Poker online chez Loto-Québec : les réactions

Le Québec autorise le poker online

Ah, le Québec ! Ses fleuves, ses lacs, son été indien, ses chanteuses à voix et... son poker online!

« Étonnant, cocasse et quand même un peu troublant » pour l’économiste québécois Pierre Duhamel ou juste une « question de temps » pour Yves Boisvert dans ‘La Presse’? L’autorisation donnée à Loto-Québec de lancer le premier site de jeux en ligne dans la province francophone du Canada agite les médias et suscite de nombreuses réactions contradictoires.

Loto-Québec seule en charge de légaliser le poker online

Ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand a mis en avant les nombreux pays (et cinq provinces canadiennes) qui ont choisi la voie de la légalisation pour trois raisons majeures : combattre les l’offre illégale de jeux d’argent sur internet d’une part, maîtriser les problèmes d’addiction au jeu d’autre part, sans oublier de faire rentrer quelques deniers dans les coffres de l’état grâce à la taxation des revenus générés.

Cependant, contrairement aux pays cités en exemple qui ont décidé d'ouvrir le marché à la concurrence, le gouvernement québécois va attribuer le marché des jeux en ligne à la seule société des loteries du Québec plus connue sous le nom de Loto Québec, l’équivalent outre-atlantique de la Française des Jeux.

Monopole d’état depuis 1969 et donc plus à même de suivre le cahier des charges imposé par les autorités selon le ministre, « Loto-Québec veillera à ce que l'offre de jeu en ligne soit intègre et sécuritaire. Elle prendra également les mesures nécessaires pour que la lutte contre la dépendance au jeu demeure une priorité » a notamment souligné Mr Bachand.

Loto-Québec et le gouvernement face aux critiques

Des voix s’élèvent déjà sur la responsabilité sociale de Loto-Québec dont certains considèrent que les promesses sur la politique de protection des joueurs ne seront pas tenes. Pour plusieurs syndicats de croupiers dont ceux de Montréal et Mont-Tremblant,« avec des sites légaux sur internet, le gouvernement va augmenter le nombre de joueurs, mais ceux-ci seront isolés, laissés à eux-mêmes », déplore ainsi Louis-Philippe Tremblay, président du syndicat du Casino de Montréal.

Pour Pauline Marois, chef du Parti Québécois (PQ), « on banalise le poker alors que la maladie du jeu est responsable de plusieurs drames personnels». Marois s’étonne aussi le Dr Richard Lessard, directeur de l’Agence de santé et des services sociaux de Montréal, n’ait pas été consulté dans ce dossier. Ce dernier n’a pas manqué de s’étonner à son tour, s’affirmant « particulièrement préoccupé par l'incidence qu'aura cette nouvelle offre de jeu sur la clientèle des jeunes adultes qui, par ailleurs, est celle directement visée par Loto-Québec avec cette annonce ».

Alain Dubois, président et porte-parole de la Coalition Enjeu et spécialiste du jeu pathologique, considère quant à lui cette annonce comme une «très mauvaise nouvelle» et que l'entrée des jeux en ligne dans les maisons deviendra un «problème de santé publique».

$50 millions de revenus d'ici 2012 selon le ministre

Poker online chez Loto-Québec : les réactions 101

Pour les nombreux amateurs de poker du Québec, tout ces reproches ne sont que de vieilles rengaines politiciennes qui ne tiennent pas compte du fait que les Québécois jouent en ligne, notamment au poker, que ce dernier soit autorisé ou pas. L’agence canadienne IGC (Interactive Gaming Council) pour sa part« applaudit la décision du gouvernement du Québec de reconnaître la légitimité de certains jeux en ligne ainsi que les bénéfices économiques qui peuvent en découler et être réinjectés dans les communautés ».

Le secteurs des jeux en ligne a connu une croissance de 30% au Canada depuis 2003, la plupart des analystes s’accordant pour prévoir un chiffre d’afffaires global de plus d’1 milliard de dollars d’ici 2012.

Dans la seule province du Québec, les transactions liées au jeu en ligne sur des sites ‘illégaux’ ont représenté un montant de 80 millions de dollars et Mr Bachand compte pour sa part sur « 50 millions de dollars pour le Québec » à cette même date de 2012. « Je crois que ce sera un moyen efficace de contrer l’économie souterraine des jeux en ligne » a souligné le ministre, ajoutant avec un clin d’œil : « j’espère que les Québécois sont de bons joueurs de poker ».

Peut-être une référence au plus célèbre joueur de poker québécois, le richissime Guy LaLiberté (fondateur du Cirque du Soleil) qui est aussi connu pour être le plus gros perdant dans le monde du poker, qu’il soit live ou… online.

Télécharger Titan Poker : Packages WSOP + 50$ gratuits

Question : comment gagner 50$ gratuitement sur la salle de poker francophone Titan Poker sans même jouer et en profiter pour décrocher un package pour les WSOP 2010? Réponse : Télécharger Titan Poker sur le site Pokernews.

En ce Moment sur Pokernews

> Freeroll Betfred Poker 2000$ (inscription avant 8 février)
> Casino Antibes : tournoi de poker Deepstack en direct live fin février 2010
> Les Freerolls Pokernews pour ramasser du cash en exclusivité.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus