Stratégie poker : le cold 4 bet, une arme puissante

Stratégie poker : le cold 4 bet, une arme puissante

Lors du dernier podcast de Pokernews Strategy, Kristy Arnett a rencontré le joueur de poker Quinn Sivage pour parler de concepts stratégiques très en vogue en no limit hold'em : le cold 4-bet préflop et le minraise au bouton.

Aujourd'hui nous écoutons son avis sur le "Cold 4-bet", coup consistant à sur-relancer un 3-bet préflop en no limit hold'em, 'cold' signifiant qu'on entre dans le coup sans être encore impliqué dans le pot.

Ce genre de situations arrive généralement lorsqu'un joueur ouvre en fin de parole et qu'un joueur derrière lui décide de le contre. Lorsque les deux joueurs agissant ainsi le font avec des sélections de main assez larges et suffisamment souvent, le cold 4-bet consiste ainsi à les surprendre avec une sur-sur-relance en bluff.

Selon Quinn Sivage, peu de joueurs pratiquent encore le cold 4-bet de façon régulière mais ce move devient de plus en plus à la mode chez les sharks du poker online et les grands joueurs de poker live. Si vous voulez en discuter le sujet est ouvert sur le forum Pokernews France où vous pouvez discuter stratégie avec les meilleurs joueurs du forum.

Le cold 4-bet : une arme puissante et sous-utilisée

Quinn Sivage : « L'idée du cold 4-bet n'est pas nouvelle en soi, mais beaucoup de regs* ne l'ont toujours pas intégré dans leur jeu. Si vous savez que le joueur au bouton vole les blinds une fois sur deux et que le joueur en petite blind re-steal* entre 12% et 14% du temps, c'est un super spot pour envoyer un tout petit cold 4-bet. C'est juste un coup incroyablement puissant que les joueurs n'utilisent pas assez.

« Je sais que Andrew Seidman 'Balugawhale' a expliqué dans votre premier podcast que lorsque les joueurs sont polarisés, ils ont soit des mains très fortes, soit des mains très faibles, ce qui revient à dire qu'ils auront souvent une main faible car au hold'em il est rare d'avoir des mains très fortes. Je pense que c'est vrai, sauf que certains joueurs ne 4-bet jamais avec une main faible.

Ils ne sont pas polarisés s'ils cold 4-bet juste le top de leur range*. Si vous regardez leurs statistiques, et cela indique 2% ou 3% seulement, je devine qu'il ne le fera qu'avec paire de Valets ou mieux, plus As-Roi. Vous avez là vos deux ou trois pour-cents. Je sais ainsi que ce joueur ne 4-bet que pour value*, ce qui est une erreur.

* regs = joueurs réguliers
* resteal = sur-relancer en fin de parole avec une large sélection de mains contre un vol de blinds manifeste

* range = sélection de main
* value = valoriser la meilleure main

Équilibrer sa range de cold 4-bet

Quinn Sivage : « Quand vous faites un cold 4-bet, vous pouvez le faire tout petit et tout gentil. Vous pouvez mettre 22 big blinds, ce qui vous en fait risquer 21 pour en gagner environ 19. Pour être profitable vous devez provoquer un fold la moitié du temps ici. Si vous faites un 4-bet dans cette situation avec paire de 10 ou mieux et As-Roi, vous pouvez équilibrer cette sélection en y rajoutant des bluffs avec As-3 assortis jusqu'à As-6 assortis, tous les Dame-Roi et tous les As-Dame.

Je choisis ces mains juste parce qu'elle ont des bon bloqueurs*. C'est une bonne façon d'équilibrer votre range et vous ferez monter vos stats de 4-bet à environ 6%. »

* bloqueurs = cartes en votre possession qui peuvent limiter ou gêner l'éventail adverse

Exclusif Pokernews : Qualifs gratuites pour le Sunday Special

Stratégie poker : le cold 4 bet, une arme puissante 101

La salle de poker en ligne Pokerstars France propose le mardi 21 février aux joueurs Pokernews un tournoi gratuit permettant de remporter 25 tickets Sunday Special, le plus gros tournoi de poker en ligne sur Internet.

Pour participer au tournoi "PokerNews Sunday Special", télécharger Pokerstars France sur Pokernews, créer un compte joueur, valider le, puis cumuler 35 points VPP 24 heures avant la tenue du freeroll.

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus