WSOP 2018
2018 World Series of Poker

Poker : Mes résolutions pour la nouvelle année

My New Year's Poker Resolutions
Partagez moi
  • "Je veux dédier plus de mon temps à l'étude du poker et moins jouer". Etre joueur de poker, c'est être aussi son propre coach...

L'année qui arrive doit être celle où je vais dédier plus de mon temps à étudier le poker et moins à la pratique.

Etant donné que j'ai structuré ma vie pour ne pas avoir à gagner beaucoup d'argent, je pense que je devrais utiliser cette opportunité pour prendre des temps de pause et améliorer mon poker d'une manière que ceux qui doivent travailler ne peuvent pas se permettre. La raison première qui me pousse à étudier plus le jeu de poker est simple : Je crois que je fais actuellement des erreurs qui entravent ma progression.

Je décide donc de consacrer plus de temps à une pratique ciblée afin de créer un plan de jeu dynamique par défaut. Je décide de me concentrer pour mettre en oeuvre rapidement ce plan de jeu. Je décide de plus développer mes lectures des autres et des situations pendant le jeu. Enfin, je décide de faire les ajustements nécessaires après une session... dans le but de préparer la suivante.

Jouer en pilote automatique c'est terminé ! Voila les raisons pour lesquelles j'ai choisi ces résolutions "poker" pour la nouvelle année.

1. Mettre en place un plan de jeu

La raison principale qui me pousse à suivre un plan de jeu par défaut est simple, je joue souvent des tournois online. En temps normal, je joue au moins 6 tables en même temps. Avoir un plan de jeu clair m'empêche de porter ma concentration sur une seule et unique table, c'est une gymnastique globale pour collecter le plus d'informations possibles.

Bien sûr, je peux m'attarder sur une table mais je pense que la plupart d'entre nous sous-estime l'importance des informations à glaner dans les mains non jouées. Les outils comme le HUD peuvent aider mais ils n'aident pas à cerner le joueur en train de craquer ou les textures des boards qu'un joueur a décidé de continuation bet à 100%.

La plupart de ces informations, qui sont encore plus visibles lorsque nous ne sommes pas dans une main, devraient plus guider notre manière de jouer que ce qui arrive dans les mains que nous disputons. Les tendances qui se développent à la table sur les 10-20 dernières mains amènent à des décisions probablement meilleures que l'instantané que nous avons au moment ou nous découvrons enfin une main jouable, ce moment ou nous commençons à faire attention.

Mon but en 2018 c'est donc d'avoir un plan de jeu qui va me permettre d'avoir des décisions faciles quand je joue une main... cela pour pouvoir être encore plus concentré sur les mains que je folde et donc les actions de mes adversaires.

2. Se concentrer pour exécuter le plan de jeu et développer ses reads pendant la partie

L'année qui arrive doit être l'occasion pour moi de me concentrer sur le fait de suivre mon plan... sans me préoccuper des résultats.

Dans le passé, il pouvait se passer un truc à la table me poussant à jouer comme si je n'avais jamais étudié le poker de ma vie. J'avais des fois l'impression qu'un joueur me visait et j'avais plus tendance à réagir en fonction de mes émotions plutôt qu'en me basant sur des considérations mathématiques ou théoriques. D'autres fois, c'est simplement l'ennui qui m'a poussé à jouer des mains que je ne jouent pas normalement...

Bien sûr, des fois il y a des adversaires qui me cherchent particulièrement, et d'autres fois je devrais jouer un éventail de mains plus large... mais ce n'est pas une raison pour jeter le bébé avec l'eau du bain. En clair, mon plan de jeu doit prendre en compte ces ajustements mais cela doit se baser sur des preuves et des observations rendant ces ajustements obligatoires.

Le problème avec ma concentration fluctuante, c'est que je ne peux pas voir ces preuves sur les cinq tables sur lesquelles je ne fais que folder... je dois donc avoir un plan de jeu dynamique et suivre l'action au maximum quand je ne suis pas dans le coup.

3. S'ajuster suite à une session en préparation de la suivante

Après me sessions, il faut absolument que je devienne plus assidu dans l'attention que je porte aux mains disputées. Ce travail de reprise est primordial pour voir si je respecte mon plan de jeu. L'utilisation de logiciels comme Flopzilla doit aussi me permettre de redéfinir mon plan si besoin est. Mon but c'est d'être sûr que mon plan est solide et de pouvoir le corriger s'il ne l'est pas. C'est un travail qui me permettra aussi d'avoir un avantage sur tout ceux qui négligent d'étudier.

Avec un logiciel de simulation comme Advanced Poker Trainer je peux revenir sur beaucoup plus de mains et de situations que si je jouais un tournoi, je dois utiliser ces outils pour préparer les parties à venir et m'assurer qu'il y a des joueurs plus faibles que moi à chaque table.

Conclusion

En 2018, je veux me penser comme deux personnes avec deux activités professionnelles séparées. Oui, je suis un joueur dont le travail est d'exécuter un plan de jeu... mais, plus important encore, je suis le coach dont le job est d'établir ce plan, évaluer son exécution et effectuer les ajustements en préparation des parties suivantes !

Et vous, quelles sont vos résolutions poker pour 2018 ?

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus