Tournois Live 1

Poker Online : le trafic mondial en baisse de 9% sur l'année

Poker Online : le trafic mondial en baisse de 9% sur l'année 0001

Les chiffres relayés par PokerScout font apparaître une baisse de l'activité cash game online de 9% sur une année entre avril 2014 et avril 2015. De mauvais résultats qui ne surprendront personne dans l'hexagone tant le déclin est régulier et continue en France.

Pour autant au niveau international, ce recul peut sembler surprenant ou même inquiétant, alors que de nouveaux joueurs issus de pays émergents arrivent sur le marché. Il n'empêche que la majorité des joueurs de poker proviennent soit d'Europe, notamment occidentale, soit des États-Unis.

Si pour le vieux continent, l'augmentation régulière de nouveaux joueurs des pays de l'Est constitue un élément positif, elle ne suffit pas à enrayer le lent déclin des liquidités des principales nations d'Europe de l'ouest, à l'image de la France qui voit chaque mois le cash game reculer.

Quant aux États-Unis, l'existence d'une offre illégale toujours importante (voir notre article du 9 avril sur le sujet) et la régulation dans trois états (Nevada, New Jersey et Delaware), se révèlent logiquement insuffisante pour soutenir le cash game au niveau international. D'autant plus que les joueurs américains restent absents des principaux sites.

Un recul pouvant s'expliquer par deux éléments : une inévitable correction après des années de croissance ininterrompue et le cloisonnement des marchés nationaux nés des régulations survenant dans de nombreux pays qui rend l'offre moins attractive

Il existe néanmoins des raisons de rester optimiste, comme en témoigne le sensible regain d'activité du cash game en ligne sur les quinze derniers jours. Les bons chiffres de l'affluence des tournois live, enregistrées par le GPI-Hendon Mob, constituent une première donnée positive, alors que le combat mené Outre-Atlantique pour la légalisation du poker en ligne (avec parmi les bonnes nouvelles la prise de position favorable du candidat républicain Rand Paul) est porteur d'espoir pour toute la communauté !

PokerStars demeure bien évidemment le numéro 1 mondial incontesté avec une moyenne quotidienne de 19 000 joueurs de cash game, loin devant 888Poker (2 300), iPoker (1 800), Bodog (1 700) et Full Tilt (1 500). Une domination encore plus impressionnante si l'on ajoute les émanations en .it (1 500), .es (1 050) ou encore .fr (850).

Il n'y a que sur le marché français que l'opérateur au pique rouge est dominé, par Winamax.fr qui occupe la huitième place mondiale avec une moyenne de 1 100 joueurs, PartyPoker se hissant à la troisième place avec 575 joueurs.

Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus