Donkbets : stratégie post-flop (Texas Poker No Limit)

Donkbets : stratégie post-flop (Texas Poker No Limit) 0001

Après la définition du donkbet, abordons ici la stratégie du donkbet pour reprendre l'initiative de l'action post-flop. Bien que l'on soit hors de position, cela permet de contrôler le pot tout en gagnant de l'information.

Donkbet avec une main acceptable

Au No Limit Hold'em, la taille des mises peut augmenter très rapidement, aussi, c'est toujours une bonne idée que d'avoir autant d'informations que possible sur ses adversaires.

L'avantage est qu'en général l'information est peu onéreuse sur les premières streets. De cette façon vous pouvez savoir rapidement si votre main est battue. L'une des façons d'y parvenir est le donkbet.

Un donkbet dans un pot multi-way (qui compte trois joueurs ou plus) va souvent pousser les autres joueurs à jouer de façon simple et directe, vous donnant davantage d'informations dès le début de la main. Si vous relancez un continuation bet avec top paire, souvent vous ne saurez si le flop a aidé votre adversaire et, s'il l'a aidé, quelle est la force de sa main. Cette information vous aide à économiser de l'argent sur les tours d'enchères ultérieurs en passant face à une mise trop importante ou en faisant une mise de valorisation sur la river quand vous avez une main assez forte relativement à la range adverse.

Exemple :
$100.00 USD NL Texas Hold'em
Joueur 1: $98.50 USD
Joueur 2: $95.00 USD
Joueur 3: $123.00 USD
Joueur 4: $67.55 USD
Joueur 5: $104.20 USD
Joueur 6: $102.10 USD HERO
Joueur 5 is small blind [$0.50 USD].
Joueur 6 (HERO) is big blind [$1.00 USD].
** PREFLOP **
Joueur 1: Raise $3.00
Joueur 2: Fold
Joueur 3: Call $3.00
Joueur 4: Call $3.00
Joueur 5: Fold
HERO : {9-Hearts} {10-Hearts} Call $3.00
** FLOP **
{10-Diamonds} {5-Hearts} {2-Diamonds}

Pré-flop nous avons une main décente et nous avons suivi une relance hors de position. Il y a déjà beaucoup d'argent dans le pot. Nous touchons une top paire sur le flop, mais avec un kicker faible et devant faire face à un tirage couleur. En faisant un donkbet dans cette situation, si quelqu'un fait une sur-relance, cela signifie qu'il a floppé un monstre ou un très bon tirage. Vous mise sera souvent respectée ici. Si vous êtes relancé, ce n'est pas grave, puisque vous saurez immédiatement que votre main n'est pas assez bonne. Ce qui arrive alors est que le relanceur initial est obligé de dévoiler la force de sa main en choisissant de fold, call ou raise. Les chances que l'un des deux autres joueurs ayant suivis pré-flop ait une grosse main est assez faible puisqu'ils n'ont pas relancé pré-flop.

Bien sûr, il est toujours possible qu'ils aient amélioré sur le flop. Le résultat est que vous saurez immédiatement s'il ont une main légitime et s'ils veulent continuer à jouer dans ce pot.

Hormis le tirage couleur, il n'y a pas d'autres tirages ici. Il n'y a pas beaucoup de combo-draws (tirages monstres à 12 outs ou plus) possibles sur ce flop, il y a donc peu de chances que vous soyez relancé par un gros tirage. En prenant l'initiative de la mise ici, vous montrez de la force et représentez une main plus forte qu'elle ne l'est vraiment. Le résultat, ajouté au fait que ce soit un pot multiway, est que vous n'aurez que très rarement à faire face à une tentative de bluff vous obligeant éventuellement à jeter la meilleure main. Si vous êtes suivi, vous serez souvent face à une main faite plus faible ou un tirage.

Le relanceur initiale passe et un joueur suit. Comme expliqué ci-dessus, ces joueurs ont souvent une main faite faible ou un tirage couleur. Le turn est le {7-Hearts}, qui nous donne un tirage couleur backdoor, et notre top paire et toujours bonne. Un tirage suite est possible, mais improbable, avec 6-4. Le plus probable est qu'il ait sous-joué un brelan, ou suivi une relance sur le flop avec 77. La majeure partie de sa range est toujours un tirage couleur, c'est pourquoi vous voulez valorisez votre main.

La river est le {7-Clubs}, une très bonne carte. Aucun draw n'est complété et ce que vous avez le plus un craindre est un tirage couleur avec un 7. Une meilleure main aurait probablement relancé le flop ou la turn, il n'y a donc pas de raisons de croire que vous n'avez pas la meilleure main ici. La meilleure ligne ici est sans de check-call. Pour beaucoup de «Villains», un donkbet est synonyme de faiblesse, certains croient qu'il s'agit toujours d'un tirage. Votre adversaire ne va quasiment jamais faire une mise de valorisation avec une top paire. Il est plus probable que notre adversaire va tenter un bluff avec son tirage raté, ce qui est le cas dans cet exemple.

L'avantage du donkbet ici est que vous prenez le contrôle de la main et le garder jusqu'au bout. Si vous aviez checké et que les autres joueurs checkent aussi jusqu'au bouton, celui-ci va souvent miser avec KQs. Souvent vous suivrez et vous retrouverez dans une situation inconfortable. Vous avez une main marginale et deux joueurs à parler après vous. Si vous choisissez de suivre une mise sur le flop, vous devrez souvent faire face à une seconde mise sur le turn. Puis sur la river. Allez-vous suivre ces grosses mises avec votre faible top paire alors que votre adversaire peut aussi bien avoir un monstre que rien du tout ? En faisant un donkbet, vous obtenez beaucoup d'informations tôt, ce qui peut vous aider à jouer le reste de la main.

Donkbet avec une main marginale + un tirage

Supposons une main où nous avons la seconde paire du flop accompagnée d'un tirage couleur contre deux joueurs très loose et très agressifs. Avec un donkbet, nous prenons l'initiative de la main et nous pouvons décider de la hauteur de la mise. D'abord, nous avons la possibilité de remporter le pot tout de suite, mais souvent un adversaire loose va suivre au moins une street. Le fait qu'ils suivent permet de réduire leur range, une main forte va souvent relancer ici alors qu'un tirage ou une main faite faible va se contenter de suivre. Vous verrez souvent votre adversaire suivre facilement une mise sur flop et passer face une seconde mise turn.

Sur le turn, nous touchons double paire. Si notre adversaire a une main légitime, la taille de la mise ne fera pas grande différence. Mais maintenant nous voulons rentabiliser notre main, puisque la plupart du temps, nous sommes favoris ici. Une main comme 7-9 est improbable, mais il y a beaucoup d'autres tirages sur le board et nous ne voulons pas de cartes gratuites. De plus, un gros bet ici passera souvent pour une tentative de vol du pot.

Aussi vous misez le pot. Les joueurs avec un tirage passeront régulièrement, les mains fortes comme un brelan sous-joué et les suites vont relancer et les over-paires auront tendances à suivre. La river complète notre full, nous valorisons en envoyant all-in et nous sommes suivies par les Dames.

La question est de savoir si nous aurions réussi à miser tout notre argent dans le pot si nous avions seulement check-call ou check-raise. Un des avantages du donkbet est que la plupart des joueurs vous perçoivent comme faible et ne croient pas vos mises. De plus, le donkbet vous permet de choisir la taille des relances.

Des joueurs particulièrement agressifs ne respecteront pas les donkbets et suivront parfois trois bets sur trois streets. De ce fait, vous pouvez à l'occasion faire un donkbet avec une double paire ou un brelan en tête-à-tête, voir votre adversaire relancer et faire une sur-relance, gagnant ainsi davantage que l'habituel continuation bet.

L'expérience nous apprend que nous serons suivi au moins une fois par les joueurs agressifs. Tirez en profit en ajoutant le donkbet à votre arsenal.

Tournois Gratuits PokerNews

> Utilisez les liens Pokernews pour créer votre compte sur Winner Poker et pourrez participer aux freerolls de 6000$ et 10.000$ les 25 mai et 6 juin 2010, exclusivement réservés aux joueurs inscrits via PokerNews.
> Les Freerolls Pokernews pour ramasser du cash en exclusivité.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus