Tournois Live 1

Psychologie Poker : Utiliser les pouvoirs cachés du mental

Psychologie Poker : Utiliser les pouvoirs cachés du mental

En novembre dernier, Belle-Beth Cooper publiait dans le Huffington Post un article intitulé 10 Surprising Things That Benefit Our Brains That You Can Do Every Day. Celui-ci montrait les différences étonnantes qu'il existe entre la manière dont le cerveau humain fonctionne et la façon dont on croit qu'il fonctionne. Sachant comment l'esprit travaille, il est plus simple d'optimiser l'utilisation de ses facultés.

Les cinq premiers points développés par Cooper et leur application au poker sont à lire dans cet article.

Les personnalités introverties et extraverties

Ce point est un peu plus complexe. Souvent, les introvertis sont décrits comme des gens timides alors que les extravertis ont des personnalités plus ouvertes sur les autres. Toutefois, ces deux concepts vont plus loin.

De manière générale, des gens avec des personnalités différentes perçoivent les risques et les gains potentiels de manière différentes. Le cerveau des personnes introverties n'a pas la même réponse que celui des extravertis. Ainsi, les comportements sociaux, que ce soit lancer une plaisanterie à la table ou adresser la parole à une personne du sexe opposé, provoquent des réactions psychologiques différentes. Ces émotions sont perçues comme une récompenses par le cerveau et les personnes extraverties ont tendance à prendre plus de risques et à chercher des terrains inconnus.

Nous avons tous joué au poker avec des gens qui ne s'arrêtent pas de parler et d'autres qui ne décrochent pas un mot en six heures de jeu. Pour un introverti, le comportement d'un joueur extraverti peut sembler impétueux voire ennuyeux, selon les circonstances. Quoiqu'il en soit, comprendre comment le cerveau d'un joueur extraverti recherche le plaisir peut apporter un avantage au joueur introverti.

Rechercher des situations risquées susceptibles d'apporter un gain (gamble) donne une sensation de satisfaction dans le cerveau du joueur extraverti, qui aura donc tendance à jouer plus large et plus agressivement. L'extraverti trouve son plaisir dans les situations surprenantes. Savoir cela est un avantage pour le joueur introverti. Biens sûr, il ne s'agit pas de dire que tous les joueurs extravertis sont des maniaques. Mais de manière générale, chacun a des comportements qui tendent plutôt vers l'une ou l'autre personnalité.

La prochaine fois que vous rencontrerez un joueur extraverti, rappelez-vous ceci et vous aurez déjà une longueur d'avance sur lui.

Les mauvais joueurs sont sympathiques

Au poker, cette idée est limpide. Dans la mesure où chaque joueur à la table a un intérêt direct dans les actions des autres, un certain capital sympathie va apparaître quand les joueurs font des erreurs ici et là. Un joueur qui commet des erreurs est une source de profits pour ses adversaires. N'est-ce pas appréciable d'empiler les jetons pris à un joueur après qu'il eut commis une erreur ?

Inversement, ce concept implique que les autres joueurs nous aimerons plus si nous faisons aussi des erreurs. Et pourquoi pas ? Si nous sommes perçus comme des joueurs ne faisant jamais d'erreurs, c'est de la frustration qui va apparaître chez les autres joueurs.

Tout joueur de poker s'assied à la table en voulant gagner de l'argent. Si un des joueurs montre un haut niveau de compétence, assez pour nous empêcher de gagner, inévitablement nous développerons une attitude biaisée à son encontre. Ce biais peut mener à jouer différemment contre un bon joueur et sortir de sa "zone de confort" – exactement ce qu'il recherche. Si vous êtes capable d'anticiper cette réaction, vous serez moins enclin à être dominé par les bons joueurs.

La méditation renforce les facultés cérébrales

L'article de Cooper parle aussi des bienfaits de la méditation : mois d'anxiété, plus de créativité et une meilleure mémoire. La question de savoir comment la méditation agit sur le cerveau est des plus complexes et les travaux de Cooper abordent cela en détails. Mais pour le moment, nous nous contenterons de savoir comment la méditation peut améliorer votre jeu.

La méditation est un concept corrélé à la réussite au poker. Le principe est simple. La méditation induit un état mental propice de détente qui permet d'avoir un "esprit clair". Ce mode de conscience devrait, en théorie, conduire à prendre de meilleures décisions aux tables. En réduisant l'anxiété et en améliorant la mémoire, la méditation est un outil qui permet de se préparer à effectuer une tâche qui réclame beaucoup de concentration, qu'il s'agisse d'une session en ligne ou d'un tournoi live.

Le sport, bon pour l'esprit et le corps

C'est une rengaine entendue à maintes reprises : faites du sport. Il est clair que faire de l'exercice peut améliorer le mental, comme rendre le corps plus fort et plus sain. Il faut éviter de laisser la paresse s'installer : passer dix heures devant son ordinateur, en n'ayant pas d'autres activités que d'aller à la salle de bains ou d'aller chercher quelques hamburgers.

Selon Cooper, "les gens pratiquant un exercice réguliers surpassent les sédentaires rivés à leur canapé dans les tests mesurant la mémoire, l'attention, les capacités de raisonnement, la résolution de problèmes et toutes les tâches réclamant une activité intellectuelle".

On dirait que cela a été conçu sur-mesure pour les joueurs de poker ! Mémoire, raisonnement, attention, trouver des solutions à des problèmes, autant de facultés que les joueurs de poker utilisent en permanence aux tables.

Traitement de l'information et la perception du temps

Au fil des jours, notre cerveau recueille des informations à partir des perceptions sensorielles et les organise de telles sortes qu'elles aient un sens. Cela veut dire que notre perception du temps se réduit à une quantité d'informations présentées d'une certaine manière par notre cerveau.

"Quand notre cerveau reçoit une nouvelle information, celle-ci n'est pas forcément correctement ordonnée. Cette information doit être organisée et présentée de telle sorte qu'elle ait une signification compréhensible. Quand une information familière est traitée, cela est rapide. Mais quand il s'agit d'un nouveau type d'information, le processus est plus lent et donne l'impression que le temps s'étire".

Ainsi, quand on entend un joueur se plaindre d'avoir "passé la nuit à fold", il exprime en fait la répétition d'une situation familière. Celle-ci étant bien moins stimulante que de jouer une main, avec la multitude de possibilités et de prises de décisions que cela implique.

Un autre moyen de tirer avantage de ce phénomène est d'essayer un nouveau format. Si vous jouez en no limit Hold'em toutes les nuits, essayer quelque-chose de différent, comme le pot limit Omaha. Si vous êtes nouveaux dans ce format, cela va fournir à votre cerveau de nouvelles informations à traiter. Votre session sera alors passionnante (à condition d'éviter de se broke !)

Exclusif Pokernews - Freeroll Pokerstars Ticket FPS Deauville

Psychologie Poker : Utiliser les pouvoirs cachés du mental 101

La salle en ligne Pokerstars propose aux joueurs PokerNews un tournoi gratuit dimanche 05 janvier à 20h00. Avec 1.500€ de prizepool à partager, le vainqueur remportera sont ticket de 1.100€ pour le Main Event des FPS Deauville. téléchargez PokerStars via PokerNews et utilisez le code marketing "FRENCHPOKERNEWS" pour pouvoir participer.

Name Surname
Josh Cahlik
Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus