Le bluff au poker, c'est d'abord une histoire crédible

Le bluff au poker, c'est d'abord une histoire crédible

Vous avez déjà probablement entendu dire que pour voir un bluff réussir, il faut raconter une histoire crédible. Si c'est là un bon conseil, il n'aide pas vraiment le joueur débutant à faire la différence entre un bluff crédible et un qui ne l'est pas.

Pour vous donner une meilleure idée de ce qu'est une histoire crédible, je vais prendre l'exemple d'une main que j'ai récemment jouée en cash game 1$/2$ où l'un de mes adversaires a voulu me faire avaler une histoire qui ne tenait pas la route.

Une main jouée en cash game

Dans cette main, je reçois {a-Spades}{10-Spades} en milieu de parole et je relance à 10$. Un joueur très loose suit au cut-off et la small – que j'ai vu perdre 400$ depuis que je suis à la table – suit à son tour.

Vient le flop {10-Clubs}{9-Diamonds}{7-Hearts}, la small check, je fais un continuation bet de 15$ et les deux joueurs me payent. Le {6-Hearts} turn est un carte intéressante car tout joueur avec un {8-} en main a maintenant une quinte.

Sans hésitation, la small blind mise 30$ dans le pot. Cette mise n'avait pas vraiment de sens selon moi. J'avais vu le joueur au cut-off "float" le flop et passer turn à plusieurs reprises. J'ai donc choisi de ''click back'', c'est-à-dire faire une mini-relance à 60$.

Comme prévu, le cut-off a passé. La small blind à mini-raise à son tour et j'ai envoyé all-in.

L'histoire racontée par la small blind

Pourquoi ne pas croire à l'histoire de la small blind ?

Quand le joueur de small blind vient miser en premier sur la turn, je me suis immédiatement demandé : “Pourquoi mise-t-il ici ?”. En effet, la turn était une sorte de ''scare card'', dans le sens où elle pouvait donner quinte à tout joueur avec un {8-}. Mais prendre l'initiative avec une telle main contre deux joueurs me semblaient pour le moins étrange.

Evidemment, mon adversaire tentait de représenter de la force. Dans la plupart des cas, je suppose qu'il aurait checké s'il avait vraiment eu la quinte ici, en espérant que je continue de miser. Ainsi, je pouvais éliminer la quinte de ses mains probables, je devais aussi considérer les autres mains possibles avec lesquelles il faisait sens de miser.

Peut-être avait-il une main comme {7-}{6-} pour une double paire ? Dans ce cas miser n'avait pas vraiment de sens, car le cut-off ou moi-même pouvions très bien avoir un Huit et il aurait été contraint de jouer sa double paire dans un gros pot sur un board dangereux.

Avec cela en tête, je ne parvenais pas à trouver une bonne raison pour qu'il relance sur la turn. Miser avec la quinte ou avec deux paires ne tenait pas debout. Tout cela semblait très ''fishy''. Ajoutant à cela que j'avais déjà remarqué que ce joueur n'hésitait pas à envoyer ses dollars dans le pot, ma seule option valable était de relancer.

De plus, même si j'avais top paire top kicker et – bien que j'eusse probablement la meilleure main à ce moment – ma main réelle n'avait pas grande importance. J'ai senti de la faiblesse et j'ai profité de l'occasion. Bien sûr, s'il m'avait relancé après que j'ai misé, son move aurait été plus crédible et la force qu'il aurait alors représentée m'aurait mis dans une situation totalement différente. Mais ce ne fut pas le cas.

La morale de l'histoire

La morale de cette histoire est qu'il ne faut pas faire ce que mon adversaire a fait dans cette main. Il mise contre deux adversaires, dont l'un (moi) a montré de la force sur les streets précédentes, et cela de manière aléatoire pour essayer de voler un pot. Si la mise turn de 30$ représente un montant relativement faible, répéter ce type d'erreur à longueur de session devient vite ruineux.

Lorsque vous tentez un bluff, pensez toujours à l'histoire que vous êtes en train de raconter. N'y penser pas seulement de votre point de vue mais aussi du point de vue de votre adversaire. Alors, vous pourrez trouver le bon timing et vos bluffs gagneront en crédibilité.

PokerStars.fr : Bonus cash 20€ gratuits et Freeroll Flash Series

Le bluff au poker, c'est d'abord une histoire crédible 101

Téléchargez Pokerstars avec le code marketing FRENCHPOKERNEWS aufreeroll Flash Series doté de 10 tickets de 150€. Utilisez le code BLUFF lors du premier dépôt sur la salle pour recevoir un bonus de 20€ en cash et cinq tickets Privilèges donnant accès à cinq tournois gratuits doté de 1.000€.

Name Surname
Josh Cahlik
Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus