EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie Omaha (VIII) – Mains à éviter en Hi/Lo Split

Stratégie Omaha (VIII) – Mains à éviter en Hi/Lo Split 0001

Tony est joueur online régulier et vit en Angleterre. Il joue majoritairement au Texas Hold'Em et au Omaha (High et Split) en « fixed-limit » et en « no-limit » à la fois sur des tables de « cash games » et en tournois. Tony dit : « Je joue généralement plutôt des parties à petits enjeux car il y a de l'argent à gagner sans trop de risques pour votre budget. Beaucoup de joueurs contre lesquels je joue à ces niveaux ne connaissent pas la stratégie du poker et il est vrai qu'ils lâchent de l'argent, par ignorance de la stratégie ou agression déplacée. Si vous êtes limités dans votre budget, vous devriez être conservateurs et sélectifs mais il y a de quoi prendre. Ces articles sont écrits pour vous éviter de devenir une des cibles. »

Introduction

Dans l'article II de cette série, je vous ai parlé des différences fondamentales entre le Omaha High et le Omaha Hi/Lo Split. J'ai insisté sur le fait que le Split introduit le concept de deux demi pots et à quel point vous ne devriez entrer dans un pot uniquement si vous avez une chance raisonnable de prendre les deux moitiés du pot ou le pot entier si aucune main basse ne se qualifie (« scooper le pot »).

Dans l'article III de cette série, j'ai passé plus de temps à analyser la main basse et ses particularités, y compris la facilité avec laquelle des joueurs peuvent perdre en sur-misant des mains qui comprennent uniquement des mains basses médiocres ou des cartes basses contrefaites.

Les autres articles se sont concentrés sur les différentes situations dans lesquelles une main haute peut être formée et jouée et comment les différentes mains interagissent dans une partie de Omaha. Une main haute de base est valable à la fois en Omaha High et en Omaha Hi/Lo Split, donc la question à considérer est celle de savoir si il existe des mains hautes pouvvant être jouées de façon différente en Omaha Hi/Lo Split qu'au Omaha High.

La réponse est oui et cet article jette un premier regard sur ce problème clé.

Récapitulatif rapide

Comme le terme « Hi/Lo » l'implique : vous cherchez à faire une main haute et une main basse. Vous pouvez le faire en utilisant des combinaisons de deux cartes parmi vos cartes fermées pour former deux mains différentes avec trois cartes parmi les cinq cartes communes.

Voici un exemple :

Cartes fermées : A♦K♣3♦2♣

Cartes communes : 4♣K♦8♥K♥2♠

Pour la main haute, le joueur utilise K♣ 2♣ parmi ses cartes fermées et K♦ K♥ 2♠ du tableau pour faire un full. Pour la main basse, il utilise A♦ 3♦ de ses cartes fermées et 4♣ 8♥ 2♠ du tableau pour faire une main basse 8-haut. Toutes les cartes ont été utilisées pour faire les deux mains. Les cartes fermées de départ contenaient de fortes hautes cartes (AK) pour accompagner de fortes cartes basses (A23) avec l'As intervenant avantageusement dans les deux cas. L'aspect important est la force aux deux extrémités du spectre dans la main de départ.

Une conclusion logique peut être déduite : les meilleures mains hautes contiennent généralement de très hautes cartes et les meilleurs mains basses contiennent toujours des cartes très basses.

Entre le marteau et l'enclume

Cela suggère qu'une main de départ contenant quatre cartes fermées avec beaucoup de cartes de valeur moyenne n'a pas beaucoup de valeur. Lorsque vos cartes perdent de la hauteur, vous commencez à entrer dans le territoire des mains basses ! Cela se fait au détriment de votre profitabilité.

Prenez cet exemple :

Cartes fermées : 9♦ 8♣ 7♠ 6♦

Dans l'article V, j'ai discuté de la force des cartes consécutives de valeur moyenne lorsque vous jouez en Omaha High. Les cartes fermées ci-dessus ont un énorme potentiel en Omaha High car il existe de nombreuses combinaisons de flops qui peuvent vous mettre sur la voie pour gagner le pot.

C'est la clé : « gagner le pot ».

En Omaha Hi/Lo Split, les mêmes cartes au flop qui peuvent vous faire gagner le pot entier en Omaha High, ne vous feront gagner que la moitié du pot. Parce que les cartes du flop dont vous avez besoin seront principalement de la valeur d'un 8 ou plus bas. En d'autres termes, elles aideront un autre joueur qui a des cartes comme A-2, A-3, 2-3 et même 5-3 à prendre le pot bas.

Le seul moyen de gagner le pot entier avec une main haute comme une suite en 9 haut où vous n'avez pas de cartes vraiment très basses, est lorsqu'il n'y a pas de mains basses qualifiées. Cela veut dire qu'il ne doit pas y avoir plus de deux cartes uniques de 8 ou moins sur le tableau, ce qui implique qu'il y aura beaucoup de cartes hautes sur le tableau et/ou des paires. Cela inquiète alors votre suite au 9-haut car il y aura de nombreux tirages pour une suite plus haute ou un full.

Voici un exemple de quelques cartes communes pour aller avec les cartes fermées ci-dessus.

Cartes communes : 10♦ 7♥ 6♠ K♦ J♣

Si vous décidez de miser et d'aller voir le flop, vous seriez légèrement content de voir qu'il résulte en une perspective de main haute. Vous avez pour l'instant la suite max, 10-haut. Vous avez aussi deux paires, 7-7-6-6-T. Si un autre 6 ou un autre 7 tombe au tournant ou à la rivière, vous aurez un full, mais pas le max.

Pourtant, on trouve deux cartes basses, un 7 et un 6 sur le flop. Quiconque ayant A-2, A-3 et sans doute A-4 ou 2-3 aura tendance à rester dans le pot en espérant voir une carte basse comme 8, 5, 4, 3, 2 ou As au tournant ou à la rivière.

Au même moment, vous voulez éviter de voir ces cartes au tournant ou à la rivière parce qu'elles vous priveront de la moitié du pot. Vous devez aussi craindre deux cartes hautes qui ouvriront la possibilité de suites plus hautes pour vos adversaires. Pour éviter une main basse, il faut que les deux cartes finales soient un 9, 10, J, D ou R (pas un As car c'est aussi une carte basse). Alternativement, un 7 ou un 2 ferait une paire avec le tableau et ne compterait pas pour des mains basses mais cela ouvrirait des possibilités de full au détriment de votre suite.

Dans l'exemple ci-dessus, un K et un J sont tombés pour compléter le tableau. Il n'y a pas de main basse possible mais votre meilleure main est une suite Valet-haut. Si un joueur a AQ ou Q9, il vous bat. D'autre part, si une ou deux cartes basses étaient tombées, vous auriez perdu la moitié du pot contre une main basse même si votre suite gagnait en haut.

Miser avec des mains comme 9-8-7-6, T-9-8-7, J-9-8-8 et 7-7-6-5 en Omaha Hi/Lo Split vous laissera entre le marteau et l'enclume où votre espérance maximale est de gagner la moitié du pot. Cela va à l'encontre du principe de viser le pot entier qui est votre but ultime si vous voulez tirer un maximum de profit en Omaha Hi/Lo Split.

Règles d'or pour vos mains

Des mains comme celles que j'ai décrites plus haut peuvent être qualifiées de mains de départ en Omaha High mais pas en Omaha Hi/Lo Split. Un joueur expérimenté de poker online m'a même dit que des mains de départ en Omaha Hi/Lo Split contenant un seul 9 devraient être jetées car un 9 est la plus faible des cartes hautes qui ne compte pas pour une main basse. Par conséquent, avec un 9 dans vos cartes fermées, vous n'utilisez qu'un maximum de trois cartes utiles et c'est déjà une bonne raison pour se coucher, sauf si vous avez des cartes premium comme A-A-2 avec votre 9.

Se coucher avec un 9 est une règle d'or qui peut au moins servir de guide dans votre prise de décision et instiller de la discipline, particulièrement dans un tournoi où une mauvaise décision de jouer une main marginale peut vous coûter votre siège.

Une autre règle, estimée par de nombreux professionnels est la suivante : si vous n'avez pas de cartes basses premium (généralement AA2, AA3, A23, A24, etc.), vous ne devriez entrer dans le pot que si vous avez une très forte main haute représentée par les quatre cartes. Ces mains sont les mains hautes premium en Omaha comme A-A-K-K, A-A-K-Q, K-K-Q-J, K-Q-J-10, et ainsi de suite. Vous devez vous conforter dans l'idée que ces mains auront toutes une bonne chance de faire des mains max si les cartes du tableau montrent au moins trois cartes supérieures ou égales à 9, empêchant ainsi une main basse de gagner.

Comme toujours, le joueur prudent cherche à remporter le pot soit en prenant le pot entier avec une main haute (sans main basse qualifiée), soit en ayant la main basse max et une bonne chance d'avoir aussi la main haute. Cela ne peut être réalisé qu'en ayant des cartes comme A-A-2-3, A-A-K-2, A-2-3-4.

Conclusion

L'existence de deux demi-pots en Omaha Hi/Lo Split complique le jugement de valeur. Soudain, une main haute de qualité avec des cartes de valeur moyenne devient considérablement marginale. Prendre seulement la moitié du pot n'est pas un moyen rapide de gagner de l'argent en Omaha Hi/Lo Split. Trop de joueurs entrent dans le pot seulement dans cette attente mais, finalement, ces joueurs gonflent la taille du pot pour le moment où vous surgirez avec un monstre et raflerez la mise.

Si vous ne le saviez pas encore, Le Omaha Hi/Lo Split est un jeu d'attente, qui doit être joué de façon serrée, donc ne vous faites pas attraper dans le « No-Man's Land » avec une collection de cartes médiocres !

NDR : découvrez le Omaha avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?