World Series of Poker Europe

Les 8 conseils de Fedor Holz pour progresser (Part II)

Fedor Holz
Partagez moi
  • Fedor Holz travaille son jeu en permanence, il dévoile quelques tips pour devenir un meilleur joueur de poker...

Dans la première partie, Fedor Holz nous a appris l'importance de bien s'entourer mais aussi d'apprendre à perdre, de bien gérer son capital poker et enfin de ne jamais s'arrêter de réfléchir

Dans son interview réalisée pour Skrill à son appartement de Vienne, le jeune allemand enchaîne les conseils et les tips. Nous avons continué à traduire cette mine d'or...

Les 4 tips de Fedor Holz pour progresser au poker (Part I)

5. Prenez soin de vous

Décider de ne pas boire pour votre partie hebdomadaire du samedi soir est un bon début mais ce n'est pas suffisant, surtout si vous avez décidé de faire du poker votre profession. "Je pense que le mental et la condition physique sont d'une importance cruciale. Prenez soin de vous, faites du sport, mangez bien", explique Fedor Holz.

Si votre niveau de poker est très bon, dites vous bien que vous n'êtes pas le seul : il y a de nombreux joueurs au même niveau que vous aux limites auxquelles vous jouez. La différence financière va se faire lorsque vous serez capable d'enchaîner les heures avec votre A-game... alors que les autres ne joueront plus que leur B-game voir pire.

Cherchez donc les composantes de votre vie sur lesquelles vous pouvez agir pour vous améliorer. En progressant à la marge et/ou personnellement au niveau du corps et de l'esprit, vous deviendrez un meilleur joueur.

"Le sommeil n'est pas considéré à sa juste valeur [...] C'est compliqué, ce n'est pas un challenge facile", jure Holz qui connaît l'influence de l'adrénaline d'un deep-run ou le décalage induit par la multiplication des sessions sur Internet lors d'un festival.

"Tu ne te couches jamais à la même heure, tu dois rester débout très tard des fois. Je ne compte plus les fois ou j'ai du veiller après 6 heures du matin pour jouer. Il y a une tonne de nuits où tu vas te coucher alors qu'il fait jour... et tu te réveilles très tard. Tu sens que tu as perdu une partie de la journée, mais, je me répète, tu es au courant dès le départ, il faut accepter ce mode de vie alternatif, cela fait partie de la carrière d'un joueur de poker", indique Holz.

"Le sommeil est donc super important. Mon conseil c'est toujours de dormir le plus possible et de ne pas mettre d'alarme. Mais il faut aussi faire l'effort. Ne restez pas au lit et faites quelque-chose. Dormez et quand vous vous sentez reposé, levez-vous et bougez", conseille Fedor.

6. Mettez votre ego de côté

Comme dans tous les jeux où la compétition est à l'honneur, l'ego est une énorme partie du jeu de poker. Si vous voulez gagner - une condition basique pour y arriver dans le poker - l'ego entre automatiquement en jeu. Cependant, le danger guette quand l'ego prend le dessus et conditionne vos décisions.

"L'ego est une grosse composante du jeu. Cela repose beaucoup sur les gains et les pertes... il faut dépasser son ego", explique Holz avant de préciser qu'il n'en est pas encore là. "Je m'entraîne en permanence pour me concentrer sur le jeu et ne pas me concentrer sur les autres joueurs ou des rivalités avec eux", ajoute le jeune homme.

Les 8 conseils de Fedor Holz pour progresser  (Part II) 101

7. Faire une véritable pause poker

Le poker est excitant, surtout quand cela se passe bien. Le tourbillon ne s'arrête jamais, il y a toujours une partie et l'activité peut donc devenir non-stop. Internet permet aussi de jouer en cash-game ou en MTT à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit... sans parler de la multiplication de l'offre live qui permet d'enchaîner sans jamais rentrer à la maison.

"Une grosse erreur commise par de nombreux joueurs c'est le fait de ne jamais avoir de moments où ils sont loin du poker"

Pas de poker 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour Fedor Holz. "Fermer mon esprit aux choses du poker est capital pour moi [...] Je pense que l'une des plus grosses erreurs c'est de de ne jamais avoir de moments où ils sont loin du poker", indique le "retraité" du poker

"C'est très rafraîchissant pour l'esprit de prendre une pause. Penser à quelque chose de complètement différent, ne pensez plus du tout au poker... et puis revenez jouer avec la passion, amusez-vous et profitez du jeu", conseille Fedor.

8. S'aérer l'esprit

Il n'y a pas tellement de jobs qui vous obligent à enchaîner les journées de 12 heures assis à une table. Au poker, vous jouez parfois plus que cela... ne négligez pas l'importance d'une bonne respiration. Utilisez vos pauses à bon escient.

"Les breaks sont d'une très grande importance", insiste-t-il. "Sortez dehors", ajoute-t-il. Le champion boit de l'eau et grignote des en-cas plutôt légers, il profite aussi de ces moments pour s'échapper du jeu. "Nous faisions des pompes durant les pause, juste pour la circulation du sang. Les étirements c'est aussi important. Vraiment il faut se lever de sa chaise et faire quelque chose", ajoute le patron.

"Restez connecté aux autres [...] Il faut maintenir une certaine façon de communiquer avec quelqu'un pour ne pas se sentir piégé et isolé dans sa session", termine Fedor Holz.

Pour regardez la vidéo intégralement, direction skrill.com/poker.

Les 8 conseils de Fedor Holz pour progresser  (Part II) 102

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus