A quel moment explose la bulle : les effets des nouvelles structures des WSOP

When the Bubble Burst: Tracking the Effect of 2015 WSOP Structure Changes

Il y a quelques jours l'organisation des WSOP a modifié les structures des events à petits buy-ins pour répondre aux attentes des joueurs qui trouvaient ceux-ci trop longs. Parmi les reproches les plus fréquents, le temps nécessaire pour atteindre l'argent estimé vraiment trop important. PokerNews a donc voulu voir si les changements liés aux modifications de structure et de tapis de départ avaient considérablement impacté le déroulement des tournois.

Les tapis de départ de la majorité des tournois des WSOP 2015 sont passés de 3 fois à 5 fois le buy-in. Jusqu'alors pour un buy-in de 1 500$, les joueurs recevaient 4 500, cette année ils se retrouvent avec 7 500. Malgré quelques ajustements au niveau de la structure, les joueurs ont eu l'impression que les tournois duraient beaucoup plus longtemps avec ces tapis augmentés.

Quelles ont été les différences en réalité ? Les graphiques ci-dessous comparent le temps qu'il a fallu pour que la bulle explose dans les mêmes tournois en 2014 et 2015, excluant logiquement les tournois introduits pour la première fois cette année comme le Colossus, ainsi que les events ayant des niveaux inférieurs à 60 minutes.

Les tournois 2014 apparaissent en vert, ceux de 2015 en rouge. Les niveaux joués lors du Day 1 sont grisés. Dans la majorité des cas, la bulle est atteinte durant un niveau partiellement réduit en fonction du temps joué durant celui-ci.

Dans certains tournois, le changement n'est pas significatif, mais les différences sont particulièrement notables dans les jeux en Limit avec une durée moyenne pour atteindre la bulle plus élevée de trois heures. Il est en effet compréhensible que l'augmentation importante du temps nécessaire lors du day 2 ait pu poser des problèmes dans les calendriers de nombreux joueurs.

Il y a quelques jours, les WSOP ont pris la décision de changer les structures des events à petit buy-in après avoir obtenu l'accord du Nevada Gaming Control Board. Quatre tournois ont vu leur structure modifier, le dernier concerné étant l'event #65, le 1 500$ Stud Hi-Low.

A quel moment explose la bulle : les effets des nouvelles structures des WSOP 101
Remko Rinkema, rescapé du Day 1 dans l'Event #39

Pour les pros, mais aussi les autres, une des conséquences négatives de la durée allongée des Days 2 a été de ne pas pouvoir s'inscrire à d'autres tournois - ceci même si les WSOP avaient étendu le délai de late registration de nombreux events en complément de l'augmentation des tapis de départ.

Une des raisons ayant poussé l'organisation des WSOP à modifier les structures fut de satisfaire les joueurs ; mais le fait que de nombreux joueurs soient fatigués après de longs days 2 et en conséquence ne s'enregistrent pas à un autre tournoi le jour même a sensiblement affecté la taille des fields, provoquant la réaction des WSOP.

Sans parler d'éventuels burnouts guettant les joueurs professionnels après des semaines de chasse aux bracelets durant l'été. Les modifications de dernière minute ont vraisemblablement allégé quelque peu les cadences de certains.

Parfois le mieux peut être l'ennemi du bien...

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus