Poker ".eu" : La réunion des régulateurs européens vue de l'intérieur

Poker ".eu" : La réunion des régulateurs européens vue de l'intérieur

Bien que le sujet n'ait été mentionné ni dans lecommuniqué publié par le régulateur italien, l'AAMS (Agenzia delle Dogane e dei Monopoli), ni dans celui publié par l'ARJEL, la question du partage des liquidité pour le poker en ligne a bien été abordée lors de la 4ème réunion informelle des régulateurs européens qui s'est tenue à Rome les 16 et 17 janvier 2014.

Le club fermé des régulateurs européens

Giovanni Carboni, l'un des consultants du secteur des jeux les plus réputés d'Italie à donné à PokerNews une vue exclusive de ce qui s'est déroulé derrière les portes closes, alors qu'il était invité en tant que représentant de l'un des opérateurs leader d'Italie.

"Les régulateurs nationaux européens ont créé quelque-chose de similaire à club fermé et non-officiel où sont discutés aujourd'hui les importants changements législatifs pour l'avenir des jeux en ligne" explique Carboni. "Ces changements auront des conséquences importantes à la fois pour l'Union Européenne et les Etats-Unis".

"L'agenda officiel publié par l'AAMS comprend une large variété de problèmes, mais la nature très pragmatique de la réunion a conduit le groupe à discuter aussi d'autres chalenges et d'autres changements nécessaires à l'industrie" ajoute-il.

Selon Carboni, les points principaux de la réunion se sont concentrés sur le rôle et la responsabilité des opérateurs et sur les mesures à implémenter pour lutter contre les opérateurs non-agréés et des offres entrant en conflit avec les législations nationales.

"C'est la priorité numéro 1 pour Francesco Rodano – hôte de la réunion et directeur des jeux en ligne au sein du régulateur italien – alors que des pays comme l'Espagne ou le Royaume-Uni incluent le responsabilité des opérateurs dans leur législation, ce n'est pas le cas de l'Italie" explique Carboni. "Je crois que nous devrions nous attendre à de nouvelles mesures en Italie, fondées sur les bonnes pratiques des autres pays, tant pour les casinos en ligne que pour le poker en ligne".

Le partage des liquidités pour le poker en ligne

En connexion à ce problème, les régulateurs ont aussi discuté du partage des liquidités pour le poker en ligne, même si cela ne figurait pas sur l'agenda officiel" dit-il.

"Le partage des liquidités est d'une importance décisive pour revitaliser l'industrie du poker, en particulier dans le contexte d'un déclin important sur les marchés italiens et espagnols. Hélas, jusqu'à présent, les deux pays n'ont pas montré la détermination nécessaire pour que cela soit possible”.

Carboni, qui considère que la récente décision de l'Assemblée Nationale française de maintenir le cloisonnement est la raison de la démission deJean-François Vilotte à la tête de l'ARJEL, explique comment le partage des liquidités pourrait rapidement impliquer le Royaume-Uni.

"Au côtés de l'Italien Francesco Rodano et de l'Espagnol Carlos Hernandez Rivera, Jenny Williams chef exécutif de la commission des jeux britanniques (UK Gambling) a exprimé son attachement à la question du partage des liquidités".

"Le processus n'en est qu'à ses débuts et est loin d'être à un stade opérationnel" ajoute Carboni. "En ce moment, les différentes autorités étudient les diverses mesures nécessaires à cette fin. L'autorité du Royaume-Uni peut jouer un rôle clé dans cette phase, à la fois par la taille de son marché et pour son expérience acquise sur le .com".

Coopération et homogénéisation internationales

Comme lors des précédentes rencontres entre régulateurs, les auditions de Rome ont aussi abordé des sujets comme la protection des consommateurs, l'une des missions principales des régulateurs. Selon Carboni, "le fait que cette mesure soit débattue à l'échelle internationale est particulière bénéfique à l'Italie, alors que le jeu subit actuellement de fortes attaques venant de la société civile, des medias et des politiciens".

Carboni mentionne également comment "la coopération fait avancer vers une homogénéisation des exigences techniques des différents systèmes et à la rationalisation des processus bureaucratiques de d'autorisation et de permission. Aussi, des données comparables sur la performances des différents marchés des jeux en ligne seront publiées tous les six mois".

Giovanni Carboni Associé-Directeur du groupe de consulting Carboni&Partners et fondateur d l'European Gambling Lawyers and Advisors, un réseau de professionnels spécialisés dans les jeux, les marchés du jeux et de la régulation. Depuis 2005, il travaille comme consultant pour l'Autorité italienne des jeux.

PokerStars.fr : Bonus cash 20€ gratuits et Freeroll Flash Series

Poker ".eu" : La réunion des régulateurs européens vue de l'intérieur 101

Téléchargez Pokerstars avec le code marketing FRENCHPOKERNEWS aufreeroll Flash Series doté de 10 tickets de 150€. Utilisez le code BLUFF lors du premier dépôt sur la salle pour recevoir un bonus de 20€ en cash et cinq tickets Privilèges donnant accès à cinq tournois gratuits doté de 1.000€.

Name Surname
Giovanni Angioni
Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus