PokerStars EPT Prague

C'est quoi le long terme au poker ?

How Long is the Long Run in Poker?
Partagez moi
  • Les résultats à court terme ne sont pas significatifs... mais quand le long terme est-il atteint au poker ?

C'est quoi le long terme au poker ? Cette question revient souvent dans la bouche des joueurs qui débutent et s'interrogent sur leur niveau. Sont-ils des joueurs gagnants et le resteront-ils ?

Ils savent que certains joueurs sont chauds et que d'autres ont autant de réussite qu'un glaçon a de chance de ne pas fondre dans le Sahara en plein soleil. Les joueurs plus expérimentés leur répètent qu'il ne faut pas se focaliser sur les résultats récents pour décider et juger s'ils sont ou pas des joueurs susceptibles de dégager un profit de leur pratique du poker.

Le conseil des vieux de la vieille est simple, il faut tracer ses résultats et les étudier à long terme. Mais c'est quoi le long terme ? Comment savoir quand un échantillon est représentatif ? Comment établir que les qualités d'un joueur et son travail ont lissé l'effet de la chance sur ses résultats ?

La réponse... c'est qu'il n'y a pas vraiment de réponse. Pas besoin d'être Einstein pour comprendre que c'est relatif.

Aucune marque temporelle désignant une période n'est le long terme.

Nous sommes d'accord, 50 heures de jeu dans un casino est un terme plus long que 10 heures de jeu dans un casino. Donc avoir un gain horaire de 30€ sur cette période de 50 heures est plus impressionnant que gagner 300€ en 10 heures de jeu. Mais faire 30€ par heure durant 500 heures de jeu reste meilleur.

De la même manière, un joueur online aura une meilleure indication de son niveau de jeu en gagnant 3 blindes toutes les 100 mains sur un échantillon de 100 000 mains qu'en tenant le même profit sur 1 000 mains.

Dégager du profit en jouant au poker sur une longue période de temps reste une indication de bonne compétence plus importante qu'une courte période de temps... mais cela ne nous renseigne pas sur ce qu'est réellement le long terme.

Les avis sont partagés, voici quelques estimations qui vous permettront de prendre en compte la part de la chance dans vos résultats.

Dans le poker live, les joueurs ne disputent qu'une main après l'autre. En général, un joueur de casino a une bonne indication après 500 heures de pratique. Le "long terme" peut être considéré comme atteint et un profit horaire global de quelques blindes peut vous permettre de vous considérer comme un joueur gagnant.

Sur Internet les joueurs disputent plusieurs mains simultanément. En conséquence, ils jouent des centaines de mains chaque heure. Là, on ne parlera plus d'heures passées en table pour mesurer le long terme. De nombreux professionnels ont suggéré que 100 000 mains disputées online fournissaient une bonne photographie du long terme.

En jouant 100 mains par heure, il faut près de six mois à pratiquer 40 heures par semaine pour atteindre cette marque. Si vous êtes dans le vert à ce moment là, on considère généralement que vous battez le jeu sur vos compétences et non pas grâce à la chance.

Ces chiffres permettent de donner une idée générale. En vérité, il y a aussi quelques défauts à ces estimations.

Tout d'abord, ces chiffres présument que vous et vos adversaires jouez constamment le même poker durant toute la durée de l'échantillon. Mais pouvez-vous vraiment dire que votre jeu est au même niveau qu'il y a 6 mois, un an ou 30 000 mains en arrière ?

Vos adversaires n'ont-ils pas évolué au cours du temps ? Si vous êtes devenu meilleur grâce aux 500 heures de poker Live ou aux 100 000 mains disputées online, peut être que vos résultats plus récents sont plus représentatifs de votre réel niveau de compétence — et donc de votre capacité à être profitable — que le résultat moyen obtenu sur l'échantillon total.

Plus troublant encore, vos adversaires étaient-ils très fort au début de l'échantillon et avez-vous mieux sélectionné votre partie ensuite ? Peut être aussi que le niveau de vos adversaires augmente (par exemple car les joueurs les plus mauvais ne reviennent plus) et si ce niveau augmente, vos résultats moyens sur l'échantillon gonflent artificiellement votre edge contre vos adversaires actuels. Le fait que vous soyez un joueur gagnant après 500 heures de pratique peut en effet être un indicateur brouillant votre capacité future à battre les joueurs plus expérimentés de votre partie et qui ont progressé.

Comment avoir une réelle idée de son niveau ? Il n'y a pas de réponse simple ou réconfortante. Bien que l'état de votre bankroll ou le calcul de votre moyenne horaire sur un échantillon de 100 000 mains online ou de 500 heures de jeu en casino donnent une photographie globale permettant de déterminer si l'on est un joueur gagnant ou pas, cela ne doit pas se substituer à un examen régulier de la manière dont vous avez joué et des décisions prises à la table.

Il n'y a qu'une seule façon d'évaluer réellement son jeu, cela que vos résultats à court ou long terme soient positifs ou négatifs : il faut constamment revoir et juger les décisions qu'on a prise en étant le plus objectif possible.

Ashley Adams joue au poker depuis un demi siècle et écrit sur son jeu favori depuis le début du 21e siècle. Il a sorti deux livres, Winning 7-Card Stud (Kensington 2003) et Winning No-Limit Hold'em (Lighthouse 2012) et présente l'émission House of Cards

Photo: "V long highway", Chris Chrissss, CC BY 2.0.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus