Baston au poker et fin de carrière pro pour un rugbyman

Neilus Keogh Assault

Le regular Neilus Keogh aurait mieux fait de ne pas aller jouer au Sporting Emporium de Dublin le 5 avril 2012. L'Irlandais vient de régler 10 000 € à sa victime et a perdu son contrat de joueur pro.

Le natif de Limerick jouait au poker dans son club fétiche, le Sporting Emporium Casino, en 8 handed quand il a perdu la main de trop. Le rugbyman s'est levé, a péter un boulon et frappé son voisin de droite Michael Frisby à la tête avant de lui jeter sa chaise alors que ce dernier était au sol inconscient. Bilan pour Frisby selon The Irish Times : Trois fractures du visage, des nerfs endommagés dans la région de la bouche et deux barres de métal dans le crâne à vie.

En février 2014, lors d'un premier passage au tribunal, le Deuxième Ligne avait été contraint par décision de justice à un suivi psychologique et à revenir avec 10 000€ de dédommagement pour la victime pour prouver ses remords 12 mois plus tard. Cette semaine, le juge a levé la condamnation en vertu du Probation Act mais pas le "don". Neilus Keogh va devoir payer Frisby, 57 ans.

"Il a appris à gérer son comportement et son problème d'alcool diminue fortement depuis l'incident. [...] Mon client a payé au prix fort pour son imbécilité", selon l'avocat de Neilus Keogh, Ronan Kennedy BL. Joueur professionnel pour le Nottingham Rugby Football Club en première division anglaise, Keogh a en effet vu son contrat de 1700£ ne pas être renouvelé. Ce dernier contenait une clause d'annulation en cas de condamnation et Nottingham a joué au sheriff, coupant le joueur en invoquant "la mauvaise publicité" de l'affaire.

"C'est regrettable (que Keogh ait perdu sa carrière de rugby pro, ndlr) mais c'est néanmoins une conséquence obligatoire de son mauvais comportement", a indiqué Patrick McCartan, le juge du dossier. Les tables de poker de Dublin, si amicales, n'en seront que probablement plus tranquilles malgré la perte d'une baleine. Toujours classe et courtois en table, le rugbyman Dimitri Szarzewski, international tricolore et ancien joueur de l'ACF et WIP Winamax, donnait par exemple une autre image de son sport au poker.

Keogh, 27 ans et ancien International U20 Irlandais, assouvit désormais sa passion du rugby au niveau amateur chez les London Irish et a lui trouvé un nouveau travail à 350£ la semaine. Dura lex sed lex...

Image courtesy of The Independent Ireland

Name Surname
Matthew Pitt
Name Surname
Matthieu Sustrac

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus