en tirent même une certaine fierté, il y a challenge à jouer dans des circonstances pas idéales! Voici quelques pistes pour vous remettre les idées en place et quelques recommandations pour mieux gérer l'avant-session... de quoi prendre une longueur d'avance sur les joueurs les plus studieux qui oublient eux aussi parfois de considérer cet aspect essentiel du poker.

"Mais je gagne quand même"

Une fois vous avez joué après une énorme cuite et vous avez gagné. Ou bien votre dernière victoire est intervenue après une nuit courte de deux heures. Maintenant vous pensez que vous êtes spécial, que vous avez un avantage physiologique sur le reste de l'humanité. Au contraire du reste de la planète, VOUS jouez mieux quand vous êtes fatigué, après un gros burger bien gras ou sous l'influence d'un quelconque produit!

Vous savez que la plupart des joueurs de poker se trompent de diagnostic quand ils s'auto-analysent mais vous êtes exceptionnel. Donc ne changez rien et ne mettez pas toutes les chances de votre côté avec une bonne nuit de sommeil.

Et profitez-en pour revisionner votre performance... vous trouverez sûrement quelques moments où la chance vous a donné un coup de pouce. Ne soyez pas orienté par un résultat chanceux et unique, repensez aussi à toutes les fois où vous avez lancé une session dans un mauvais état et où cela s'est terminé rapidement et sans aucune performanceet. Donnez-vous plutôt le maximum de chances de limiter vos erreurs!

Faire le point et s'ajuster (ou pas)

Ce que vous ressentez maintenant n'est pas forcément une indication de votre état global du jour. Vous n'avez pas trop dormi, vous avez mangé un reste de pizza froide accompagné de la fin de la bouteille mais vous vous sentez frais comme un gardon? Cela ne sera probablement pas le cas dans 5 minutes mais lançons nous dans un freeroll négatif. C'est le moment idéal pour lancer la session la plus chère de la semaine et 10 tournois. Maintenant que vous avez fait le point et que tous les voyants sont au vert, vous n'allez pas forcément gagner souvent. Mais cela arrivera si votre bankroll vous permet de répéter l'histoire sans fin.

Dans cet état, vous risquez plutôt de ne pas vous réveiller après le break de la première pause... et vous allez manquer ça et là des opportunités cruciales même en gardant les yeux ouverts. Chaque heure, les petits détails s'ajoutent sans que vous n'y preniez garde... manque de sommeil, pas d'étirements et malgré tout vous avez encore des tables après 5 heures de jeu.

Les jours précédents et votre manque de préparation pourraient bien vous ratrapper au pire des moments, celui où la moindre erreurs peu coûter très cher! Il est donc très important de ne pas prendre ses sensations juste avant le début de session pour tout changer.

Vous allez vous ajuster selon des faits précis, vous avez prévu et construit votre session. Si vous êtes préparés vous savez combien de temps vous allez jouer, sur quelles tables... on n'ajuste que pour de bonnes raisons, pas car "on le sent bien" ou sous l'influence du manque de sommeil.

Posez-vous les bonnes questions avant de vous inscrire à 35 tournois allant de 1€ à 250€ l'entrée. Est-ce que je joue bien ces derniers jours? Mon sommeil est-il satisfaisant? Mon rythme de jeu est-il trop intense ou pas assez? Est-ce que j'ai bien mangé ces derniers jours? Est-ce que j'ai prévu de l'eau et des snacks pour maintenir mon cerveau à 100% les prochaines heures?

Appuyez-vous sur des faits tangibles, des vérités objectives qui construisent votre concentration, votre résistance et améliorent la durée de votre A-game. Ne vous pensez pas au dessus des lois de la nature et ne négligez pas cette étape avant de lancer vos tables.

C'est encore plus bénéfique pour les joueurs de MTT car vous ne pouvez plus revenir en arrière dans cette discipline. Une fois démarrée la session, l'argent est engagé!

Tables, tables, tables

Jouer des tables simultanées permet d'améliorer votre rentabilité financière et de combattre la variance mais il y a un équilibre fragile entre trop et pas assez. A un certain point, la qualité de notre jeu peut se dégrader s'il y a trop de décisions à prendre.

N'ouvrez pas tout d'un coup, étalez vos entrées pour éviter de faire n'importe quoi sous la pression. Moi aussi j'aime jouer et ne pas attendre mais soyez disciplinés!

L'important c'est le chemin

Il faut se faire confiance et savoir que Rome ne s'est pas faite en un jour. Vous avez arrêté les frites, vous n'allez pas perdre 4 kilos en 48 heures... laissez du temps au temps et gardez le cap. Vous allez d'abord sentir que vous bougez mieux avant que les chiffres sur la balance ne descendent.

En mangeant de manière plus saine, en faisant un peu plus de sport, en dormant de manière plus régulière, vous aurez probablement plus d'énergie en fin de session mais les résultats ne seront pas visibles directement (ah cette paire d'as craquée!). Cette discipline (que vous appliquez aussi dans votre poker, ndlr) que vous vous imposez va porter ses fruits puisque vous êtes plus souvent en position de gagner.

Restez humble et faites confiance à votre plan. Vous travaillez sur vous même et cela ne peut que vous apporter aux tables...

Jouer ou travailler son poker?

Vous vous réveillez un peu plus tard que d'habitude ce dimanche, vous avez un peu fait la fête hier soir lors d'un apéro Zoom avec vos amis... pourquoi ne pas étudier deux heures avant de mater Netflix plutôt que de lancer une grosse session de 8 heures vouée à l'échec?

Si l'idée de faire des calculs et de prendre des notes en regardant une vidéo de poker pendant quelques minutes vous ennuie et vous met mal à l'aise... pourquoi voulez-vous jouer dans cet état? Cela vous semble une bonne idée?

Si vous voulez augmenter la qualité de votre réflexion et vos probabilités de réaliser de meilleurs résultats, il faut maintenir son niveau d'exigence le plus haut possible.

La barre pour étudier doit être inférieure à la barre pour être prêt à jouer. Si vous n'avez pas l'impression que votre esprit est assez vif pour étudier, vous ne devriez certainement pas vous inscrire à des tournois. Buvez un grand verre d'eau, faites un peu de sport (à moins de 10 kilomètres de chez vous) et offrez vous une sieste réparatrice!

Planifier

Si vous le voulez, le poker peut vous permettre de structurer mieux votre vie et de prendre soin de vous.

Il faut de la discipline mais plus vous préparez votre session plus vous augmentez vos chance. Je sais que je vais jouer une session de poker le dimanche 28 mars, je serai même dans un endroit où j'aurai accès au .com.

Je pourrais décider de voyager le dimanche et d'enchaîner la totalité de la grille disponible... ou bien je pourrais décider d'arriver un jour avant pour avoir le temps de dormir à ma guise, de faire une session de sport, de manger tranquillement et enfin de faire une micro session de cash-game pour paramétrer mes tables.

Peut être que je vais finir sur un zéro pointé le Jour J mais mon "expected value" est véritablement plus importante.

Connais-toi toi même

De nombreux joueurs ont remarqué qu'ils agissaient toujours selon le même cycle. Après une pause sans poker, ils ont par exemple remarqué qu'ils étaient plus concentrés sur les tables lors des premières heures de jeu, ils prennent des décisions plus réfléchies et moins automatiques. Ils sont au bon endroit mental celui où le stress et la stimulation se rejoignent pour un élan positif.

Mais le jour suivant, ils jouent la première heure comme si tout se décidait maintenant, à la hâte. Et les choses ne se passent pas bien... ils construisent le trou dans lequel ils vont s'enterrer. Pourquoi hier c'était parfait et pas aujourd'hui?

La première session a été prise au sérieux, elle était rafraîchissante... et puis l'expérience et la nature humaine ont repris le dessus. C'est un combat permanent, il faut s'y attendre, c'est naturel de baisser sa garde.

Il faut le savoir, y penser et l'anticiper pour franchir l'obstacle. Nous devons nous attendre à ce que notre attention soit fluctuante... il faut donc prévoir et incorporer une routine pour bien débuter le deuxième jour.

Réfléchir à lancer moins de table au début de session, ou lancer ses tables moins vite mais aussi à trouver des moments qui nous préparent à jouer. C'est là qu'il faut incorporer son sommeil, la nutrition ou une balade de 5 minutes dans le jardin à son programme de poker.

Je peux mais est-ce que je veux?

Vous avez de nombreuses possibilités pour améliorer votre poker. Le processus se joue sur de nombreux détails... mais êtes-vous prêt à faire des efforts?

Allez-vous persévérer quand vos résultats ne vont pas évoluer? De nombreux joueurs implémentent des changements mais ne laissent pas du temps au temps et abandonnent au premier accroc. Il faut laisser la loi des grands nombres et la variance passer... vous ne perdrez pas toujours le gros flip en début de Table Finale.

Malgré votre niveau de jeu et votre préparation, la probabilité de perdre un 80-20 existe toujours. Une fois sur 5 les cartes vont vous trahir, ce qui vous définit c'est la manière dont vous remettez le couvert pour pratiquer une activité que vous avez choisie.

Vous ne maîtrisez pas les cartes déballées par le croupier, c'est un fait. Mais tentez d'améliorer votre préparation et les statistiques en votre faveur ne vous trahirons pas indéfiniment!

Partagez moi
  • Le poker online c'est la liberté... la liberté de jouer aussi quand on n'est absolument pas prêt!

Qu'en pensez-vous ?

Register to leave a comment

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus