World Series of Poker Europe

BOA : Dans les coulisses de l'avant-première du documentaire sur Guillaume Darcourt

BOA : Dans les coulisses de l'avant-première du documentaire sur Guillaume Darcourt 0001
Partagez moi
  • Mercredi, Loïc Xans montrait Boa en avant-première, son film sur Guillaume Darcourt. Récit de soirée par PokerNews.

C'est dans une ambiance bon enfant que l'avant-première du documentaire consacré à Guillaume Darcourt s'est déroulée mercredi 2 décembre. Le réalisateur Loïc Xans était accompagné du joueur pour défendre son projet. Reportage à Paris.

Une partie de la communauté poker s'était donnée rendez-vous dans la capitale pour assister à la naissance officielle du nouveau travail de Loic Xans, mercredi 2 décembre. Avec sa caméra, Loic Xans a suivi pendant un an et demi un joueur au tempérament de feu, Guillaume Darcourt. Après Dans le Carré et Tour de Table, il s'est lancé dans un projet plus ambitieux et proposait donc Boa, un docu poker d'à peine une heure sur celui qui a signé sa première ligne Hendon Mob en 2007 et compte un succès sur le World Poker Tour.

L'avant-première
L'avant-première / Copyright Julien Durepaire
La soirée
La soirée / Copyright Julien Durepaire

Les joueurs de poker, personnalités ou journalistes de l'industrie ont été nombreux à répondre à l'invitation du réalisateur. Le récent runner-up du World Poker Tour National Paris Guillaume Diaz, Steven Moreau, Alexis Laipsker, Julien Durepaire, Rémy Biechel, Almira Schripchenko, Gaëlle Jaudon ou encore Quentin Lecomte étaient de la partie. Hermance Blum, Brian Benhamou, Bruno Soutavong, Laurent Fontaine, quelques membres de Club Poker radio et le rédacteur en chef de Live Poker Maxime Arnou se sont aussi déplacés pour la projection.

Passionnés de poker, les deux entrepreneurs et amis de Guillaume Darcourt, Jean-François Rial et Carlos Da Silva étaient là aussi. Tout comme le réalisateur Paul Boujenah ou Brewenn Cariou et Zakaria Ouzzine de PMU Poker.

"Darcourt est simple et généreux", Kool Shen

C'est dans une ambiance conviviale, voire familiale, que s'est déroulée la soirée, ponctuée de poignées de mains et de bises chaleureuses. Quelques minutes après l'arrivée de Guillaume Darcourt, le documentaire pouvait être lancé. Durant une heure, les spectateurs ont été plongés dans le quotidien du vainqueur du WPTN Cannes 2013. Le scénario s'est articulé autour des différents circuits professionnels, tels que les WSOP Circuit Marrakech, l'EPT Deauville ou le Florida Poker Tour.

La dernière interview de Loïc Xans

Laurent Fontaine, Hermance Blum et Guillaume Darcourt
Laurent Fontaine, Hermance Blum et Guillaume Darcourt / Copyright Julien Durepaire

Au-delà du poker, le film s'est également attardé à de nombreuses reprises sur la personnalité du joueur. Entre interviews et témoignages des proches de Guillaume, le caractère de l'ancien entrepreneur a été décortiqué par son entourage. Un homme "simple et généreux", selon le pro Winamax Kool Shen, mais aussi capable de "foutre le feu à une table" d'après le directeur de la communication de PokerStars, Alexis Laipsker. Son ex-femme, Caroline Tribot, ajoutant "qu'il aime bien repousser ses limites".

Globalement, Loïc Xans propose ici une réelle immersion dans l'intimité de Darcourt. Le spectateur suit les tribulations du Boa que l'on découvre sous un autre jour. Fini le personnage extravagant qu'on lui connait, place à un homme à la fois touchant et sensible. Si ces facettes de sa personnalité sont plutôt bien amenées, certaines scènes auraient peut-être pu passer à la trappe. A l'instar de conversations pures poker que l'on a l'habitude d'entendre ça et là.

A noter que le projet a été réalisé avec difficulté, puisque le réalisateur ne disposait d'aucun budget. "Il y a peut-être plein d'imperfections, mais je l'ai fait avec amour", souligne Loïc, ému. Il n'empêche que la qualité du son peu parfois laisser à désirer. Loic avouera que c'est à cause "des enceintes" de la salle, et non du montage ou du matériel. Quant à Guillaume, qui n'avait jusqu'à alors jamais vu le documentaire, c'est un sentiment "bizarre" qui le traverse. Il précise : "Je m'attendais à un film moins dans l'émotion. J'avais peur qu'il soit déprimant. Finalement, il me reflète bien et je suis content du boulot de Loïc".

Après un passage sur Club Poker, mardi, Loïc Xans et Guillaume Darcourt seront sur Radio France vendredi 4 décembre, conjointement à la mise en ligne du film. Ils seront aussi les invités du RMC Poker Show, dimanche. En attendant, voici le trailer pour se rafraîchir la mémoire.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus