EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie Omaha Poker (X) – Révisions et Entrainement # 2

Stratégie Omaha Poker (X) – Révisions et Entrainement # 2 0001

Lors du dernier article de cette série consacrée au poker Omaha, j'ai décidé d'enregistrer les mains d'une partie online de Omaha High à une table en « limit » et à un faible niveau (0.5$/1$) pour tester les points de stratégie dont j'avais parlé et observer comment les mains se développent en pratique. Etant restreint par la longueur de l'article, j'étais seulement à la moitié d'une courte session. Les cartes n'avaient pas été très inspirantes et j'avais jeté la plupart d'entre elles avant le flop. Malgré tout, j'avais remporté deux pots et cela m'avait permis de faire un profit de 5$ après 19 mains. Cette semaine, je finis cette session.

De meilleures cartes croupier !

Je suis au milieu d'une partie online de Omaha High (0.5/1$) en « fixed limit » sur Party Poker à une table de 10 joueurs. Patience est le nom qu'il faudrait donner à cette partie car vous ne gagnerez pas d'argent en payant à l'aveuglette pour voir le flop à chaque fois avec vos quatre cartes.

Après 19 mains, mes 100$ étaient passés à 105$. Si j'avais commencé avec 30$, j'aurais maintenant 35$. Cela semble être mieux mais le profit est toujours de 5$ quoi qu'il en soit. La taille de votre tapis n'est pas critique à une table de poker en « fixed limit », à l'inverse des parties en « pot » ou en « no-limit ».

Je suis au milieu d'une partie online de Omaha High (0.5/1$) en « fixed limit » sur Party Poker à une table de 10 joueurs. Patience est le nom qu'il faudrait donner à cette partie car vous ne gagnerez pas d'argent en payant à l'aveuglette pour voir le flop à chaque fois avec vos quatre cartes.

Après 19 mains, mes 100$ étaient passés à 105$. Si j'avais commencé avec 30$, j'aurais maintenant 35$. Cela semble être mieux mais le profit est toujours de 5$ quoi qu'il en soit. La taille de votre tapis n'est pas critique à une table de poker en « fixed limit », à l'inverse des parties en « pot » ou en « no-limit ».

Je suis au milieu d'une partie online de Omaha High (0.5/1$) en « fixed limit » sur Party Poker à une table de 10 joueurs. Patience est le nom qu'il faudrait donner à cette partie car vous ne gagnerez pas d'argent en payant à l'aveuglette pour voir le flop à chaque fois avec vos quatre cartes.

Après 19 mains, mes 100$ étaient passés à 105$. Si j'avais commencé avec 30$, j'aurais maintenant 35$. Cela semble être mieux mais le profit est toujours de 5$ quoi qu'il en soit. La taille de votre tapis n'est pas critique à une table de poker en « fixed limit », à l'inverse des parties en « pot » ou en « no-limit ».

Main 20 : Je reçois 9♥ Q♦ K♣ 8♥. Il y a une possibilité de suites mais qui dépend d'un Valet et d'un 10. Il y aussi un « suited connector ». Je suis en espérant voir un flop pour pas cher. Le flop donne A♣ 5♥ 7♥. Cela me donne un tirage quinte flush par le ventre mais un autre cœur me donnerait uniquement une faible couleur, donc je dois y aller doucement. Il n'y a pas vraiment beaucoup de quoi faire ici, donc je suis. Le tournant est une K♥ qui me donne une couleur. Je peux toujours perdre contre un joueur qui a deux cœurs avec l'un d'entre eux étant 10♥, J♥, Q♥ ou A♥ (sauf si le 6♥ tombe sur la rivière !). Une position précoce a misé avant moi, ce qui est de mauvaise augure, mais je suis. Nous sommes en face à face et la rivière donne le 6♣. Cela fait ma suite mais ca ne m'aide pas maintenant. Mon adversaire mise avec confiance et je suis. En effet il montre l'A♥ et deux autres cœurs. J'aurais pu me coucher mais pour 1$ de plus j'étais content de m'assurer que mon ami ne misait pas avec deux petites cartes. C'est la que le Omaha « limit » diffère autant du « pot limit ». Je n'aurais pas de problème à me coucher, probablement au tournant, si une mise du pot était survenue. La valeur de la mise est cruciale.

Main 21 : 2♥ 8♠ 4♥ K♦. Je me couche avec ça.

Main 22 : Position précoce 9♦ J♦ 2♥ A♣. Un soupçon de potentiel mais le 2♥ est sans mérite et réduit mes possibilités. Je me couche.

C'est le bon moment pour réfléchir ! Apres avoir jeter cette main, le flop a donné 10♦ 4♥ 3♣ qui m'aurait donné uniquement une petite amélioration. Le tournant était un 8♦ et la rivière un 7♦. Vous le croyez ? J'aurais fait une quinte flush ! C'est le genre de chose qui poussent les joueurs à voir un flop et à continuer à miser pour des cartes espérées. Les « odds » d'une telle main sont astronomiques donc ne continuez pas à vous enfoncer car, tout comme les anciens chercheurs d'or, vous finirez dans l'équivalent au poker « d'un squelette porté par sa pelle ». Continuons et oublions cela.

Main 23 : 8♣ 7♦ 2♦ 4♠. Je me couche.

Main 24 : « Under the gun ». J♦ 10♠ A♠ 10♥. Une main qui est plutôt bien ici. Je décide de relancer et j'espère retirer quelques mains à tirages de la bataille avant le flop. J'ai encore cinq suiveurs donc le pot est déjà à 6$. Le flop donne 6♥ 7♦ 9♣. Pas le meilleur car j'ai maintenant besoin d'un 8 pour faire une suite mais j'ai une paire supérieure moyenne. Je mise et j'ai deux suiveurs suivis d'un relanceur. C'est aussi suivi avant moi donc je décide de jouer de façon sure et je me couche. Mes cotes ne sont pas bonnes malgré le pot étant donné qu'il est probable qu'un joueur ait déjà fait une suite. Le tournant a donné un 4♦ et la rivière un 2♠. J'aurais été sèchement battu si j'étais resté dans le coup. Le premier relanceur a pris le pot.

Main 25 : Grosse blind. Q♣ 7♣ 5♥ K♦. Je me couche s'il y a une relance. C'est juste suivi par sept joueurs donc je « check ». Flop 4♣ 9♥ 7♠. Je « check » comme tout le monde, donc j'obtiens une autre carte gratuite. Le tournant est un 2♣, me donnant un tirage couleur à la Dame. Je « check » encore et cette fois il y a deux miseurs. Le pot est à 6$ et cela me coutera 1$ pour voir la rivière. Cela vaut probablement le coup. La rivière donne un 5♠ me donnant une main faible avec deux paires. Je ne l'aime pas car il y a beaucoup de possibilités pour un joueur d'avoir fait une suite avec un tableau tel 97542. Je « check » et un joueur mise. Je décide de le voir pour 1$ et il montre 86 pour la suite max au 9.

Main 26 : Petite blind. K♣ J♦ J♥ 2♠. Une fois de plus j'ai les quatre couleurs et un 2 dans une main à moitié bonne sans cela. Je devrais certainement me coucher mais je peux aller voir pour la moitié d'un call à la petite blind car pour le moment il n'y a pas de relances. J'ai besoin d'un bon flop étant dans la position désavantageuse de premièr miseur. Le flop donne 3♥ 7♠ 4♣. Pas d'aide donc je fais parole et le joueur d'après mise. Je me couche. Le tournant donne un 2 et l'abatage révèle une suite au 6 battant une suite au 5. Cela démontre encore une fois que vous devez toujours avoir peur du max en Omaha.

Main 27 : Au bouton mais j'ai A♠ Q♦ 2♥ 7♣. Je me couche.

Main 28 : 8♣ 7♠ 2♠ A♠. Trois piques en main n'est pas une très bonne chose lorsque la couleur max est ma seule raison de rester. Malgré cela, je décide de voir le flop parce que je suis en bonne position au « cutoff » (juste avant le bouton). Le flop est 10♦ A♦ 6♠ qui me donne une « top pair », un tirage suite par le ventre et une possible couleur max « back door ». Tout le monde fais parole autour de moi donc je mise 0.5$. Le bouton et quatre autres joueurs suivent. Le tournant est 7♦. Cela pourrait donner à un joueur une couleur mais me donne aussi deux paires, As haut, avec quatre « outs » pour le full. Tout le monde « check » donc il n'y a peut être pas de couleur. La rivière est Q♣ et un joueur mise. Peut être une suite max mais je décide d'aller voir pour 1$. Il avait en effet KJ.

Main 29 : 3♥ 3♠ 2♣ 9♦. Encore des poubelles. Je me couche.

Main 30 : 6♦ 6♠ 8♣ J♦. Rien de bien donc je me couche.

Main 31 : A♣ K♥ 2♦ 2♣. Il y a des cartes pour une couleur max et une suite mais juste une petite paire a part cela. Je décide que AK n'est pas une assez bonne raison pour rester étant donné que j'ai besoin de voir beaucoup de cartes hautes ou de trèfles au flop pour continuer. Un « tight fold », un coup très serré. Mon choix se justifie quand le flop arrive 5♦ 5♠ 10♦. Il a été gagné par un joueur ayant fait un carré de 5.

Main 32 : 10♣ 7♦ 2♣ 2♠. Poubelle, jetée.

Main 33 : 5♦ 6♣ 9♦ 4♣. Un petit potentiel de suite mais un peu léger avec un trou du côté haut ce qui n'est pas bon. C'est doublement assorti pour une petite couleur en back up mais si un 8 et un 7 devait tomber et aider à faire une suite je serai à la merci de suites plus hautes. Je suis aussi en position précoce donc je jette. Bien sûr le flop montre 7♣ 8♣ 2♥ ! C'est un tirage pour de nombreuses suites et couleurs y compris une possible quinte flush. Dans ce cas, 2♣ 2♦ ont complété le tableau et j'aurais été battu à la fois par une plus haute couleur et par un full.

Main 34 : 6♦ 8♣ 2♠ K♥. Je me couche.

Main 35 : Grosse blind. 2♦ 9♦ 7♦ A♣. Je « check » les « flat calls ». Le flop est J♦ 6♣ 3♦ pour un modeste tirage couleur mais pas grand chose de plus à noter. Un carreau est déjà mort dans ma main et je ne serai probablement pas favori si un autre joueur avait deux carreaux. Je fais parole et il y a trois mises, mais je décide de suivre pour pas cher ; 0.5$. Le tournant est un 6♦ pour la couleur mais cela fait aussi une paire avec le tableau ce qui est dangereux. Je « check » et le premier miseur mise à nouveau. C'est de mauvaise augure car il n'a pas peur des carreaux. Un autre « call » arrive donc je décide de me coucher. Le 10♠ complète le tableau et le premier miseur montre une paire de Valet pour le full max.

Main 36 : Petite blind. J♣ A♣ A♦ 9♥. C'est un peu mieux ! AA est toujours bienvenu mais j'aime avoir du soutien aussi. Ici nous avons un As assorti et la possibilité d'une suite max. Le 9 est un peu bancale mais il pourrait aider le J pour une plus petite suite. « Flat call » autour de moi donc je les relance à 1$. A partir de maintenant je serai le premier à miser donc je veux être sûr de ma main et éliminer les « limpers » de l'équation. Pourtant, six joueurs me suivent pour gonfler le pot donc je veux de bonnes cartes désormais. Le flop arrive 2♣ 5♦ 6♣ me donnant un tirage couleur max. Je devrais probablement miser mais je décide de faire parole, en attendant une mise d'un autre joueur. Mais tout le monde « check ». Le tournant est un 3♣ complétant ma couleur max. J'espère qu'il aura permis à quelqu'un de faire une couleur ou une suite mais je ne veux pas voir une carte du tableau doublée sur la rivière. Je « check » recherchant de l'action. Mais non, tout le monde fait de même et la rivière est un 4♦. Je mise sachant que j'ai gagné sauf si un joueur a 5♣ 4♣ pour la quinte flush ! Une personne relance après moi, les autres se couchent. Je sur-relance et il suit. Je suis serein car il ne m'a pas sur-relancé. Je prends le pot de 12.25$. J'aurais certainement dû miser sur le flop ou le tournant, j'en aurais tiré profit, mais bon la sagesse après coup…c'est une chose merveilleuse !

Je décide d'arrêter et je finis avec un gain faramineux de + 2.75$ ! Bon…c'est tout de même un profit, non ?

Conclusion

Cela a été un bon entraînement en discipline. Mes cartes étaient faibles en général et je n'ai pas eu beaucoup d'aide du peu de flops que j'ai vu. La leçon qu'il faut en tirer est que vous devez être durs avec vous-mêmes pour aller voir les flops et encore plus lorsque les cartes offrent une petite chance de succès. J'espère que les mains que j'ai jouées montrent les problèmes auxquels vous devez faire face systématiquement en Omaha. C'est un jeu très différent du Texas Hold'Em car il est bien plus facile en Omaha de vous voir faire une bonne main et rester dans le pot. Le corollaire est que vos adversaires ont les mêmes opportunités. Soyez prudent et ne sur-évaluez pas votre main.

Pendant cette partie et lorsque la table était pleine, presque tous les tours ont vu six, sept ou huit joueurs payer pour voir le flop. Ils vont tous suivre sans sourciller. Quelques uns se coucheront face à une relance mais pour la plupart, le prix à payer pour voir un flop est comme un « ante » obligatoire. Evitez toujours d'avoir cette attitude. Ne payez pas plus en « antes » que vous ne devez. Attendez d'avoir le maximum d'opportunités, quand vos cartes fermées offrent plusieurs options pour faire une main. Quand cela se produit, vous aurez un beau pot pour vous enflammer.

La semaine prochaine, je jouerai une session de Omaha Hi/Lo Split et j'étudierai les problèmes de cette version.

NDR: Jouez au Omaha avec le champion du monde Jamie Gold sur Bodog Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?