Stratégie poker : Le semi-bluff selon Chris Ferguson

strategie poker chris ferguson semi-bluff

Le joueur pro du Team Full Tilt Chris Ferguson explique la différence entre un bluff et un semi-bluff et illustre ce principe avec une main qu'il a disputée sur Full Tilt Poker.

Quand tenter un semi-bluff ?

En ce moment, je vois pas mal de joueurs qui relancent avec 'air' et une chance proche de zéro de remporter le pot. Lorsque je relance en bluff, j'aime avoir au moins une chance de toucher un tirage et de gagner même si je suis payé. Mes relances en bluff sont généralement des relances en semi-bluff. La bonne question à se poser est : à quel moment dois-je tenter un semi-bluff?

Réponse : quand vous avez de bonnes chances de faire coucher une meilleure main que la vôtre. Si votre adversaire n'est pas susceptible de coucher des mains qui battent la vôtre, ce n'est pas un bon bluff. L'autre ingrédient est d'avoir de bonnes cotes contre les mains avec lesquelles il va vous payer. Primo, vous avez de bonnes chances de le faire se coucher et, secundo, même s'il paie, il vous reste des chances de gagner le pot quand même – un gros pot.

Exemple en cash-game sur Full Tilt Poker

Voici une main où j'ai sur-relancé en semi-bluff: Une table à neuf, en no-limit Hold’em à 1$/2$ , UTG+3, stacks en jeu autour de 80BB.

J'ai {7-Clubs}{8-Clubs}. Tout le monde se couche jusqu'à moi et j'effectue une petite relance. Ce n'est pas une main très forte et je ne la jouerais pas à chaque fois comme ça mais je pense qu'il est important de jouer de temps en temps ce type de mains en milieu de parole. Je relance donc à deux fois le big blind et tout le monde se couche jusqu'au big blind, qui paie.

Il peut avoir à peu près n'importe quoi. Contre une mini-relance, beaucoup de joueurs sont capables de payer avec un éventail de mains assez large. Mais j'ai un gros avantage : la position. En plus, le fait que j'ai relancé pré-flop fait que je représente une main beaucoup plus forte que celle que je détiens.

Le flop vient {9-Clubs}{10-Diamonds}{3-Diamonds} – J'ai un joli tirage bilatéral, mais par le mauvais bout (si un Valet arrive et qu'il a Roi-Dame, je suis dans le pétrin). Quoi qu'il en soit, ma main garde pas mal de valeur.

Il checke jusqu'à moi. Le bon move ici est de miser, surtout lorsque tu as été l'agresseur pré-flop. Donc, je mise 5$. Mon adversaire relance à 19$. Beaucoup de joueurs seront tentés de coucher leur main dans ce spot mais ce n'est pas mon cas. Je ne suis pas plus emballé par l'éventualité de juste payer parce que ça enverrait des signaux de faiblesse à mon adversaire.

Je me décide donc pour une sur-relance en semi-bluff. J'envoie 49$ pour mettre la pression sur mon adversaire. J'ai un tirage quinte par les deux bouts et mon équité n'est pas mauvaise contre son éventail supposé de mains. Même s'il a un brelan, il me reste quand même huit Outs.

Huit Outs contre la plupart de ses mains faites et je pense avoir encore la capacité avec cette mise de l'amener à coucher sa main. S'il a un Neuf, par exemple, où même une paire de Dix. Et s'il a vraiment un monstre, il me reste donc huit Outs.De fait, le coup s'est bien passé, il a défausse ses cartes et j'ai remporté le pot dès le flop.

Téléchargez Full Tilt Poker

Stratégie poker : Le semi-bluff selon Chris Ferguson 101

Pour bénéficier de tous les avantages et exclusivités Pokernews (freerolls, bonus, et invitations) ainsi que du package de bienvenue, télécharger Full Tilt Poker.Fr pour un bonus 200% jusqu'à 1000€ lors de votre premier dépôt (min. 20€).

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus