5 bonnes raisons de lire "Récit d'un joueur itinérant"

5 bonnes raisons de lire

Son World Poker Trip a été suivi par des milliers de personnes. Jonathan Salamon (Natanoj) a raconté son voyage en Amérique Latine financé par le poker dans un blog. De ce blog est né un livre qui sort en librairie demain, jeudi 29 octobre. Voici 5 bonnes raisons d'acheter "Récit d'un voyage itinérant".

La couverture du livre
La couverture du livre

1. Un récit de voyage

“Récit d’un joueur itinérant” raconte les 14 premiers mois de l’aventure de Jonathan Salamon qui a duré plus de 2 ans. Les 40 chapitres reprennent en partie ceux déjà écrits dans le blog, et parlent de la préparation du voyage, de l’arrivée au Brésil, de comment le jeune homme a joué au poker un peu partout, des casinos aux clandestines, de la transformation du voyage à partir de l’achat de la moto (la fameuse Parkinson !), la traversée du Paraguay, de l’Argentine, de la Bolivie et de l’Equateur jusqu’à l’arrivée en Colombie et les centaines de rencontres qu'il a fait sur la route. 470 pages de lecture ! De beaux moments de partage et des descriptions étonnantes des peuples qu'il a côtoyés. Ce voyage a aussi complètement transformé Jonathan. Ce voyage est aussi une introspection, une quête personnelle.

2. Le livre d'un passionné de poker

Dans ce livre, on peut lire une multitude de parties de poker dans des lieux très variés : des tripots clandestins aux belles demeures bourgeoises. Faire un livre grand public et raconter des parties de poker avec un vocabulaire très technique n'est pas toujours aisé. Natanoj a donc eu une belle idée, celle d'écrire en bleu tous les passages du livre qui concernent des coups de poker. Salamon n'a pas fait de concession. Le livre ravira donc franchement les amateurs de poker. Ceux qui souhaitent sauter ces passages peuvent le faire.

La dernière interview de Jonathan Salamon

3. De belles illustrations

De nombreux clichés illustrent le livre. Des photos toujours très esthétiques d'hommes et des femmes rencontrés lors de ce périple. Des paysages de plage, de ville, de champs. Les clichés sont placés en haut d'une page, à droite ou à gauche. On en trouve des dizaines. C'est une vraie bonne idée, cela donne une identité forte au bouquin. Le livre est un bel objet en soi.

Une des pages du livre
Une des pages du livre

4.Un style

Le livre est vraiment bien écrit. La lecture des chapitres s'enchaîne vite. C'est rythmé, vif. Les descriptions sont soignées. On note une belle fraîcheur. On sent que le jeune homme a éprouvé un plaisir fou à vivre cette aventure. Ce plaisir est communicatif. Jonathan Salamon est plus qu'un aventurier qui raconte son périple en écrivant. C'est un écrivain qui raconte une aventure.

5. Pour qu'il puisse écrire une suite !

Ce récit est vraiment séduisant. Il plaira aux amateurs de récits de voyage, aux fans de poker et aux lecteurs en quête d'un livre bien écrit. Jonathan Salamon a maintenant décidé de changer de vie. Fini pour lui le boulot d'architecte. Le livre est tiré à 6 000 exemplaires. Si le livre est un succès, la possibilité de faire une suite sera beaucoup plus simple pour le jeune homme.

Jonathan Salamon a déjà entamé une petite tournée promotionnelle. Il est passé mardi dernier sur Europe 1 et il sera dimanche 1 novembre à minuit dans le RMC Poker Show.

Récit d'un joueur itinérant
Jonathan Salamon
Hugo & Cie
19,95 euros
En librairie le 29 octobre

Pour acheter le livre

Partagez moi
  • "Récit d'un joueur itinérant" sort demain, jeudi 29 octobre en librairie.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus